MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Ensemble, voyageons sans fumée

41
Publié le 10/04/2013

Interdiction fumerLa loi Evin du 10 janvier 1991 fait suite à la loi Veil de 1976. Elle concerne la lutte contre le tabagisme. Elle est renforcée par un décret de 2006 avec pour objectif de lutter contre le tabagisme passif.

 

La loi

Ces dispositions inscrites dans le Code de la Santé Publique et le Code du Travail interdisent entre autre :

  • de fumer dans les lieux à usage collectif
  • la propagande ou publicité (directe ou indirecte) en faveur du tabac et des produits dérivés
  • la distribution gratuite de tabac
  • le parrainage lié au tabac
  • la vente de tabac aux moins de 18 ans.

 

Et depuis le 1er janvier 2008, il est interdit de fumer dans :

  • les lieux fermés et couverts accueillant du public ou qui constituent des lieux de travail
  • les établissements de santé
  • l’ensemble des transports en commun
  • les écoles, collèges, lycées (publics et privés)
  • les établissements destinés à l’accueil, à la formation ou à l’hébergement des mineurs.

Il est donc strictement interdit de fumer à bord des trains, dans les gares et sur les quais même découverts.

 

Voyageons sans fumée

En cas de non-respect

Les contrevenants s’exposent à une amende de 68€ (hors frais de dossier). En cas de saisine du Tribunal de Police, l’amende peut aller jusqu’à 450€ par infraction.

 

Nos actions

Régulièrement, nos équipes de la Sûreté Ferroviaire et du Contrôle sont présents et mènent toutes les actions possibles.

SNCF met tout en œuvre pour faire respecter la loi dans ses enceintes.

 

 

 En complément :

Le décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006

Arrêté n°2007-20068

41 commentaires pour “Ensemble, voyageons sans fumée”

  1. voyageur sans fumées dit :

    Merci à vos équipe de tenter d’endiguer ce fléau qui polu nos trajets et supprime un nombre de places non négligeable sur une ligne de plus en plus empruntée.

  2. Jéré dit :

    Bonjour
    La loi n’est vraiment pas respectée, soit les gens n’ont aucun respect pour la loi et les autres ou ils le font pour embeter le monde. C’est vraiment désagreable de voyager dans un train ou d’attendre le train sur des quais où l’air est polluée.

  3. usagère non fumeuse dit :

    Ce soir dans le train Paris- Château Thierry de 17h51, des agents SNCF nous ont distribué des « flyers » annonçant qu’un sticker « nous assure que la première voiture est propre (sous entendu sans fumée), et qu’elle nous appartient à nouveau ». Ni une ni deux, sans regarder la présence de sticker ou non sur la première voiture, j’ai tenté le voyage Paris Meaux dans cette voiture. Je n’aurais pas dû céder à l’euphorie causée par cette heureuse annonce tant attendue ! Au bout de 10 min, de la fumée a commencé à titiller mes narines. 5 min plus tard, la nausée… Enfin vous savez, quoi, l’état piteux provoqué chez les non fumeurs quand ils se trouvent en plein dans la fumée.

    J’appelle tous les usagers non fumeurs qui en ont ras le bol à venir invectiver ensemble les fumeurs dans ce wagon (même si ce rôle devrait revenir aux agents SNCF qui étaient sur le quai plutôt que dans le wagon ce soir). REBELLONS NOUS CONTRE LA « TOUTE PUISSANCE » instaurée par les fumeurs dans ce wagon. Que la loi soit respectée, enfin !

  4. @smileyTrains dit :

    C’est le but de l’action lancée cette semaine, en première étape de l’information, la semaine prochaine tout dépendra des comportements… Mais dans tous les cas cet espace vous appartient. Si les fumeurs répresentent 33% de la population, seule une petite minorité d’entre eux, particulièrement irrespectueux des autres, est à l’origine de ces troubles récurrents. C’est donc bien l’union qui fait la force et c’est d’ailleurs l’une de leur stratégies que d’être en groupes organisés, avec guetteurs, et pot commun pour les amendes!
    Voyageurs non fumeurs et fumeurs respectueux, vous êtes majoritaires, unissez-vous ! On ne fume pas au théatre, au cinéma ou à la piscine, et bien on ne doit pas fumer dans le train non plus ! Faites comprendre, sans violence, à ces troubles fêtes qu’il ne sont pas les bienvenus dans les trains, car ce sont vos trains et vos droits.
    Si un voyageur solitaire ne peut pas faire le poids face à un groupe de fumeurs, l’inverse devrait pouvoir être vrai! Nul doute qu’SNCF va vous aider, avec des équipes à bord cette fois-ci, à ce que cet espace ne soit plus un no man’s land. Mais sur le long terme, parce qu’il est impossible de mettre des contrôleurs, des agents de la sureté ferroviaire ou des policiers dans chaque train, c’est bien le premier début de cigarette qu’il faudra arrêter immédiatement, et cela seuls les voyageurs quotidiens en osant le dire et montrant une force de solidarité les uns avec les autres permettront de le maintenir jusqu’à ce que le train soit bien imprimé dans les mentalités difficiles comme un espace « non fumeurs » !
    Les trains sont remplis aussi de gens sympathiques qui gagneront à se connaitre, mais qui simplement aujourd’hui n’osent pas se parler, et pourtant c’est une chose toute simple qui commence souvent par un « Bonjour ! ». Pensez-y ! 😉

  5. Marina dit :

    Comme chacun rale de son coté (moi la prmeière), rien ne changera…. les troubles fêtes continueront de nous polluer….
    En fait c’est leur moyen de protester contre le retard des trains, contre le prix d eleurs abonnements…. enfin selon eux….

    Mais c’est surtout une manière de justifier leur irrespect….

  6. @smileyTrains dit :

    Bonjour Marina,
    je suis sur que comme vous, beaucoup de voyageurs ont envie que cela change mais ont du mal à croire que cela est possible et pensent qu’ils n’y pourront rien. Ceci est faux.

    En ancien grand timide, je sais combien il est difficile de dépasser l’appréhension de parler à ceux qu’on ne connaît pas, même si nous les voyons régulièrement. Il faut juste oser, c’est une chose complètement normale et ordinaire que de se parler entre être humains et les blocages face à l’inconnu, les peurs des réactions d’autrui disparaissent rapidement lorsque l’on s’aperçoit finalement que les autres ne sont pas bien différents de nous même.
    Alors bien sûr le succès n’est pas forcément garanti, on peut bien sûr tomber sur de mauvais coucheurs et des personnes mal disposées, mais très vite vous rencontrerez des gens sympathiques, simples utilisateurs de transports en commun et qui, comme vous, souhaitent que ce moment soit le moins perturbé possible et seront prêts à en parler avec vous.
    Travaillant essentiellement sur la ligne de Provins, j’ai constaté qu’avec un peu de communication, beaucoup de voyageurs se sont mis à communiquer les uns avec les autres, formant parfois des groupes par affinités, les rendant plus solidaires et moins solitaires face aux situations de difficultés pouvant survenir.

  7. @smileyTrains dit :

    (suite)
    Il m’arrive très fréquemment de parler avec des fumeurs sur les quais ou près des portes des trains, à des jeunes un peu dissipés, ou à tout à chacun lors de situations d’incivilités, et avec un dialogue courtois et avenant, explicatif plutôt qu’autoritaire, je n’ai jamais rencontré de mauvaises réactions. Bien entendu que tout n’est pas magique et je sais bien que certains persistent un fois que je me suis éloigné, mais dans ce cas je crois quand même à un effet à plus ou moins long terme, particulièrement si nous sommes plusieurs à agir dans ce sens.
    Enfin il est bien évident que chez certains la mission semble impossible, néanmoins plus ces derniers se sentiront isolés plus nous auront de chances à terme qu’ils rejoignent les bons comportements. Voilà donc plusieurs raisons pour ne pas baisser les bras et subir sans rien dire. L’union fait la force, c’est bien connu, et je rappelle que les perturbateurs sont une minorité.

    • Jéré dit :

      Bonjour
      C’est vrai que vous avez raison @smileyTrains, moi méme je suis tres timide. Il a une ou deux semaines j’ai été dans une train du RER E Haussmann Saint Lazare-Tournan et le conducteur c’était probablement vous car il avait un smiley sur le store de la cabine.

  8. @smileyTrains dit :

    Hé oui Jéré ! C’était bien moi ! 🙂

    • Jéré dit :

      Oui le smiley est sur votre page twitter, quand je vois ce smiley ça me met de bonne humeur.

  9. bidouille dit :

    En gros comme ces boulets du premier wagon ne respecteront JAMAIS cette loi. Vous fermerez le wagon et nous voyageurs tranquilles déjà assis sur les marches ou debouts pendant 25 minutes récupérerons ces chieurs et on aura encore moins de place! Super la solution. Vous avez qu’à les mancher de 400 euros direct au lieu de vos pauvres 68 euros.

  10. Orvalus dit :

    Ce soir, je teste pour vous le 18h21 1er wagon.
    Moins de 10′ apres le depart, nous voici dans les fumées (tabac et H).
    Louons l’efficacite de la SNCF !!!

  11. Dolphin dit :

    En pleine campagne contre la cigarette, comment expliquer vous que les agents de la sécurité fument des cigarettes sur le quai de la gare a Meaux a 8h du matin ce mercredi? Quand on les regarde avec insistances, ces quartes messieurs se mettent à rire! Quel exemple! Juste après je prends le train de 8h14 dans le dernier wagon et la surprise, c est un wagon « fumeur ». Une personne leur demande d arrêter de fumer et la elle se fait insulter de tous les noms par tous les fumeurs. Ras le bol!

    • Dolphin dit :

      J ai oublie de préciser que ces quatres agents de la sécurité SNCF ont refait la même ce matin sur le quai…

  12. athéna dit :

    Ces gens se permettent de faire du tri dans le wagon…. »vous fumez? » « Non » « allez dans une autre voiture ».
    Des crétins voila ce qu ils sont ….
    Ils montrent à quel point ils sont tombés bien bas…
    Je pense que des mesurent exemplaires ne seraient pas de trop …
    A en vouloir trop et trop dépasser les limites ils se mettent en lumière et donc vont à leur perte eux même ……

  13. seb dit :

    Bonsoir. Je suis usager de la ligne P du transilien. J’emprunte tous les soirs le direct de 18h21 de Paris à Chateau Thierry. Comme tout le monde le sait y compris la sncf la 1ere voiture en tête de train sert de fumoir à de nombreux passagers ! Ce soir on m’a distribué un joli papier m’indiquant et m’assurant que je serais tranquil dans la 1ere voiture sans fumeur. Vous avez déployé une brigade de la police ferroviaire pour dissuadé les incivilités sauf que cette brigade s’est contentée de rester à quai. Évidemment au depart du train la grande equipe des fumeurs ne s’est pas gênée ! Messieurs de la sncf ce n’est pas en distribuant des tracts que vous allez dissuader ces gens et ameliorer le confort des usagers ! Prenez donc les choses en main une fois pour toute ! Respectez au moins les usagers qui souhaitent voyager dans de bonnes conditions. 

  14. seb dit :

    Moi je proposes une application smartphone pour denoncer les actes malveillants !

    • Jéré dit :

      Bonjour
      J’ai été sur le blog des lignes N et U et des gens ont demandé si on peut appeler le 3117 quand il a des fumeurs dans les trains et sur les quais, j’ai demandé la méme chose. Et Amélie Breton responsable consommateurs – Lignes N & U, qui s’occupe de ce blog m’a répondu:
      « Oui tout à fait, ce numéro est destiné au signalement et à l’alerte de toute situation inacceptable (insécurité comme incivilité).
      Si des équipes ne sont pas immédiatement disponibles ou à proximité immédiate, ce signalement permet au moins de réaliser une cartographie précise pour chaque axe et d’établir des plans d’action en fonction. »

  15. Orvalus dit :

    Nos Actions
    « Regulierement, nos equipes de la suretes ferroviaires et du controle sont présents et ménent toutes les actions possibles. »

    Ce matin , je teste pour vous le 7h56 dernier wagon…).
    4 agents de sureté embarquent dans le train.
    Ce train est habituellement peu bondé et les fumeurs rares.
    Le trajet se déroule sans fumée mais c’est habituel….

    Pourquoi les agents n’embarquent ils pas dans led 7h44 ou 8h14 constamment enfumés ?

    Je comprends mieux « Les actions de la SNCF sont de mener toutes les actions possibles »….

    Si vous avez besoin de rien…

  16. Ferbrie dit :

    A lire les messages précédents, on constate la difficulté pour les usagers et le personnel de la SNCF de faire respecter l’interdiction de fumer. Quand un voyageur est seul à coté de plusieurs fumeurs, il ne peut que subir. la présence de personnel est impossible sur tout les trains et dans chaque voiture. De ce constat, il me vient une idée « utopique » qui devrait être étudié car il faudrait qu’elle reste dans un cadre légal.

    Pour la tranquilité des voyageurs, on installe la vidéosurveillance à bord des trains. Cet outil ne pourrait-il pas servir à traiter le problème des fumeurs irrespectueux. Ce serait le principe :  » Vous fumez, vous êtes filmés. » Il faudrait savoir comment les enregistrements peuvent être exploités pour s’en servir juriqiquement ou en communication choc.

  17. Seb dit :

    Bonsoir. Je suis usager de la ligne P du transilien. J’emprunte tous les soirs le direct de 18h21 de Paris à Chateau Thierry. Comme tout le monde le sait y compris la sncf la 1ere voiture en tête de train sert de fumoir à de nombreux passagers ! Ce soir on m’a distribué un joli papier m’indiquant et m’assurant que je serais tranquil dans la 1ere voiture sans fumeur. Vous avez déployé une brigade de la police ferroviaire pour dissuadé les incivilités sauf que cette brigade s’est contentée de rester à quai. Évidemment au depart du train la grande equipe des fumeurs ne s’est pas gênée ! Messieurs de la sncf ce n’est pas en distribuant des tracts que vous allez dissuader ces gens et ameliorer le confort des usagers ! Prenez donc les choses en main une fois pour toute ! Respectez au moins les usagers qui souhaitent voyager dans de bonnes conditions.

    • laura dit :

      bonjour,

      ce n ‘est pas en distribuant des tracts certes mais il faut prévenir un minimum car sinon cela finira en baston général…
      c ‘est pas aussi simple ….
      il y a ce qu on voudrait faire et le cadre legale…

  18. @smileyTrains dit :

    Laura, c’est exactement cela !
    Cette semaine est consacrée à l’information d’une majorité de voyageurs, et comme vous le soulignez, nos lois sont complexes et ne permettent pas n’importe quoi, l’infraction de fumer dans les trains par exemple devant être constatée sur place par agent assermenté.
    Les flyers sont informatifs et précisent comment sera réalisée l’information des voyageurs sur l’état de la voiture de tête, avec deux signalétiques différentes. Cette action n’est pas une action coup de poing d’un instant, mais bien un action voulue à long terme dont les flyers ne sont pour l’instant que la partie émergeante. 🙂

  19. Bonjour à tous,

    Tout à fait @smileytrains! La phase d’information est la première partie d’une action innovante de plus grande ampleur. Je reviendrai vers vous au lancement de la 2e phase.

    Beaucoup d’entre vous signalent des comportements irrespectueux. Sachez que vous pouvez appeler le 3117 pour indiquer les incivilités dont vous êtes témoins (comme les fumeurs à bord des trains). Le centre d’appel SNCF Transilien essaye ensuite d’envoyer une équipe sur place. Cela permet aussi de dresser une cartographie plus précise des faits afin de mieux cibler nos futures actions. Merci à Jéré qui a déjà communiqué ce numéro.

    • @smileyTrains dit :

      Jo, vos réflexions montrent que, comme beaucoup de voyageurs, et c’est compréhensible, vous êtes excédés par ces situations d’irrespect et d’incivilités.
      Pour les subir moi même, mais aussi pour être de l’autre coté de la barrière, puisque SNCF est mon employeur, je vous assure qu’il y a une grande volonté à tous les niveaux de l’encadrement pour y apporter des solutions.
      Nous ne sommes pas dans une république bannière et on ne peut pas faire n’importe quoi, n’importe comment. Nous sommes conscient que les résultats sont difficiles, mais la solution n’est sûrement pas aussi simple et instantanée que dans un jeu vidéo. Entre autres, les lois applicables dans notre pays, sont aussi des barrières à des solutions rapides et efficaces, il n’y a par exemple en matière de cigarette pas de notion de « délit » ni de répétition, et tout cela les fumeurs le savent bien.
      Depuis plusieurs mois déjà, plus de 40 personnes « du terrain » de la région de Paris-Est travaillent ponctuellement sur ces problèmes pour trouver des solutions viables et pérennes, au niveau national également la création d’une direction des incivilités est une preuve supplémentaire qu’SNCF souhaite prendre ces problèmes à bras le corps. Alors oui, nous connaissons la localisation des problèmes majeurs, mais il est aussi nécessaire de disposer de son évolution et de sa répétition pour intervenir le plus efficacement possible.
      Comme je l’ai dit, cette période d’information qui vous fait réagir n’est qu’un début, et nous en sommes conscient autant que vous, la partie n’est pas gagné et sera vraisemblablement longue car il faut agir sur la conscience générale car ce problème de cigarettes et d’incivilités n’est pas seulement un problème lié au train mais un problème de société. Le passé est une chose, et l’important sont les actions mises en œuvre dès aujourd’hui et pour demain. Il ne s’agit de mettre les voyageurs en première ligne mais bien de les associer aux opérations, en commençant par une meilleure communication, dont ce blog est un des nouveaux outils.

    • @smileyTrains dit :

      Justement, Jo, la loi n’est pas aussi simple que cela, elle autorise de fumer dans les espaces non couverts, sauf dans les gares ou un arrêté local le précise, comme c’est le cas de toutes les gares de Paris (arrêté préfectoral) ; par conséquent il est fort probable que les agents SNCF cités plus haut n’étaient pas en infraction.
      Si une très grande majorité d’agents respectent et incitent au respect de la loi Evin, il arrive également que certains d’entre eux se mettent en infraction, donnant également le mauvais exemple vis à vis des voyageurs. Ceci est connu, et comme je l’ai précisé dans un précédent commentaire, c’est surtout un problème de comportement humain. Une campagne interne de sensibilisation du personnel et de l’encadrement est lancée simultanément aux actions relatées dans ce sujet du blog de notre ligne.

  20. Jéré dit :

    Bonjour
    Il faut envoyer des agents SNCF, la suge et peut etre la police ou la gendarmerie assez souvent dans les gares et les trains.

  21. Orvalus dit :

    18h21
    Demonstration de force de la SNCF
    Des agents à quai puis dans le 1er wagon.
    Enfin…

  22. seb dit :

    Je remercie la SNCF et plus précisément la sûreté ferroviaire d’avoir dissuadé les fumeurs ce soir en montant dans la 1ere voiture du Château Thierry de 18h21. Maintenant esperons que ce n’est pas que ponctuel car comme le dit si bien SmileyTrain c’est un travail à long terme. En tout cas qu’est ce que ca fait du bien de voyager tranquil. Merci encore

  23. seb dit :

    18h21 ce soir encore merci on voyage dans de bonnes conditions.

    • Marina dit :

      Malheureusement, il y a d’autres trains concernés que le chateau Thierry de 18h21….

  24. A77 dit :

    “Il est donc strictement interdit de fumer à bord des trains, dans les gares et sur les quais même découverts.”
    Il faudrait penser à relayer l’info aux contrôleurs. À Verneuil l’étang, quai découvert, une contrôleur fumait au pied de l’escalier (impossible de l’éviter). Quand nous avons fait une remarque polie en demandant si ça n’était pas interdit, elle nous a répondu que ça n’était qu’en gare parisienne, et que sur les quais découverts en banlieue, c’était autorisé… Alors, qui a raison?

    • @smileyTrains dit :

      Comme j’en parle déjà plus haut, effectivement ce contrôleur à raison. Sauf sous la marquise attenante au batiment de la gare, et dans la gare elle même, il est permis de fumer à Verneuil l’Etang, puisqu’à ma connaissance cette gare n’a pas d’arrêté local comme c’est là pour toutes les gares de Paris et certaines autres en Ile de France.
      Néanmoins il eut été agréable de sa part qu’il s’écarte du passage des voyageurs pour éviter de les importuner par une éventuellement absorbtion de fumée dûe à un vent tournant.

  25. A77 dit :

    Je ne suis pas pour la répression à tout prix, mais peut-être, si vous ne souhaitez pas mettre des équipes dans chaque train par manque d’effectifs, peut-être pourriez-vous faire des actions coup de poing, contraventions de 68€…toucher là où ça fait mal en quelque sorte. Il faut que cela cesse, les incivilités augmentent, bientôt on aura peur de voyager…On a déjà peur de se lever et de leur demander poliment d’éteindre leurs cigarettes….. 🙁

    • @smileyTrains dit :

      De telles actions existent déjà régulièrement, mais elles n’ont probablement pas eu lors de vos passages en gare de l’Est. Régulièrement également, des PV sont dressés par des contrôleurs en simple opération de contrôle d’accès.

  26. Les quais découverts sont soumis à des arrêtés préfectoraux. Il est par exemple interdit de fumer sur les quais découverts des gares parisiennes. Certaines gares d’Ile-de-France sont également concernées.
    Vous pouvez trouver l’arrêté n°2007-20068 à propos des gares parisiennes en PJ de l’article.

  27. Aurelie dit :

    Chau thi (je sais je vous sollicite bcp ces temps ci Lol)
    où en est la phase 2?
    Merci

  28. baradat dit :

    Bonjour

    Une sugestion: filmer les fumeurs pendant quelques temps, puis ensuite les interpellers et les verbaliser par trajet d’infraction.

    • Jéré dit :

      C’est vrai, on pourrait surveiller les fumeurs, de plusieurs trains sur plusieurs trajets, et vu qu’ils doivent prendre un train tous les jours aux mêmes horaires, on met la police en civil dans les trains ciblées et on intervient en allant jusqu’à la garde à vue si nécessaire. La police devra bien intervenir un jour car si ça continue il aura une bagarre. Et je pense qu’on devrait aller porter plainte contre les fumeurs.

    • Bonjour bardat,

      La vidéosurveillance ne peut être exploitée que sur réquisition judiciaire.

Les commentaires sont fermés.