Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Les travaux sur les ouvrages d’art

Surveiller, entretenir et renouveler les ouvrages d’art du réseau ferroviaire, et assurer dans le même temps la bonne circulation des trains, représente un défi constant.

En quoi consistent les travaux menés sur les ouvrages d’art ? Et comment fonctionnent les différents niveaux de maintenance et de surveillance qui sont assurés au quotidien sur la ligne ?

Un ouvrage d’art, qu’est-ce que c’est ?

L’ouvrage d’art désigne une construction de grande taille qui permet de relier plusieurs voies de communication. Il existe des ouvrages d’art routiers, autoroutiers, et ferroviaires.

Les ponts, viaducs, tunnels ou encore passerelles font par exemple partie des ouvrages d’art.

Les ouvrages d’art, sur le réseau ferroviaire français, c’est :

  • plus de 32 000 pont-rails dont la portée est supérieure à 2 mètres,
  • près de 12 000 pont-routes,
  • 1 600 tunnels,
  • 1 350 passerelles pour piétons.

Ce patrimoine nécessite de l’entretien et de la surveillance, avec pour objectif premier d’assurer la sécurité des personnes et des circulations.

En quoi consiste la politique de maintenance et de surveillance mise en place pour les ouvrages d’art ?

La surveillance des ouvrages d’art

Plusieurs niveaux de surveillance existent :

La surveillance courante

Tous les acteurs ferroviaires y prennent part et en particulier les agents lors des tournées de la voie.

La surveillance périodique

Programmée annuellement, elle consiste en des inspections plus détaillées. Chaque détail des ouvrages est ainsi inspecté sur des cycles de 3, 6 ou 9 ans. Cette périodicité dépend du type d’ouvrage, de sa date de construction et de l’importance de la ligne. La surveillance est réalisée par des agents qualifiés, présents dans chaque région, mais aussi par des experts nationaux. Cette surveillance est aussi complétée par des visites « intermédiaires ».

La surveillance renforcée

Elle a lieu lorsque l’état de l’ouvrage et son rythme d’évolution le nécessitent. Des contrôles sont alors effectuées à un rythme plus important que celui normalement prévu, ou sur certaines parties spécifiques de l’ouvrage.

Lors d’événements environnementaux : intempéries, grands froids, crues, etc.

Des surveillances spécifiques sont déclenchées pour mieux appréhender les risques potentiels, pour éventuellement agir sur le trafic des trains et ainsi mettre en place des mesures de sécurité.

La maintenance des ouvrages d’art

La maintenance permet d’assurer la pérennité du patrimoine des ouvrages d’art, c’est pourquoi elle est réalisée sur tout le réseau. Ces travaux de maintenance se décompose ainsi :

L’entretien courant

Il consiste à limiter les dégradations des ouvrages liées aux conditions environnementales. Cela comprend par exemple la maîtrise de la végétation, le rejointoiements de maçonneries ou encore le curage des caniveau.

La maintenance préventive

Elle permet d’anticiper le vieillissement des ouvrages (étanchéité, peinture…) et d’éviter l’apparition de défauts structurels.

La maintenance corrective

Elle est définie selon un niveau d’urgence sérié : U0, U1, U2. Elle permet d’enclencher des travaux de réparation des ouvrages d’art, suite à l’apparition de désordres dans les structure. Et de prendre les mesures nécessaires à la sécurité des circulations (limitation de tonnage, de vitesse) et au maintien du niveau de service de chaque ouvrage.

Chaque année, SNCF Réseau investit environ 50 millions d’euros pour la maintenance des
ouvrages d’art.

Le renouvellement des ouvrages d’art

Il concerne en particulier les ouvrages les plus anciens ou les plus sensibles. Dans le cadre des travaux de modernisation du réseau, des travaux dits « de renouvellement » sont alors engagés afin de réaliser des remplacements complets d’ouvrages. Ces travaux sont planifiés dans le cadre d’un programme de long terme, défini à partir des diagnostics issus des actions de surveillance.

Chaque année, ce sont près de 180 millions d’euros qui sont consacrés à la régénération des ouvrages d’art.

L'info trafic sur Twitter

Bonjour à toutes et à tous,
L'information continue jusqu'à 21 heures.

Bon après-midi à tous.

Karen 🐞

⚠️#InfoTrafic #LigneP

En raison de distances de sécurité à respecter, le train suivant circule avec +10 minutes environ :

- Train PICI 7h20 Meaux ➞ 7h57
Paris Est

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous accompagne sur le fil #LigneP jusqu'à 14 heures.

Je vous souhaite un bon courage pour tout pour cette nouvelle semaine qui commence.

Elsa🌷

🕙 22h00, le fil de votre ligne se met en veille.

On se retrouve demain dès 06h pour une nouvelle journée d'#InfoTrafic !

Bonne soirée à tous et bon courage pour le début de semaine 🌃

🚆#LigneP

La composition de vos trains en pointe de matinée de demain est en ligne sur le blog 👇
http://ow.ly/mIMN50LOmFf

🕘 Il est 22h, c'est la fin de cette session.

Julien vous retrouve demain à 10h pour une nouvelle journée dédiée à l'#InfoTrafic.

Bonne soirée à toutes et à tous 🌃

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs