MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

La circulation des trains le vendredi 17 juin 2016

57
Publié le 16/06/2016

Bandeau Info trafic ligne P

 La grève nationale est reconduite  le vendredi 17  juin avec un programme de circulation correspondant  en moyenne à 2 trains sur 3. 

Retrouvez ci-dessous les horaires par axe des trains qui circuleront.

PARIS EST – LA FERTÉ MILON

PARIS EST – PROVINS

PARIS EST -MEAUX

PARIS EST- CHÂTEAU THIERRY

PARIS EST – COULOMMIERS

Le trafic sera normal sur l’axe :  ESBLY-CRECY LA CHAPELLE

Retrouvez ces informations sur:

  • le site Transilien.com
  • Transilien.mobi
  • l’application SNCF Transilien (disponible gratuitement sur App Store et Google Play) : tous les horaires des trains en temps réel, alerte personnalisée sur les perturbations de la ligne…
  • La liste des trains est également affichée dans toutes les gares.Pour les infos trafic en temps réel de la Ligne P, n’hésitez pas à nous suivre sur le fil Twitter de la ligne @LIGNEP_SNCF

Vous trouverez également ci-dessous, le lien des autres blogs des lignes Transilien pour consulter les horaires de circulation des trains si vous devez les utiliser:

57 commentaires pour “La circulation des trains le vendredi 17 juin 2016”

  1. PRSeb dit :

    « Et ca continue encore et encore…
    C’est plus le début d’accord, d’accord »

    Librement inspiré de Francis Cabrel

  2. Ted dit :

    Et pendant ce temps certains journaux croient qu’on voit enfin le bout du tunnel (cf http://www.leparisien.fr/economie/terminus-pour-la-greve-16-06-2016-5888647.php par exemple)….

    A l’est, rien de nouveau visiblement (pour paraphrasé un célèbre ouvrage) …

    Le plus simple serait plutôt d’indiquer la date de la reprise des horaires normaux, en gros la date à laquelle la SNCF arrêtera de nous traiter comme du bétail… Les trains bondés que je vois ces derniers jours me rappellent étrangement de sombres heures de l’histoire française…

    Mais visiblement, la solution qu’on a maintenant en France est de prendre en otage toute la population, même ceux qui ne partagent pas la même vision, et pire encore, on refuse même tout dialogue avec ceux qui ne partagent pas le même point de vue, on a le choix entre être d’accord ou être d’accord, et dans tous les cas, on subira les déboires des multiples grèves… (SNCF, RATP, blocage des dépôt pétroliers, écoles etc…). Quelle belle image nous donnons de notre pays au moment même ou les yeux de l’Europe sont braqués sur la France, durant un moment qui est censé rapproché les gens, nous ne sommes rapproché qu’en étant des sardines dans des wagons…

    • PRSeb dit :

      Même si je souhaite comme vous la reprise du trafic et que je suis aussi exaspéré que vous des conditions de transport, attention aux mots utilisés : ce n’est pas une prise d’otage, la grève c’est l’exercice d’un droit garanti par notre Constituion…

      Des prises d’otages nous en avons vu ces derniers temps… par respect ne galvaudons pas les mots

    • régis dit :

      Oui la constitution garantit donc le droit pour quelques nantis de prendre en otages des milliers de personnes. C’est une honte, un scandale, un agissement d’un autre temps…..une France immobilisée par des agissements d’un autre siècle! HONTE!!!!

    • Ted dit :

      « Une prise d’otage vise à retenir des personnes contre leur volonté afin, le plus souvent, de revendiquer quelque chose. »

      C’est étrange, ça correspond plutot bien à la situation pourtant…

    • CELINE77 dit :

      Merci. Je pense que tout est dit. Par contre dans l’article du parisien, je pense que nous ne devons pas vivre dans le même monde, pour nous ce n’est pas 15 jours de grève. Nous en sommes à la 4 semaines !!!!!!
      Ras le bol de subir. Nous n’y sommes pour rien. S’ils veulent vraiment marquer le coup, ils n’ont qu’à mettre les transports gratuits, là il y aurait des réactions. Quand ça touche au fric c’est autre chose. D’ailleurs, aurons nous une réduction sur notre abonnement mensuel ??????? On nous sortira comme excuse le service minimum.

    • Luc8545678 dit :

      @régis : La constitution ne garantit pas aux gréviste le droit de nous bloquer ! Cette grève est illégale car la constitution explique qu’il est légal de faire grève contre son patron mais illégal de faire grêve contre son pays. Et ici, les grèves sont contre le gouvernement, donc le pays, donc illégales.
      Le problème des grèvistes, c’est qu’ils nous disent ce qu’on devrait faire dans le cadre d’une économie fermée et communiste. Ce n’est pas le choix des français, sinon le PC serait à 50% !

  3. binhas dit :

    C’est vraiment une HONTE !
    Le site transilien.com annonce depuis ce matin « JEUDI 16 JUIN RETOUR PROGRESSIF A LA NORMALE DES CIRCULATIONS
    La circulation des trains en Île-de-France reprend. Le trafic connaît encore quelques perturbations sur les lignes B, C, D, N et P. »

    Alors oui pour les rer il y encore quelques petites perturbations mais sur la ligne P ce n’est pas le cas du tout ! Les horaires sont les mêmes depuis le début de la grève…elle est ou l’amélioration ??

    Pouvons nous savoir pourquoi le trafic reprend sauf sur notre ligne ?

  4. binhas dit :

    Une prise d’otage vise à retenir des personnes contre leur volonté afin, le plus souvent, de revendiquer quelque chose…

  5. FlorentPasser au statut dit :

    Laetitia, si vous pouviez répondre pour une fois, et ne plus faire l’autruche, car depuis quelques jours vous nous faites Casper.
    Essayez de vous renseigner si cette grève spéciale ligne P (on peut l’appeler comme ca maintenant) va encore durer longtemps vu que toutes les autres lignes reprennent leur circulation normale? et nous expliquer pourquoi cette ligne continue de faire grève alors que les autres non?

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      @Florent, je n’ai pas l’impression de faire « l’autruche ». Lorsque je parviens à obtenir des informations pour répondre aux questions (et oui je ne suis pas omnisciente) j’essaie de répondre quotidiennement à un certain nombre de commentaires, mais vous comprendrez aisément que avec une moyenne de 500 commentaires sur le blog de la ligne P et du RER E, je ne peux pas répondre à tous! Ce n’est d’ailleurs pas l’objectif de ce blog.
      J’ai déjà répondu aujourd’hui à la question que vous posez dans votre commentaire:
      D’autres lignes Transilien sont encore touchées par la grève:
      – RER B: 4 trains sur 5 en heures de pointe et 3 sur 4 en heure creuses
      – RER C : 2 trains sur 3
      – RER D : 9 trains sur 10
      – Ligne L: 1 train sur 3 en heures de pointe et 1 train sur 2 en heure creuse
      – Ligne N: 3 trains sur 4
      Néanmoins le nombre de grévistes sur le ligne P baisse quotidiennement, nous devrions donc connaitre une retour au plan de transport habituel très prochainement.

    • Nd dit :

      C’est bizarre, le blog de la ligne L annonçait un trafic normal pour aujourd’hui dès hier soir … Et c’était bien le cas ce matin.

    • Fatigue dit :

      A l heure actuelle , quasiment tous les lignes ont retrouvé le traffic normal ou quasi normal sauf RER C ( 2/3 trains ) et surtout le P restant la plus touchée ! ( malgré qu il marque 2/3 … Mais c est plutôt 1/2 )

  6. Alex V dit :

    Perso, une chose est sûre, je n’aurai plus JAMAIS une once de solidarité avec les cheminots, c’est fini ! Ils passent leur temps a faire grève, alors qu’ils ont déjà un régime spécial que beaucoup d’entre nous aimeraient certainement avoir ! Beaucoup de gens ont un travail bien plus dur, crevant, avec au bout du compte un salaire de misère ! alors merde (oups, censurera – censurera pas ?).
    Parfois j’essaie de comprendre, je suis moi même fille d’agent RATP, mais là, alors que la grève est sensée finir, il y’a ces irréductibles grévistes qui apparemment y ont pris goût et qui continuent a nous empêcher d’aller bosser ! non, c’en est trop ! vous esperez obtenir quoi de plus maintenant ? c’est mort les gars, laissez tomber et allez mériter votre salaire ! (hum hum)

  7. KvnPasser en mode normal dit :

    Je suis sûr que si la RATP reprenait la ligne P, on se porterait bien mieux qu’avec la SNCF ! (Et pas que pour les grèves).

    • Alex V dit :

      J’ai laissé tomber le RER A car trop de problèmes, mais là pour le coup eux n’ont pas fait grève…. Le pire c’est qu’en temps normal elle est top cette ligne du moins Coulommiers Paris, je n’ai jamais eu a m’en plaindre, mais là !
      On est tous à bout….

    • corail77Passer au statut dit :

      La DG de la RATP aime son entreprise, ses salariés et la notion de service public.
      Le PDG de la SNCF ne cache même pas son aversion pour le train, donc la SNCF et les cheminots. Donc ça ne marche pas, parce que la SNCF ne respecte pas les cheminots, lesquels ne respectent pas la SNCF ni ses usagers.

    • KvnPasser en mode normal dit :

      @AlexV

      Oui bien-sûr, on ne peut pas nier que le RER A n’est pas une ligne brillante, mais mine de rien elle nous dépanne pas mal quand la P est en rade ou en grève, malgré qu’elle transporte plus d’un million de personnes et qu’elle se trouve pas mal sollicitée (desserte de grands lieux de Paris, la Défense, Disney, Cergy) et j’en passe. Je ne prends pas Coulommiers mais je vous crois sur paroles, c’est vrai que cet axe est fiable en temps normal, ce qui n’est malheureusement pas le cas pour d’autres axes (Château, La Ferté-Milon, Provins..)

      @Mr6100 je suis entièrement d’accord avec vous ! Vous avez parfaitement résumé ma pensée.

    • z20900 dit :

      @ Mr6100,

      M Pepy n’est peut être pas passionné de train, par contre, pour tenir 8ans à ce poste et presque autant en adjoint, il faut du courage et de la motivation.

      On ne peut pas lui reprocher de n’avoir rien fait, et je pense que ce n’est pas facile de diriger une entreprise comme la SNCF , alors qu’on lui demande tout et son contraire.

      Je préfère nettement quelqu’un qui reste 8 ans au même poste et qui connaît la boîte, plutôt que d’avoir un ami politicien parachuté tous les 2ans

  8. Lefala dit :

    Mais quand est ce que ca va s’arrêter ??!! Il faut lâcher prise à un moment ! Les usagers ils s’en fichent complètement tant que l’argent rentre encore dans les caisses ! Car on continue de payer un abonnement alors que le service n’est plus là.
    1 mois que ça dure !! Venez bosser dans le privé vous verrez ce que c’est de travailler pour de vrai !

  9. Alain dit :

    Et sinon pour les gens qui font plus de 50 h semaine et qui espere un train pas trop tard pour rentre sa ce passe comment …. ??

  10. Du77 dit :

    Nah mais allo dites quand est ce que ca finit ca nous permetteras de prendre des decisions !

  11. Pascale1957 dit :

    la grève a commencé la semaine de la pentecôte, ce qui fait donc 5 semaines de grève sur la ligne P Paris Est – Coulommiers, il y en a ras le bol de cette grève qui ne sert à rien qu’à nous ennuyer pour ne pas dire autre chose.

  12. Pascale1957 dit :

    article pris dans le Parisien il se fiche de nous :

    Le conflit social entamé il y a deux semaines est moribond, la CGT-Cheminots en sort perdante. Pour les usagers, le trafic devrait revenir à la normale d’ici la fin de la semaine.

    Fin de la galère pour les usagers de la SNCF. Après quinze jours de grève des cheminots contre une modification de leurs conditions de travail, lancée par la CGT et SUD-Rail, le trafic devrait revenir progressivement à la normale d’ici à la fin de la semaine.

    Hier, le taux de grévistes a chuté à 2,5 % des cheminots, dont seulement 15 % de conducteurs. Une participation très éloignée de celle enregistrée la première semaine, avec plus de 80 % de roulants en grève dans certaines régions.

    A la gare de Lyon (Paris XIIe), l’un des fiefs de la contestation, marqué par des opérations spectaculaires comme l’occupation d’un poste d’aiguillage, l’assemblée générale d’hier n’a rassemblé qu’une quarantaine de cheminots. « On n’a même pas procédé au vote, confie un participant. Mais le mouvement va prendre d’autres formes. On ne touche pas impunément aux conditions de travail des cheminots. » Le même scénario s’est joué un peu partout en France. « Le mouvement s’essouffle, assure une source interne. La reprise a été votée partout. »

    Environ 300 M€ de pertes

    C’est l’heure des bilans. Financier d’abord. La direction estime les pertes à plus de 20 M€ par jour de grève, soit une facture de l’ordre de 300 M€ en deux semaines alors que la compagnie n’avait provisionné que 200 M€. Socialement ensuite. Comme en 2014 lors de la grève contre la réforme ferroviaire, la CGT-Cheminots, syndicat majoritaire, sort perdante. Alors que les deux syndicats réformistes, numéro 2 et 3 dans l’entreprise, sortent vainqueurs. « C’est la CFDT et, dans une moindre mesure l’Unsa, qui ont obtenu du gouvernement un bon accord d’entreprise pour les cheminots, confie un proche de la CGT. Surtout, l’Etat a fait tout ça dans le dos du premier syndicat de la SNCF. En termes d’image, ça fait mal. » Mardi soir, la CGT-Cheminots a annoncé qu’elle ne signerait pas l’accord. Dans un communiqué, elle se justifie par le vote des militants : 57,66 % s’y sont opposés. Un choix qui la met dans une position inconfortable. « L’article 49 de l’accord d’entreprise permet de déroger localement au texte pour améliorer la compétitivité de la SNCF, poursuit une source syndicale. Or, seuls les signataires de l’accord pourront s’y opposer. La CGT, en ne signant pas, laisse le champ libre à la CFDT et l’Unsa. » La CGT à jusqu’au 22 juin pour dénoncer l’accord, en faisant valoir son droit d’opposition.

    Avec SUD-Rail, elle dispose des 50 % voix nécessaires pour invalider éventuellement l’accord. « Soit elle le dénonce. Dans ce cas l’accord tombe et les cheminots de la SNCF dépendront de l’accord de branche, moins avantageux, décrypte cette même source. Soit elle ne le fait pas, et elle se fait déborder par SUD-Rail, plus extrémiste, qui va dénoncer le texte. La CGT est coincée. » Cette grève laissera aussi des traces dans les rapports entre l’Etat et la direction de la SNCF, la seconde accusant à mots couverts le premier d’avoir bradé l’accord d’entreprise pour obtenir la paix sociale. Quid, désormais, de l’avenir de Guillaume Pepy à la tête de l’entreprise ?

    • z20900 dit :

      Globalement cet article résumé bien la situation

    • régis dit :

      Ils s’en fichent de toutes façon de perdre de l’argent car qui va encore une fois renflouer?

    • z20900 dit :

      Les cheminots vont devoir renflouer, avec un nouveau plan d’économie

    • régis dit :

      Donc oui effectivement mettre un peu plus une entreprise dans une situation catastrophique pour sauver leurs privilèges….mais comme de toutes façons l’état va renflouer les caisses…..avec l’argent de qui vous savez…..pfffff

    • z20900 dit :

      Comme je viens de vous dire, cela sera financé par un nouveau plan d’économie, surtout que 200millions d’€ avaient déjà été provisionnés.

    • régis dit :

      300 000 000 d’euros qui auraient certainement pu être mieux utilisés….
      quelle honte!!!! mais peu importe les vaches à lait sont là et sauront renflouer les caisses d’une entreprise victime de quelques salariés irresponsables!!!!!
      Provisionner une grève mais dans quel siècle vit on!!!!! Quelle honte!!!!!!

  13. masure dit :

    Honte à vous.

  14. VAS dit :

    Nous terminons notre 5 semaines de grève. Le trafic n’est pas normal depuis le 18 mai ! Ils osent écrire 2 trains sur 3 lignes P sur Coulommiers on a 3 trains le matin et 3 trains le soirs aux heures de pointes et ils veulent nous faire croire que ça s’arrangé mais de qui se moque-t-on ? Et la gratuité d’au moins 1 mois de Navigo vous croyez qu’ils y ont pensé ?

  15. AbcdePasser au statut dit :

    Endroit inadapté pour ma question, mais je tente : quid de la nuit du 21 au 22 avec la fête de la musique ?

  16. AULPPPasser au statut dit :

    SI LA GRÈVE SE POURSUIT CE WEEK END (18 et 19 juin ) MERCI D ASSURER LES TRAINS DE LA LIGNE PARIS PROVINS QUI PARTENT TOT DANS LE SENS PROVINS PARIS PROVINS (5h46 au départ de provins ) ET CEUX QUI REVIENNENT TARD AU DÉPART DE PARIS ET(22h46 au départ de paris ) CAR DE NOMBREUX USAGERS SE LÈVENT TÔT ET D’AUTRES N’ONT PAS D AUTRES POSSIBILITÉ QUE DE PRENDRE LE DERNIER TRAIN DANS LE CADRE DE LEUR TRAVAIL. CELA ÉVITERA À CERTAINS DE PERDRE LEUR EMPLOI, LEURS REVENU OU DE DORMIR SUR PLACE.

  17. Usagée epuisee dit :

    Bonjour,j’arrive ce matin à la gare de Meaux et que vois je sur le panneau des informations ?
     » ligne P ( oui cette ligne qu’on peut plus voir en peinture car on est crevé ) grève reconductible 2 trains sur 3″ bon ok,hier un gentil gilet rouge me l’avait confirmé et sûrement aussi ce we .
    Mais ce qui m’a le plus énervée c’est de voir en dessous dans autres perturbations  » trafic normal sur l’ensemble du réseau,bon voyage! »
    Mais de qui se moque t’on ? Les grévistes ne seraient que sur cette ligne depuis 5 semaines ? Et le stif qui nous envoie balader quand on lui demabde un remboursement !
    Ce n’est pas eux qui voyagent dès 6h44 debout et qui se tassent dans le 17h01 manquant le malaise à chaque fois.
    Quand cela va t’il finir ?
    Au delà des adultes qui en pâtissent,mon mari ,cheminot ( technicien de laboratoire au sein du groupe ) a HONTE de prendre le train tous les jours,à PEUR que si les gens savent qu’il est cheminot de se faire taper dessus.
    Ne parlons pas de mes deux enfants qu’on est obligé de lever plus tôt pour espérer pouvoir rentrer dans un train ,car oui,le travail est un droit aussi et moi ,travaillant dans le privé et demandant 5minutes à ma chef pour espérer rentrer à une heure décente depuis 1 mois,me fait massacrer car  » les autres lignes n’ont pas ce problème ,vous êtes sure qu’ils font encore grève  » oui oui….
    Donc merci de trouver votre accord afin que lundi ,nous usagers de la ligne P crevés ,puissions enfin nous souvenir ce qu’étaient nos vrais horaires train.
    A bon entendeur.
    Une usager crevée.

  18. Caroline77 dit :

    Ce qui est incroyable c’est d’oser annoncer : »grève nationale « .
    Cela ressemble plus à n’importe quoi maintenant…

  19. Caroline77 dit :

    Ce qui est incroyable c’est oser annoncer « grève nationale  » encore une fois… De moins en moins de grévistes chez les conducteurs, ah bon? Ils sont où alors? En RTT peut-être.

  20. TRAIN DE 05H26 COULOMMIERS dit :

    1) LA POURSUITE DE LA GREVE SUR LA LIGNE P NE CACHE-T-ELLE PAS UN RETARD DANS L’ENTRETIEN DES TRAINS DANS LES CENTRES DE MAINTENANCE, SUITE A LA GREVE. CELA POURRAIT ETRE CACHE PAR LE MOTIF « GREVE RECONDUITE »
    2) Y-A-T-IL UN RELIQUAT D' »IRREDUCTIBLES GAULOIS » QUI VEUT UTILISER LA TOTALITE DU PREAVIS DE GREVE QUI COURT JUSQU’A LA FIN DE L’EURO, LE 10 JUILLET?

  21. FlorentPasser au statut dit :

    En fait ce que je comprends, c’est que selon le pourcentage de gréviste, la SNCF a un plan concernant le nombre de train qui circule.
    A la louche c’est 1 train sur 3, 1 train sur 2 et 2 trains sur 3 et … rien d’autre
    En gros, la SNCF a surement plus de conducteurs disponibles que de train en circulation en ce moment mais n’a pas passé « le seuil » de grévistes pour revenir à un plan normal …
    La preuve vous nous confirmez que le nombre de grévistes n’arrête pas de diminuer mais on ne voit pas plus de train depuis 4 semaines, ce sont toujours les mêmes horaires pour nous. Ou sont donc passé les conducteurs de train qui ont arrêté de faire grève???

    Autre question, peut on savoir le motif de la reconduction de la grève? et qui vote cette reconduction? et ne me sortez pas que c’est pour la loi du travail et que c’est aussi pour nous que la SNCF fait ça (banderoles affichées à gare de l’Est et discours de certains agents …)
    Toutes les autres lignes reviennent globalement à un trafic normal ou beaucoup moins impacté et notre ligne non … Ne me ressortez pas les chiffres je les est bien vu et ca confirme ce que je dis. Alors pourquoi notre ligne seulement???
    Nous sommes tous énervés en ce moment mais j’aimerais bien m’énerver sur les bonnes personnes, puisque c’est dommage nous nous énervons toujours sur les personnes en face de nous, mais si elles sont en face de nous c’est qu’elles elles ne font pas grève.

    • z20900 dit :

      Pour la première partie de votre commentaire sur les 3 plans de transports et le nombre de conducteurs grévistes vous avez raison.

      Le préavis de grève est national, les assemblées générales reconduisent ou non, la greve au niveau local. Cependant rien n’oblige chaque salarié de suivre la decision de l’assemblée générale
      – 1 salarié peut reprendre le travail même si l’assemblée générale vote la reconduction
      – 1 salarié peut continuer la greve même si l’assemblée générale vote la suspension

      D’après transilien, le RER C, la ligne N, la ligne P et le T4 sont concernés par la greve à ce jour.

    • FlorentPasser au statut dit :

      ok donc sur le principe je comprends bien.
      Il me manque les raisons …
      On est rentré dans une guerre d’égo qui a tout du ridicule à mon avis …
      (et un fonctionnement à revoir peut être au niveau de la SNCF avec leur plan pendant les grèves)

    • z20900 dit :

      Il faudrait peut être avoir 4 ou 5 niveaux de plan de transport plutôt que 3, afin de mieux ajuster le nombre de trains et le nombre de conducteurs disponibles.

      Je suis d’accord aussi que la, ca en devient ridicule

  22. KoBarPasser au statut dit :

    Oui, c’est la galère, je me lève bien plus tot, je ne rentre pas beaucoup plus tot, je suis claqué. Néanmoins, travaillant dans un groupe privé international, je reste solidaire de ceux qui peuvent encore nous défendre. Il n’y a aucun otage, aucune violence, sinon celle de la finance épaulé par ce reliquat de noblesse qui nous gouverne.
    Ensuite, ma mère a été détournée puis prise en otage, 1 semaine, alors s’il vous plait, n’utiliser pas ce mot, c’est dégueulasse !
    Enfin, j’aimerai bien que la ligne P fournisse une synthèse de l’évolution du nombre d’usager, de la fréquence et de l’importance des retard … sur plusieurs années. Ces informations existent en interne, il faut juste les communiquer.

    • régis dit :

      Il ne tient qu’à nous de défendre nos idées si nous le souhaitons, personnellement je ne laisse personne parler en mon nom je suis assez grand pour le faire tout seul….cette grève ne sert qu’à défendre le pré carré de quelques privilégiés. Ces méthodes sont celles d’un autre temps et je trouve moi violent effectivement de foutre en l’air une économie avec de tels agissements….et si quelqu un perd sont emploi a cause d’un patron non compréhensif ce sera aussi violent …..désolé nous ne sommes pas au pays des bisounours.

  23. jjvil457 dit :

    Mr6100 : « La DG de la RATP aime ses salariés », laissez moi rire !

  24. Wikipédia : Dans le jargon ferroviaire on distingue habituellement deux grands types de véhicules remorqués. On parle de wagons pour les marchandises et les animaux, et de voitures pour les passagers…

  25. as dit :

    Pour celles et ceux que ça pourraient intéresser un groupe d’entraide entre usagers pour la Ferté Milon sur fb

    https://www.facebook.com/groups/Usagers.Paris.LaFerteMilon.LigneP/

    Il y en a assez de prendre les usagers pour des imbéciles.

  26. Fred77 dit :

    Bon weekend, les courageux cheminots grévistes ! Et n’oubliez pas de revenir nous pourrir la vie la semaine prochaine, on vous paye le NAVIGO pour ça !!!!

    • Pascale1957 dit :

      on ne devrait même pas le valider chaque jour… les portiques devraient être ouverts depuis tout ce temps.

  27. johnny dit :

    Espérons que la grève va s arrêter même si on s’est que le ridicule ne tue pas et sur notre chère ligne p le ridicule les poussent a continuer une grève devenu inutile

  28. Pascale1957 dit :

    voici ce que le STIF m’a répondu suite à ma demande :

    Suite aux mouvements de grève survenant depuis le 18 mai dernier sur le réseau francilien SNCF, vous avez adressé au STIF un message lui faisant part de votre mécontentement accompagné d’une demande de dédommagement.

    Sachez tout d’abord, que le STIF déplore la pénibilité que ces dysfonctionnements, aggravés par les intempéries de ces dernières semaines, ont entrainé et entraînent encore dans la vie quotidienne de tous les voyageurs franciliens. Valérie PECRESSE, Présidente du Conseil régional et du STIF, consciente des moments particulièrement difficiles vécus par les voyageurs, a d’ailleurs lancé un appel pour que cessent les mouvements sociaux compte tenu des suppressions de dessertes entrainées par les intempéries et les inondations.

    En ce qui concerne le droit de grève, celui-ci est un droit fondamental, de valeur constitutionnelle, reconnu à chaque salarié. Aussi, pour favoriser le dialogue social et permettre une meilleure organisation des services de transports publics terrestres, la loi 2007-1224 du 21 août 2007 sur « le dialogue social et la continuité de service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs » (codifiée en octobre 2010 au Code du transport), est venue encadrer ce droit.

    Cette loi instaure, notamment, l’obligation pour les salariés d’indiquer quarante-huit heures à l’avance leurs intentions de grève et définit la notion de service minimum aux heures de pointe dans les transports en commun. Ainsi, elle prévoit la mise en place d’un plan de transport adapté pour assurer la continuité du service public qui est défini par l’opérateur au vu des moyens humains dont il dispose.

    Le STIF, autorité organisatrice des transports publics d’Ile-de-France met en œuvre ces dispositions dans le cadre du contrat qu’il a conclu avec SNCF Mobilité pour la période 2016-2019. Il est notamment prévu :

    que la notion de service minimum s’apprécie de la façon suivante :
    concernant les RER A et B co-exploités avec la RATP : « SNCF Mobilités s’engage à assurer 50% de l’offre de référence aux heures de pointe. SNCF Mobilités conjointement avec la RATP pour les RER A et B s’engage à mettre en place un plan de transport adapté sur les lignes co-exploitées. Parmi ces plans de transport, un plan de transport au moins égal à 60% est monté sans rupture d’interconnexion.
    Pour les autres lignes : SNCF-Mobilités « selon le niveau de conflictualité, s’engage à mettre en place un plan de transport adapté dont les niveaux de service sont soit 60%, soit 50%, soit 33% de l’offre de référence pour chacune des gares des lignes. Le plan de transport adapté détermine pour chaque branche les fréquences et horaires des trains. »

    que le plan de transport adapté soit communiqué 48 heures avant son application au STIF et 24 heures avant son application aux voyageurs. Ce plan doit s’accompagner d’une information claire délivrée aux voyageurs. Ainsi SNCF Mobilités s’engage à : « délivrer aux voyageurs au plus tard 24 heures avant le début d’une perturbation prévisible une information gratuite, précise et fiable dans les gares et par les différents médias (téléphone, internet, presse, radio). Les prévisions de service modifiées sont transmises au STIF 24 heures avant leur mise en application. Dans le cas particulier d’une grève reconductible, SNCF Mobilités s’engage à fournir les informations à la clientèle au plus tard la veille à 17h. »

    qu’après cessation complète du conflit social, il revient au STIF d’examiner avec SNCF Mobilités le bon respect des engagements contractuels du plan de transport adapté prévu et de l’information voyageurs.

    que concernant les demandes de dédommagement ou de remboursement des voyageurs du réseau francilien, SNCF Mobilités réponde aux voyageurs ainsi que rappelé au contrat conclu avec le STIF : SNCF Mobilités « s’engage à rembourser les voyageurs en cas de défaut d’exécution du plan de transport adapté ou du plan d’information lorsque SNCF Mobilités est directement responsable de ce défaut d’exécution. »

    C’est pourquoi, je vous informe avoir transmis votre réclamation directement auprès de l’entreprise en lui demandant de bien vouloir vous répondre tout en mettant le STIF en copie.

    En vous assurant de toute la vigilance du STIF pour suivre l’évolution de la situation,

    REPONSE DECEVANTE

    • captainboeingPasser en mode normal dit :

      On a malheureusement tous reçu ce type de réponse. En gros, nous avons assuré un service minimum donc vous êtes bien gentils avec vos paquets de kleenex, allez voir ailleurs pour vous faire rembourser.

    • FlorentPasser au statut dit :

      Ils ne veulent pas rembourser le pass navigo car ils ont assuré le service minimum
      OK
      c’est quoi le service minimum pour eux, 1 train sur 3 (oui je vois haut)
      et ba payons 1/3 du pass navigo (faisons opposition au prélèvement et envoyons leur un chèque avec l’explication)
      oui c’est une décision unilatérale comme la leur de ne pas vouloir rembourser
      MAIS car oui il y a un mais, eux ont tout pouvoir car si on fait ça ils vont couper notre pass, donc ils nous tiennent pas les …

    • as dit :

      Il n’y a pas que le service minimum à prendre en compte, les conditions de transports dans lesquelles nous avons été, et sommes encore, une bétaillère ! Mais non ça c’est bien grave. C’est honteux.

    • FlorentPasser au statut dit :

      Bonjour,

      Vous devez bien vous douter que ce genre de réponse ne doit pas satisfaire grand monde.

      Vous m’expliquez que si la sncf maintient un service minimum elle ne doit dédommager personne …
      C’est comme si j’allais acheter une bouteille d’eau d’un litre mais que je me retrouve avec une bouteille d’eau rempli qu’à moitié mais payer plein tarif car oui le service minimum de remplissage est respecté. Vous achèteriez cette bouteille d’eau??
      Vous accepter donc de payer pour un service qui n’est pas respecté ou du moins pas entièrement??

      Ensuite si je continue à suivre ce concept. Au moment du paiement du pass Navigo moi aussi je vais respecter un service minimum et ne vous le payer que 25% (et oui désolé on est en période de grève des portefeuilles!! Attention que cette grève ne soit pas renouvelable le mois suivant d’ailleurs!!)

      J’espère vraiment qu’un geste va être effectué car le désagrément causé est bien réel.

      Aujourd’hui la grève continue sur la ligne P alors que toutes les autres lignes reviennent à un trafic normal ou quasi normal.
      On nous répond que le nombre de grévistes diminue chaque jour mais nous ne voyons aucun changement dans les horaires des trains depuis 4 semaines …

      Les cheminots s’inquiètent de l’ouverture du marché à l’Europe mais c’est sur qu’avec leur comportement actuel et le service rendu je comprend qu’ils s’inquiètent …

      Cordialement

      voila la réponse que je leur ai envoyé (car moi aussi j’avais reçu la même réponde)

  29. régis dit :

    Il me semble que lors des grèves de juin 2014 le remboursement dédommagement avait été acté sans conditions….

Les commentaires sont fermés.