MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Quels motifs de retard ou suppression ne comprenez-vous pas ?

31
Publié le 3/04/2014

Moi Info VLe mois d’avril sera le mois de l’information voyageurs sur le blog. Ce sera pour moi l’occasion de vous faire découvrir les différents acteurs et les outils utilisés.

Plusieurs d’entre vous m’ont déjà demandé des précisions sur certains motifs qui vous semblaient pas clairs.

 

Je vous propose donc de cocher, dans la liste ci-dessous, les expressions que vous comprenez le moins. Vous pouvez choisir autant de termes que vous voulez. Ce sondage est ouvert jusqu’au 17 avril. Je ferai ensuite appel aux experts de la ligne pour vous expliquer ce qu’il se cache derrière ces termes.

 

  •   Une panne de signalisation
      Un incident sur un passage à niveau
      Un appareil de voie endommagé
      Un incident sur un appareil de voie
      Un rail ou aiguille cassé/endommagé
      Un défaut de la voie
      Une rupture d’alimentation électrique
      Une défaillance ou panne mécanique/électronique d’un train
      Toutes les conditions ne sont pas réunies pour le départ d’un train
      La préparation du train n’est pas terminée
      Des difficultés d’acheminement du matériel
      Afin de respecter les distances de sécurité
      L’espacement des trains
      Un incident d’exploitation
      Des difficultés de circulation
      Une personne a été heurtée par un train
      Un malaise voyageur
      Personnes aux abords ou sur les voies
      Un signal d’alarme intempestif

Le sondage est désormais fermé.

 

31 commentaires pour “Quels motifs de retard ou suppression ne comprenez-vous pas ?”

  1. Guillaume dit :

    L attente d un accompagnateur sncf aussi

    • Train Driver dit :

      Bonjour Guillaume, dans certains cas il faut en plus du conducteur, un deuxième agent, qui sera soit chargé d’effectuer le service du train (fermer les portes, donner le départ), ou alors sur l’axe Meaux La Ferté Milon, de faire agent d’accompagnement : cette ligne étant en partie dépourvue de liaison radio entre les trains et les agents dans les gares, il est nécessaire que quelqu’un soit présent pour réaliser ce que l’on appelle une couverture d’obstacle.
      Si par exemple une voiture est en panne au passage à niveau de Crouy sur Ourcq sur l’autre voie de circulation, cet agent sera chargé d’aller à pied avec une torche et des pétards à 1500 mètres en amont de cet obstacle, ainsi donc toute circulation venant de l’autre voie sera avertie du danger et pourra s’arrêter pour éviter la collision.

  2. nicoff dit :

    Ce qu’il faut que vous compreniez à la SCNF, ce n’est pas le motif du retard qui est incompréhensible, c’est l’ABSENCE de motif lorsque des clients sont dans le train.

    Ça semble être la revendication n°1 (en dehors d’avoir des trains à l’heure) des usagers du blog.

    Ce n’est pas très compliqué et certains conducteurs le fond très bien, malgré des problèmes au niveau des haut-parleurs des voitures, mais ça, c’est un autre problème.
    Si eux même n’ont aucune information, ils n’ont qu’à le dire au micro, ça limiterai l’énervement des gens qui ne s’en prendraient pas à leur conducteur.

  3. julian dit :

    Il manque « le silence radio » dans les choix … quand on reste bloqué ou qu’on roule au ralenti sans aucune idée de ce qu’il se passe …

  4. Geoffroy dit :

    +1 avec nicoff et Julian.
    Globalement, je pense que nous ne sommes pas trop stupide et pouvons comprendre qu’il y a des problèmes sur la ligne (mais que suivant les problèmes, comme la défaillance car trop vieux, il faut les résoudre et les anticiper).
    Ce que nous n’acceptons pas, c’est l’absence d’information (le pourquoi je suis en train d’attendre ; pourquoi en cas de problème sur la ligne, je n’ai pas mon train alors qu’un train de fret livrant de voiture roule; etc.) ou des informations portant à confusion (Le train pour Meaux sera en voie 21… Et 22 => Lequel part en premier quand ! Et quand part le second ?).

    • Jm dit :

      Bonjour

      croyez bien que nous aussi nous déplorons l’absence d’information.
      Et pour informer le voyageur, il faut déjà être en possession de l’info.

      Il ne faut pas aussi que l’information soit trop complexe, on ne peux par exemple expliquer la géographie des voies pour donner une information précise d’un train retenu à un signal -le fameux la signalisation nous impose cet arrêt qu’on passe à défaut d’avoir d’autre information- ou encore une avarie quelconque en aval du train.

      Je précise aussi que pour ce message gavant et préenregistré que souvent on le diffuse dès l’arrêt à un feu rouge, avant même de chercher à savoir pourquoi le feu est rouge. Ceci afin de limiter le risque de voyageurs se trompant et pouvant éventuellement chercher à descendre alors que nous ne sommes pas en gare.

      A l’instant T, sur un lieu donné, cela parait simple, évident. De l’intérieur, en regardant et connaissant -qu’une infime partie seulement- les installations et circulations ferroviaires; rien n’est aussi évident qu’il n’y parait. L’exemple le plus simpliste pour démontrer cela est l’impact d’un train sur l’ensemble des autres. La personne dans le train en amont voit son retard et ne comprends pas. Ce train qui arrivera, un jour peut être, est conduit par une personne qui sera aussi en retard pour éventuellement un autre train qui donc sera en retard etc. Simple à expliquer mais il ne s’agit que d’un petit effet domino et je n’au pas tenu compte la dedans de la transmission de l’information en temps et heure pour prévenir.

    • Julian dit :

      Je crois que tout ceci s’appelle de la « gestion », un retard est pardonnable quand il reste exceptionnel. Par contre quand il est journalier, c’est tout simplement de la mauvaise gestion. Une entreprise se souciant de la satisfaction client prendrait au sérieux cette donne. Malheureusement à la SNCF, on s’enferme dans « qui peut le plus peut le moins ». Et attention à ne pas changer les habitudes des différents acteurs. Le management, les formations, les règles, les priorités de la SNCF sont purement obsolètes …

    • fr55 dit :

      A vous lire , la sncf et la façon de faire circuler des trains n’ont plus de secrets pour vous , bravo !

    • julian dit :

      En aucun cas, je pense que la personne ayant le plus de connaissances sur la SNCF ne prend pas le train … Mr Pepy pour résumer … Juste , la règle de base est la fidélisation mais cette règle n’a aucune importance à la SNCF car avec le monopole c’est le cadet de leurs soucis, du coup cette « pseudo entreprise » s’enferme dans la médiocrité en se souciant essentiellement de leur bien et avantages salariaux laissant au second plan leurs usagers … Par ailleurs, on nous répète assez souvent que nous ne payons pas les gens mais les infrastructures … ça augmente encore plus cette machine scandaleuse car ce qui fonctionne le moins en ce moment ce sont ces infrastructures. Un cercle vicieux Made In SNCF justifiant donc depuis 8 ans le classement de la pire entreprise selon l’opinion publique (l’étude n’existant pas avant)

    • Geoffroy dit :

      Bonjour,

      Je n’ai pas dit que c’était la faute des conducteurs, mais bien de la gestion centrale qui ne communique pas et qui fait que les conducteurs ne peuvent pas le faire (même si certains ne disent vraiment rien).

      Pour reprendre mon dernier exemple en date, pourquoi annoncer deux voies pour aller à Meaux sans indiquer lequel partira en premier ?
      Cela aurait été plus simple et aurait permis que ceux qui ne veulent pas voyager debout, puisse s’installer dans l’autre !
      Sur le même exemple, pourquoi avoir fait que le train soit terminus Lagny alors qu’il devait aller à Meaux ? J’ai souvent été débarqué à Lagny en nous indiquant que le train suivant n’est que dans 10 minutes (ce qui me fait souvent louper ma correspondance pour Crécy La Chapelle…). Mais aucune explication du pourquoi !
      Un simple, du au problème sur le réseau, ce train doit retourner sur Paris ou Suite à un problème technique ce train doit aller en maintenance ou quelques chose d’autres… Mais non rien, juste là débarqué a attendre dans le froid et sous la pluie… 🙁

  5. clement dit :

    Bonsoir Chau-Thi. Desole si ma reponse au sondage vous est parvenue deux fois. J ai eu un probleme de connexion. Voila ce qui arrive quand on utilise internet depuis son smartphone 😉

  6. a77 dit :

    Ah oui c plutôt « la signalisation nous impose cet arrêt »… Et tout à coup,un fret ou un TGV te dépasse. Quand tu es à la bourre pour aller bosser,tu es toujours content de voir que des marchandises (fret) ou clients indemnisables si retard (TGV) voyagent dans de meilleures conditions…

  7. Alexx dit :

    Bonjour a77,

    C’est exactement ça, lorsqu’un train de marchandises ou un TGV vous dépasse alors que les voyageurs tgv sont majoritairement des touristes, c’est nous qui devons prendre du retard pour laisser passer ces personnes ….

    • fr55 dit :

      Bonjour Alexx ,

      Il ne s’agit pas d’une logique de « type » de voyageurs (touristes et ceux rentrant du travail) comme vous le mentionné , mais une logique de gestion de circulation des trains .

      Toute logique , il existe 1 voie pour 1 sens de circulation : lors de retards , il est privilégié de faire d’abord passer un train qui n’a pas d’arrêt en gare , et celui qui s’arrête dans les gares , ensuite .
      L’inverse serait plutôt absurde .

    • Julian dit :

      On peut aussi parler de logique économique et de communication puisque des gros retards de TGV on en parle dans les médias …

    • Geoffroy dit :

      Pourquoi l’inverse serait absurde ?
      Ce que vous dites, c’est qu’il est préférable de privilégié des directs que des trains réalisant des arrêts.
      C’est bien pour les directs… Qui dans votre logique, ne sont pas pénalisés et sont même favorisés aux détriments de nos trains…
      Exemple 1 : Un TGV (ou un train de fret de voiture) arrive a l’heure, mais notre train a déjà 30 minutes de retard. On va patienter 10 minutes de plus (quand notre train ne se transforme pas en terminus Lagny sans explication), pour que ce train puisse passer et ne pas avoir du retard…
      Exemple 2 : Un TGV a 20 minutes de retard et notre train est à l’heure… Sur la même logique, le TGV va pouvoir éviter de prendre 10 minutes de retard de plus, mais par contre, nous serons pénalisés pour le laisser passer… Vive le partage des voies en donnant la priorité à ceux qui voyage ou habite loin…

    • A77 dit :

      Et puis je parlais de ce qui se passe notamment avant l’arrivée à Paris Est et là, la logique du direct par rapport à celui qui s’arrête ne tient plus…

    • Jéré dit :

      Bonjour,
      Les trains sans arrêts sont prioritaires par rapport aux trains omnibus pour ne pas pénaliser plus de voyageurs car un train qui s’arrête devant un train sans arrêt retarderait plus de trains.

  8. Julian dit :

    Il est fort ce Ropert …

  9. SANDRINE18Passer au statut dit :

    Et encore 10 minutes de retard ce matin (train de 7 h 45 au départ de tournan). Arrêtés en pleine voie jusqu’à 8 h 02 juste après Gretz SANS AUCUNE information………………….

    • julian dit :

      La même sur celui de coulommiers de 7h44 , roulant au ralenti, arrêté juste avant Gare de l’Est et 15min de retard mais c’est jamais de leur faute , et puisqu’ils le disent, c’est que c’est forcément vrai …

    • Guillaume dit :

      Pareil pour le 07h17 de La Ferté Milon, 10 minutes, et hier soir 20 minutes..

    • julian dit :

      Vu qu’on a pas eu d’annonces, le problème n’est pas externe à la sncf (personne n’était sur les voies, personne n’a volé des cables etc) sinon ils l’auraient dis et redis comme des gosses. Donc que l’on ne cherche pas trop, il y a des travaux donc problèmes de rails ou de signalisations

    • fr55 dit :

      Bonjour ,
      Quand un train doit circuler à 30 ou 40 km/h sur une zone pour cause de travaux (il y en a beaucoup sur notre réseau en ce moment) , il me semble normal que les trains perdent du temps .
      De plus , cela se répercute sur les trains qui suivent et sont d’autant plus ralentis ; en heure de pointe , les trains sont quasiment les uns derrière les autres .

      Soit nos trains ont des retards consécutifs à ces travaux , soit on modifie nos horaires d’arrivée avec + 10 min sur l’horaire normal , et nos trains seront à l’heure .

  10. julian dit :

    fr55 , je pense que tout le monde a compris les travaux, ici on parle surtout d’un manque de communication. Pour le train de coulommiers, il a été arrêté sur les voies juste avant Gare de l’Est (alors on peut comprendre l’allure plus que modérée même si elle est néanmoins pas pardonnable quand on cherche plus loin et qu’on va jusqu’à la politique tarifaire de la sncf) mais ça mange pas de pain de dire « nous repartons dans 5min » ou alors « nous avons un train devant nous ». Rester arrêter à attendresans explication, vous remarquerez que ça a tendance à énerver légèrement plus qu’avec une annonce …

    • Bonjour julian,

      Je vais transférer votre commentaire au responsable du conducteur. Y a-t-il eu une annonce de sécurité pour vous avertir de ne pas ouvrir les portes ?

    • julian dit :

      Oui effectivement cette annonce a lieu. Malheureusement (et déjà évoqué) cette annonce automatique a juste exaspéré les gens dans le train un peu plus car vous roulez au pas et vous vous arrêtez 100m avant d’arriver pour qu’on vous dise de ne pas tenter de sortir … sachant que le train avait déjà 10min de retard

    • D’accord. Je vais me servir de votre commentaire pour souligner l’importance de la prise de parole en plus des annonces de sécurité auprès des conducteurs.

  11. Erik-78 dit :

    Bonjour,

    Tou de même, nous ne sommes pas si crétins … la plupart de ces expressions sont compréhensible. Ceci dit: « incident d’exploitation » ou « difficulté de circulation » n’apporte aucune précision.
    Evidemment, sans « difficulté de circulation », le train serait arrivé à l’heure … et sans cancer, mon voisin ne serait pas mort ! Quand il n’y a pas de bouchons, on roule mieux sur l’autoroute …

    Je serai plus curieux de connaitre les actions que Transilien met en place pour corriger les problèmes décrits dans votre liste quand il apparaissent (durée de répération, …) et pour éviter qu’ils ne se reproduisent éternellement.

    Bonne journée
    Erik

    • Bonjour Erik-78,

      J’ai eu l’idée de ce billet car plusieurs clients m’ont déjà demandé des précisions ou des explications sur les termes employés dans les annonces.
      Vos retours nous permettront d’adapter les annonces.
      Suite à ce vote, je pourrai vous expliquer comment chaque incident est traité et les actions engagées sur le sujet à moyen ou long terme.

Les commentaires sont fermés.