MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur l’accident de personne d’hier

17
Publié le 10/02/2015
Info Trafic Ligne P

A 18H45, un accident de personne a eu lieu entre Nangis et Longueville, à proximité de la gare de Longueville et fortement impacté la circulation de vos trains.

La gestion de l’accident de personne

La police nous a demandé d’interrompre immédiatement la  circulation des trains dans les deux sens sur l’axe Paris/Provins.

C’est la procédure habituelle pour permettre aux Secours, à la police judiciaire et aux pompes funèbres d’intervenir.
Il faut prévoir en moyenne 2h30 pour entre le début de l’accident et la reprise des circulations. Cette moyenne n’a pas pu être respectée hier en raison du lieu de l’accident qui était excentré d’une gare et qui s’est produit de nuit.

infographie_accident_de_personne
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Une organisation dans l’urgence

Pendant l’enquête de police, nous devons mettre en place une organisation pour vous permettre de rejoindre malgré tout votre destination :
Pour commencer deux équipes de la sureté ferroviaire sont intervenues pour porter assistance aux voyageurs à bord du train arrêté en pleine voie

À partir de 20h30, une substitution routière a été mise en place dans les deux sens entre Longueville et Tournan, et a desservi les gares intermédiaires.
A la lecture de vos commentaires j’ai pu constater que certains d’entre vous ont dû laisser passer plusieurs bus car ils étaient surchargés. Nos équipes sur place ont également fait ce constat.
C’est effectivement des conditions de voyage très pénibles surtout à une heure tardive.
Les autocaristes contactés en urgence par le Centre Opérationnel Transilien, nous ont proposé le maximum de bus possible. Il faut ensuite qu’il se rendent sur place pour assurer la substitution routière.

Une navette ferroviaire a été mise en place dans les deux sens entre Longueville et Provins. Les équipes mobiles de ligne sont venues en renfort dans les gares pour orienter les voyageurs présents dans les gares de Tournan, Verneuil et Longueville.
Les voyageurs à destination de Provins ont été pris en charge en gare de Paris Est et ont pu être installés dans un train mis à disposition.Les équipes en renfort en gare ont distribué 400 plateaux repas.

A l’issue de l’enquête et du travail des services compétents présents sur le lieu de l’accident, la police nous a autorisé à refaire circuler les trains à partir de 22h46.

Cependant cette reprise n’est pas optimale immédiatement, il faut aussi réorganiser le roulement des rames, et des conducteurs.

 

Je suis consciente que cette soirée a été très difficile pour vous,  et soyez assurés que je vais faire remonter toutes vos remarques à mes interlocuteurs.

17 commentaires pour “Retour sur l’accident de personne d’hier”

  1. Clément dit :

    Merci pour votre retour sur l’événement. J’ai vu le train sous mes fenêtres et j’ai donc vu les équipes de la ferroviaire passer sur les voies. Bon courage pour l’ADC. Certaines personnes vont critiquer votre réactivité. Mais ils ne voient pas tout le travail que vous faites pour obtenir des bus et pour faire revenir le personnel nécessaire donc bravo à vous. A ceux qui vont réagir négativement à mon commentaire garder votre souffle pour ch*er

  2. COHEN dit :

    bonjour, merci pour ces explications. Par contre, comme je l’écrivais sur un autre billet hier, pouvez-vous nous dire pourquoi les trains ne peuvent-ils pas rouler jusqu’à Verneuil ( en provenance de Paris, bien sûr) ? Pourriez-vous également nous indiquer à quelle heure le TER Champagne-Ardennes a pu circuler lundi soir (histoire de connaître les priorités de circulation…) ? Merci.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour COHEN, il est possible de faire des navettes ferroviaires entre Tournan et Verneuil mais actuellement des travaux sur les voies à Verneuil ne nous ont pas permis d’appliquer ce scénario.
      C’est pour cette raison que des bus de substitution ont été mis en place entre Tournan et Verneuil.
      Dans le cas d’un accident de personne, il n’y a pas vraiment de priorité, lors de la remise en circulation des trains.
      En effet, immédiatement après l’accident tous les trains qui circulent sur l’axe ont l’obligation de s’arrêter. Lorsque la police autorise à nouveau la circulation, les trains repartent les uns derrière les autres.
      Le premier train à circuler après l’accident était le Paris/Provins à 22h57 au départ de Verneuil, puis le second un train Corail à destination de Culmont Chalindrey à 22h51 de Gretz Armainvilliers.
      Bonne Journée.

  3. Ludivine dit :

    Bonjour,
    Je ne souhaite en rien critiquer l’organisation des évènements mais en tant que passagère du train accidenté je peux relever certaines choses qui ne me paressent pas normale. En presque 3h d’immobilisation nous n’avons eu que deux interventions orales de notre chauffeur qui n’avait pas d’informations à nous donner et vu ce qu’il venait de vivre je ne peux rien lui reprocher.
    Vous dites que des agents sont passés dans le train mais personnellement je n’en ai vu aucun, seuls les pompiers sont passés en coup de vent pour un comptage.
    Je trouve donc que nous avons été les laissés pour compte de cet incident, sans informations ni assistance quelconque.
    Ce commentaire ne se veut pas amère mais relate une expérience relativement mauvaise et qui ne correspond pas vraiment à ce que j’ai pu lire.
    Merci

    • Geoffroy dit :

      Bonjour,

      C’est toujours ce que je trouve de plus choquant au final (bien que jamais vécu), c’est le fait que la SNCF se dise : il faut un soutien psychologique pour le conducteur… Par contre, pour les passagers dont certains ont pu ressentir un stress équivalent voir plus, rien…
      A quand la considération du passager ?

      De plus, si j’ai bien compris, en cas d’accident de voyageurs, les voyageurs sont consignés dans le train ?
      Comment font les gens si certains ont des envies présente ? Si il y a besoin d’eau ou autres ?

    • Ludivine dit :

      Bonsoir,

      Je confirme, nous étions confinés et livrés à nous même. Heureusement que la majorité des passagers étaient de bonne compagnie et ne pestaient pas inutilement. Pour les envies pressantes il y a les toilettes du train, pour le reste il faut faire sans. Je me demande comment un malaise voyageur aurait pu être géré par exemple.
      Ce qui est fait est fait mais je suis d’accord sur le fait que nous étions nous aussi impliqués dans l’accident même si nous n’étions « que » les passagers (une fois encore ce n’est rien comparé au chauffeur) sans être considérés comme tels ce qui m’a grandement surprise.

    • Ec dit :

      Bj
      Les passagers ne SONT PAS LA PRIORITÉ DES ÉQUIPES ET DU PERSONNEL SNCF.
      Il faut gérer l’accident (grave ici)
      Ces incidents qui ont des répercussions assez grave sur notre emploi du temps se produisent en moyenne tout les 2 jours
      Merci

    • AlexisPasser en mode normal dit :

      Les passagers ne sont pas la priorité mais la prise en compte doit être effectué et fait partie de la gestion.

    • dav77 dit :

      Bonsoir ,

      Ce n’est qu’une réflexion de ma part , mais si les voyageurs se trouvant dans le train sont confinés , c’est peut-être pour leur éviter tout spectacle insupportable .
      De plus , le temps de l’enquête et de l’intervention des différents services , interdiction de déplacer le train ! (cela est une certitude et pas seulement de ma réflexion) .

    • clement dit :

      Votre certitude est exacte, et cela évite de faire un sur-accident, (faire descendre les gens du train et les faire cheminer dans le noir et sur le ballast, surtout a Longueville entre le talus et le viaduc …, compte tenue que la marche est haute entre le train et la voie, car forcément il n’y a pas de quai) et de « polluer » la scène d’accident.

    • Ludivine dit :

      Bonjour,
      J’avais remarqué que ce n’était PAS la priorité, merci. Il n’est pas nécessaire d’etre condescendant.
      Veuillez ne pas déformer mes propos. Je fais juste le constat d’une longue solitude. Bien évidemment que nous ne pouvions pas être évacués du train pour ces raisons évidentes. Je ne suis pas aussi « peu renseignée », pour reste polie, que vous semblez le croire et je me suis renseignée sur la procédure pendant ce temps là.

  4. Geoffroy dit :

    Bonjour,

    Sinon, Auriez vous le même graphique dans le cas ou le suicidaire est encore en vie (vécu sur le RER A) ? Ou dans le cas ou ce n’est pas un suicide ?

    Merci,

  5. Ab77370Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Je souhaitais apporter un commentaire sur un incident de ce jour, mais il n’y a pas encore eu de billet sur ce cas pour le moment.
    j’ai pris le train Provins-Paris de 7h16 (heure de passage à Nangis). Nous avons, comme plusieurs trains, subit un retard en raison d’un bris de barrière de passage à niveau. Je tiens à vous faire part de la bonne gestion de l’information aux voyageurs du conducteur de ce train: points réguliers (en précisant s’il y avait du nouveau ou non), en nous donnant quelques perspectives de retard potentiel ( même si bien entendu, il n’a pas de boule de cristal), et explication du temps perdu (procédure en cas de problème). Bref, un conducteur qui s’est mis à la place des clients, au lieu de diffuser un message standard lapidaire. Un point positif, qu’il faut noter, temonter au conducteur pour qu’il continue sur cette voie, et …une bonne pratique a partager entre conducteurs?
    Cordialement, Alexandre

  6. ephilie dit :

    Rien à voir avec le sujet mais je ne sais pas où poster ce message.
    Très sympa la distribution de petits coeurs en chocolat ce soir gare de l’est.

  7. carine77 dit :

    Heuuuuu
    Dernière mise à jour : 17/02/2015 à 16h07 .

    Axe(s) concerné(s) :
    Paris Est /Meaux
    Paris Est /Provins
    Paris Est /Coulommiers

    Trafic interrompu entre Paris Est et Tournan et entre Paris Est et Meaux, dans les deux sens.

    Circulation interrompue jusqu’en fin de soirée.

    Depuis Paris, à destination de Coulommiers et Provins, veuillez rejoindre la gare de Val de Fontenay par le RER A, puis empruntez un train à destination de Tournan.

    Des navettes ferroviaires sont mises en place, dans les deux sens, avec desserte des gares intermédiaires, entre :
    – Val de Fontenay et Tournan,
    – Gretz Armainvilliers et Provins,
    – Tournan et Coulommiers,
    – Meaux et Château-Thierry.

    Motif : mesures de sécurité liées à la découverte d’un engin explosif datant de la seconde guerre mondiale à Noisy le Sec à proximité des voies.

    Et que fait-on pour se rendre à Meaux ??? Il est prévu un couchage gare de l’Est pour les voyageurs en rade ?

Les commentaires sont fermés.