MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Isabelle Delobel : Directrice des Lignes EPT4, souhaite vous adresser un message.

61
Publié le 22/06/2016
ISABELLE

Madame, Monsieur,

Pendant près d’un mois, vos trajets quotidiens sur le RER E, la ligne P et le Tramway T4 ont été perturbés par un mouvement de grève. A cette situation, sont venues s’ajouter des intempéries exceptionnelles qui ont compliqué, voire empêché, les déplacements sur certains axes de la ligne P.

J’ai bien conscience que ces semaines vous ont semblé interminables, pour vous, vos familles mais aussi vos employeurs ou vos salariés et je peux vous assurer que je mesure toutes les difficultés que vous avez connues.

Vous avez été nombreux à exprimer votre incompréhension et mécontentement face à ces événements, et je le comprends.

Notre priorité de vous accompagner dans vos déplacements  a été constante pendant cette période difficile. Les équipes des lignes E,P et T4 et moi-même avons œuvré jour après jour pour optimiser toutes les ressources dont nous disposions et vous proposer le plus de trains possible.

Je souhaite vous remercier d’avoir su parfois adresser vos encouragements aux centaines d’agents SNCF qui se sont mobilisés dans les gares, à la conduite des trains, au centre opérationnel de la ligne et dans les postes d’aiguillage ; ces personnes ont donné toute leur énergie pour assurer le service le plus acceptable.

Au cours des dernières semaines, nous avons eu 3 priorités : vous informer dès la veille de tous les trains du lendemain, vous garantir le programme de circulation annoncé et préparer le retour au service normal.

S’agissant du dédommagement, et conformément à l’engagement contractuel que nous avons avec le STIF, l’analyse gare par gare des journées où le service minimum n’a pas été assuré est en cours. Nous reviendrons rapidement vers vous pour préciser les modalités de mise en œuvre.

Je vous assure de ma pleine et entière mobilisation, ainsi que celle de mes équipes, pour vous accompagner quotidiennement dans vos déplacements.

Isabelle DELOBEL – Directrice des lignes E, P et T4

61 commentaires pour “Isabelle Delobel : Directrice des Lignes EPT4, souhaite vous adresser un message.”

  1. Chauveau dit :

    Bonjour,

    très bien de dire cela mais ce que je trouve inadmissible c’est de mettre des agents de contrôle des billets après 3 jours de fin de grève et à la veille d’une nouvelle grève alors que pendant 1 mois nous avons subi des désagréments. J’ai refusé ce matin de montrer mon pass navigo à vos agents à qui j’ai dit que j’étais en grève. J’espère aussi que nous serons dédommagés pour tous les problèmes que nous avons du subir sur la ligne P

    M. Chauveau

    • Maggy dit :

      BRAVO M. Chauveau !

      J’aurai aimé avoir votre courage… Le premier jour de la reprise du trafic, tellement habituée à prendre ma voiture pour me rendre au travail (frais supplémentaires non remboursés par mon employeur évidement) j’ai oublié mon pass Navigo chez moi. J’ai tout de même acheté des tickets de transports – 12€ l’A/R – qui d’après les CGV du Navigo ne sont pas remboursés. Alors que j’aurai du et pu moi aussi me mettre en grêve. Encore une fois BRAVO M. Chauveau et j’espère que les contrôleurs ont été cléments.

      PS: Pour l’anecdote, le WE du 28/29 mai il n’y a pas eu de greve et idem, controleurs à bord !

  2. Lacoste Btigitte dit :

    Je crois rêver je prends le T4 et ces semaines de grève a été l’enfer !!!!
    Résultat une fracture du pied à force de marcher car ce que vous oubliez de mentionner c’est que pendant plusieurs jours il n’y avait ni Tram, ni navette et je peux vous dire que Bondy Henry Sellier ça fait beaucoup de kilomètres.
    Et je pense que c’est illégal
    De plus je vous signale que depuis deux jours nous avons un Tram toutes les 15 mn
    Motif : Absence de personnel
    Ils sont oú ces conducteurs, fatigués de leurs jours de grève
    C’est tout simplement HONTEUX
    BRUGITTE LACOSTE

    • FLPasser au statut dit :

      Ca fait exactement 4,1 km si j’en crois Google Map et plus ou moins 50 mns de marche. Je marche moi-même tous les jours une petite heure pour aller au bureau et j’ai fait 40 mns aller retour pendant des années pour aller travailler, du temps où j’habitais à côté de mon lieu de travail. Marcher n’a jamais tué personne et n’a jamais provoquer de fracture du pied (ou d’autre chose). Si vous vous êtes blessée, changez de chaussures.

      Pour mémoire, l’INPES propose de marcher au moins 30 mns par jour pour rester en bonne santé.

      Je vous suggère donc vivement de continuer à marcher pour aller travailler et de faire de la randonnée (l’Ile-de-France regorge de trésors et de paysages magnifiques. Un trajet de gare à gare en banlieue d’une quinzaine de kilomètres est très bien pour commencer) : vous resterez en très bonne santé et pour longtemps.

  3. FlorentPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Le discours est bien joli, et vous n’y êtes pour rien dans le fait que les cheminots fassent grève mais j’ai quand même 2 points à soulever :
    – premièrement : pourquoi le nombre de train (et donc leur horaire) sur la ligne P est-il resté identique pendant 4 semaines alors que plusieurs fois, on nous a dit que le nombre de grévistes diminuait régulièrement?
    il faudrait peut être revoir vos plans de train, pour que selon le nombre de grévistes vous puissiez rajouter des trains, surtout en heure de pointe. Même le dernier jour, où toutes les lignes revenaient à la normale ou quasiment, les horaires de trains sur la ligne P sont restés les mêmes que pendant les 4 semaines précédentes alors qu’on nous annonce un très faible pourcentage de grévistes.
    – ensuite, et le gros du problème : vous nous parlez de remboursement que dans le cas où le service minimum ne serait pas respecté. Moi je ne paie pas mon titre de transport pour obtenir un service minimum mais bien un service tout court. Ce service, c’est d’obtenir un moyen de transport décent dont les horaires sont connus sur vos sites internet dans les fiches horaires. La nous avons eu le droit à des bétaillères qui ne portait que le nom de wagon. Des horaires qui nous ont obligé soit à être dans les transports 1h de plus par jour que d’habitude, soit à demander à nos employeurs de pouvoir décaler nos horaires et de perdre pour certains du salaire.
    Madame, vous partez en vacances une semaine à la montagne et vous avez loué un magnifique chalet. Le propriétaire vous annonce au bout de 3j qu’il fait grève et que vous devez quitter le chalet. Bien évidement il ne vous rembourse pas car le service minimum a été respecté. Vous faites quelle tête??
    Alors l’exemple est bizarre mais facile a comprendre. Un service n’est pas rendu, il doit être remboursé.
    De plus, nous entendons maintenant que le pass navigo va augmenter. Vous pouvez imaginer notre énervement à entendre ceci après 4/5 semaines de grèves et qui ne seront pas remboursées sur notre pass.
    Nous avons subi les désagréments de la grève, encore plus pendant la période d’intempérie (ou on se rappelle tous que les cheminots n’ont pas voulu faire d’efforts pour les usagers), et maintenant oui nous allons subir la répercussion du coût financier de cette grève.
    J’espère Mme DELOBEL que vous lirez ce message, même si j’ai quelques doutes, car je ne pense pas être le seul à penser ainsi.

    • MAnu177 dit :

      Excellente démonstration Florent avec votre exemple du chalet à la montagne…C’est exactement ça !
      Par ailleurs, sur la ligne P, le service minimum c’est tous les jours : Pas assez de trains par rapport au nombre de clients aux heures de pointe… Par exemple, sur la ligne Provins Paris il est intolérable que les personnes montant à Verneuil l’Etang voyagent debout jusqu’à Paris. Ou comment arriver au boulot déjà fatigué le matin.
      C’est tout simplement ignoble !
      Le remboursement me semble obligatoire.

    • Fred77 dit :

      Bien vu l’exemple du chalet ! Mais vous perdez tous votre temps ! Évidemment que la SNCF ne nous remboursera pas un euro de notre PASS NAVIGO… non mais franchement, sans rire, vous n’y croyiez pas, tout de même ???
      Oser prélever sans vergogne 70€ au titre de mois de mai et de juin, au regard du service (sic) rendu, relève purement et simplement de la plus pure ESCROQUERIE… Et aller arguer qu’ils nous ont assuré le service minimum… il y a de quoi s’étrangler…

      Mais bon, comme ils disent si bien : « SNCF, à nous de vous faire préférer le train !!! »

      PS: Ah, au fait, pensez bien tous à bien régler l’amende de 5€ qu’ils osent réclamer lorsque vous oubliez vous même de valider votre pass !!!

  4. Usagertouteĺannee dit :

    BONJOUR MADAME.IL SERAIT GENTIL DE VOTRE PAR DE FAIRE LE NÉCESSAIRE POUR QUE LES TRAINS ROULENT DANS DES CONDITIONS OPTIMALES LES 11 AUTRES MOIS DE L’ANNÉE ET PAS SEULEMENT PENDANT LES GRÈVES.J’AI CRU COMPRENDRE QUE VOUS AVIEZ PENDANT LES GRÈVES UN GROUPE D’AGENTS MERCENAIRES POUR PALIER LES MANQUES DE PERSONNEL.POURQUOI NE PAS L’UTILISER QUAND IL N’Y A PAS GRÈVE?? » –

    • Z20900 dit :

      Ce que vous appelez le groupe de mercenaire est l’équipe de réserve qui roule toute l’année sur l’ensemble des lignes sauf le RER B de mémoire.

  5. Baradat dit :

    Et pour demain, grève?

  6. Miline dit :

    Bonjour,
    Je souhaite abonder dans le sens de ce qui a été dit plus haut.
    Je ne comprends pas non plus l’ « analyse des gares où le service minimum n’a pas été assuré ».
    Nous avons globalement bien eu un service minimum. Mais avez-vous conscience des difficultés que nous, usagers, avons rencontrées pour nous adapter à ces horaires du service minimum? Pour ma part : l’impossibilité d’être présente à des réunions importantes au travail, et une note salée pour payer les trés nombreuses heures supplémentaires de l’assistante maternelle qui garde ma fille. Je ne parle pas du stress que ces longues semaines ont provoqué, notamment parce qu’il est usant de voyager debout et tassés les uns contre les autres. J’estime, comme beaucoup d’autres sans doute, que nous avons tous le droit à un dédommagement pécunier, cela me semble être un minimum.
    Merci de votre attention.

  7. ALAN dit :

    Bonjour, le dédommagement il devrait être automatique et mis à tous sans exception. En temps normal hors grève, c’est problème sur problème. Les fumeurs, les trains dégueulasses, des trains non climatisés l’été ou des fois le chauffage alors que c’est déjà la fournaise dehors, sans parler des petits et gros retards qui sont rarement justifiés et la communication est un gros problème soit de la ligne soit de la SNCF en général, comme il n’est pas normal d’avoir des Infos différentes.. Ça montre peu de crédibilité au problème. Moi aussi j’ai refusé dernièrement de présenter mon navigo à vos agents. Je n’ai jamais fraudé, je paye en temps et en heure, mais on est pas des chiens. Ce n’est pas contre vous personnellement à qui rejette les problèmes, mais on en a tous marre sachez le. Cordialement

  8. Vince328 dit :

    Service minimum non respecté pour ma part je suis usagé de la navette Esbly Crécy la Chapelle avec un départ à 22h10 quotidiennement et je prends le train de 21h30 au départ de Paris Est,bien évidemment c’est le seul train en soirée qui était supprimé donc pas de navette et c’est la dernière de la journée,evidemment comme tout le monde j’ai reçu le superbe courrier qui étudiera au cas par cas les incidences de la grève ligne par ligne,pour remboursement,bla bla bla
    L’espoir fait vivre !!!!
    15 km chaque jour à 22h30 en vélo ça c’est du service minimum
    Je n’est aucun adjectifs assez fort pour exprimer mon ressenti

  9. Chrm dit :

    Plus de grèves ou d’inondations, mais pour nous les galères continuent car la sncf vient de sortir un autre jocker : les « fortes chaleurs » (30 degrés, le gag)
    On commence avec 20 minutes de retard annoncées sur le temps de parcours..

    La « modernisation des voies » c’est beau : des longs rails qui ne supportent pas une modeste chaleur estivale.
    Les anciens faisaient peut être un peu de bruit mais au moins ca roulait.

    Bravo. Nous nous sommes encore bien fait enfler.

    Ce qu’il nous faudrait sur la ligne P c’est un syndicat de défense des clients.

  10. Carinne77 dit :

    Et oui, avec 1 journée à 30° les rails fondent sur la ligne P….Le service minimumm c’est tous les jours sur cette ligne…..

    • regis dit :

      Oui tout à fait….Quel scandale ces conditions de transport….Une journée à 30 degrés et rien ne suit…..

  11. Z20900 dit :

    C’est surtout que depuis bretigny, il y a beaucoup plus de restriction de vitesse par forte chaleur…et il faudra des années de travaux avant d’avoir un réseau correct

    • Chrm dit :

      Sauf que 30° c’est pas une forte chaleur. 40° pourquoi pas mais 30… sérieusement..?!

    • Z20900 dit :

      Ce n’est pas la chaleur extérieure qui compte, mais la chaleur intérieur du rail

    • JerePasser en mode normal dit :

      La chaleur du rail quand il fait 30° peut atteindre 45° et on est quand même au dessus des normales de saisons.

    • Carinne77 dit :

      Tout ce que je vois c’est qu’en 2003 avec 40° pendant plusieurs jours CA ROULAIT ! Nous fondions dans les trains mais ça roulait NORMALEMENT.

      Depuis l’invention du problème des fortes chaleurs la ligne de Milon a été fermée 3 étés de suite pour faire des travaux à xxxx millions d’euros qui devaient permettre d’y remédier. Et maintenant 1 jour à 30° et c’est le bazar général ! Et 30° c’est une température estivale normale surtout comme aujourd’hui quand il s’agit d’une hausse ponctuelle.

      Et sur quoi roulent les trains dans le sud ????

      L’argent public est gaspillé à tout va, les « clients » méprisés, et tout est OK pour la SNCF. Quant à Brétigny ça n’a rien à voir avec de fortes chaleurs mais avec une absence d’entretien qui était connue des responsables. Il y a très bon dossier d’enquête sur MEDIAPART.

      Donc pour la SNCF le client est juste un c…… qui n’a pas de
      mémoire, qui ne suit pas les infos et qui n’est jamais content !

      Tout ce que le client est supposé faire c’est payer, payer et encore payer.

    • Chrm dit :

      Peu importe que ce soit la température intérieure du rail qui compte, tout ce que je vois c’est qu’au delà de 30 pauvres degrés dehors maintenant c’est le bazar.. c’est une aberration que des trains ne soient PLUS capables de rouler sous des températures chaudes normales depuis que les voies ont été « modernisées » (alors que pendant ces longs travaux on a bien galéré aussi).
      Ce problème n’existait pas avant.
      La sncf peut sortir toutes les excuses techniques qu’elle veut : avant ca marchait mieux.
      Maintenant on a le choix entre :
      – fausses fortes chaleurs
      – grèves aux motifs flous
      – intempéries (seule raison valable)
      – panne de porte ou d’essuie glace qui bloque tout un train
      – feuilles mortes
      – grèves encore
      – train supprimé sans raison
      – personnes sur les voies
      – j’en oublie sûrement mais en gros on est surpris quand ca marche bien

      Alors oui les clients sont excédés, on sort de 5 semaines de grèves et d’intempéries pour tomber sur des rails qui se dilatent en plus des pannes de portes ?
      Sérieusement ? On est en 2016 ??

  12. Pascale1957 dit :

    à cette heure ci il y a des problèmes sur toutes les lignes P
    il faut prévoir 20 à 30 mn de plus de trajet.
    ce doit être dû à la chaleur……
    le réseau ferré est vrament merdique.

  13. Orchidée dit :

    Le rail supporte très mal la chaleur donc oui à partir de 30°, c’est considéré comme fortes chaleurs. Pour les routes c’est pareil à partir d’une certaine température, le goudron supporte mal la chaleur…
    Donc pour votre sécurité, les trains roulent au ralenti.

    • Chrm dit :

      Je ne saisis pas la comparaison, les voitures roulent à la même vitesse quand il fait chaud…même très chaud..

  14. as dit :

    Nous avions déjà eu le 9 mai, 5 suppressions de trains le 9 mai sur la Ferté Milon en raison des fortes chaleurs, au mois de juillet ça se passe comment on passe au service minimum ?

    Et concernant ce service minimum pendant les grèves, il ne s’agit pas seulement de regarder par là, mais dans les conditions dans lesquelles nous avons voyagé !! Du bétail, changement de voies inopinées, un train LFM qui apparait sur la voie 7 au milieu des TGV, les trains qui s’affichent au dernier moment. Ce qui occasionne un monde incroyable (photo à l’appui) sur les quais, les usagers se mettent à traverser les voies.
    La sécurité n’a pas été au rdv, alors que nous sommes en état d’urgence, comment pouviez vous laisser un tel monde comme ça ?? Je ne comprends pas du tout.

    J’espère que le dédommagement sera à la hauteur des nombreux préjudices subis, retard au travail, heures supplémentaires nounou, épuisement, rendez vous compte de nos conditions !

  15. FlorentPasser au statut dit :

    Je vous annonce Mme DELOBEL une grève reconductible de mon portefeuille, mais ne vous inquiétez pas, il y a le service minimum chez moi aussi, donc vous serez payés mais a la hauteur de votre service minimum (c’est quoi 30%?), et donc vous n’aurez pas le droit de réclamer quoique ce soit vous aussi.

  16. aurelie dit :

    Tout cela pour dire si on a mis qu un train en journée en service min pendant 1 mois alors on sera pas dédommagé!
    Super l analyse

  17. Bouzerde dit :

    Bonjour,
    Ne parlons même pas de ces derniers mois de service DEPLORABLE parlons de la ligne p pendant son fonctionnement habituel. Peut on savoir POURQUOI POUR L’AMOUR DU CIEL VOS TRAINS N’ARRIVENT JAMAIS À L’HEURE !!!!!! C’est quand même un comble qu’en 2016 une entreprise comme la vôtre soit INCAPABLE de tenir ses horaires. Systématiquement des ralentissements, des arrêtés pour laisser passer d’autres trains, des problèmes de signalisation, le chauffeur de pointe pas etc etc
    C’est tout simplement honteux et ne démontre qu’une chose, le jour où j’aurai une autre alternative que la sncf JE N’HÉSITERAI PAS UNE SECONDE POUR NE PLUS JAMAIS VOUS DONNER LE MOINDRE CENTIMES.
    Avec tout mon mécontentement.

    • God dit :

      Prend ta caisse on va voir si tu és à l heure et le prix que tu va payer.ton patron paye 50%de l abonnement ce qui fait 35€ par mois .sur 23 jours de travail maxi par mois ça donne quelque chose comme 1€45 par jour (et oui par jour) qui sort de ta poche .combien va tu mettre en gasoil par mois? Et à quelle fréquence de retard tu va cause à ton patron. Faudrai peut être arrêter de ce plaindre dans cette région profiter

  18. Caty dit :

    Quand je pense qu’en Arabie saoudite il y a une station de ski et que nous nos rails fondent a 30 je rigole

  19. MAnu177 dit :

    Hier message d’alerte prévoyant des allongements de trajet d’environ 30 minutes dus à la chaleur.
    Mon trajet habituel : départ la Défense 16h15 arrivée domicile (Nangis) 18h30.
    J’ai décidé une solution de contournement via Melun ligne R et Bus Seine Marne express 47.
    Résultat : départ de la Défense 16h15 arrivée domicile (Nangis) 18h05.
    Donc la ligne R et D ne souffrent pas de la chaleur.
    Il est vrai que les trains de la ligne R ne sont pas climatisés.
    Mais ce matin celui que j’ai emprunté sur la ligne P ne l’était pas non plus alors…

  20. dufourmantelle dit :

    bonjour
    ce que je deplore sur cette ligne c’est le manque d’informations et de coordinations entre le personnel de gare et les roulants. on emprunte un train et presque au moment de partir on nous dit que ce train est annulé et il faut traverser la gare pour rejoindre le train final c’est penible j’ai déjà perdu des cartes micro informatique avec ce probleme. je ne comprends pas que le train qui part pour provins ne soit pas connnu du depart ( 16 minutes). C’est tres pénible ce problème sur la gare de l’est et tres récurant d’où un raz le bol général on nous prends pour des vaches a lait ou pire pour des cons j’attends votre réponse. Je souhaite qu’un collectif se monte et que l’on puisse bloquer les comptes en banques pour non respect des contrats comerciaux, car le passe navigo suivant la loi est un contrat signer entre l’usagé et la société de transport.

    • Z20900 dit :

      On a des voies qui ne sont pas de première jeunesse, on a aussi des trains plus lourds et plus fréquents.

    • regis dit :

      Bonjour, Je suis tout à fait partant pour adhérer à ce collectif. Ca suffit! Il est temps que cela cesse et que nous soyons respecté….

  21. LaetitiaPasser au statut dit :

    Bonjour à tous, je reviens vous donner quelques informations sur l’épisode de fortes chaleurs qui a touché la ligne P hier soir.

    La ligne P n’était malheureusement pas la seule touchée par l’impact des fortes chaleurs, la ligne du RER E l’était également ainsi que la ligne C entre Brétigny et Juvisy et Juvisy et Choisy ainsi que la ligne D dans le secteur de Juvisy.
    De forts écarts de température ne sont pas neutres sur les infrastructures ferroviaires et obligent à prendre des mesures particulières car :
    -Ils sollicitent les composants électriques et électroniques des installations fixes (installations de signalisation par exemple),
    -Ils sollicitent mécaniquement les trains et les installations fixes (dilatation des installations caténaires et dans certains cas, déformation des voies),
    Par mesure de sécurité, lorsque la température extérieure dépasse les 28° la température du rail risque de dépasser 45°C, la probabilité de déformation des voies nécessite donc la limitation de la vitesse des trains à 40 km/h.
    Sur la majorité des lignes, sous l’effet de la chaleur, les rails se dilatent et sont en principe contraints dans leur dilatation par la combinaison attaches/traverses/ballast. Cela n’entraîne donc aucune gêne pour le confort et la sécurité de la circulation.
    Néanmoins dans certaines zones où les traverses présentent une mixité bois/béton, cette contrainte est moins bien exercée sur les rails. Cela peut se traduire, au-delà d’un certain seuil de température, par un risque de déformation de la voie, préjudiciable au confort et à la sécurité des circulations.
    Ces zones sont mises sous surveillance conformément à nos obligations de maintenance des voies et pour limiter l’impact des fortes chaleurs, de nombreux travaux sur les infrastructures sont réalisés.
    Par ailleurs ces dernières semaines de fortes précipitations et des inondations ont nécessité des travaux de maintenance. D’une manière générale ces périodes de travaux sont suivies de mesures de réduction de vitesse le temps que la voie se stabilise correctement. Ces mesures sont d’autant plus appliquées lorsque survient un épisode de fortes chaleurs juste après des travaux.
    Je sais que c’est tout à fait paradoxal et je comprends que ce soit très agaçant car d’un côté il faut faire des travaux pour limiter les fortes chaleurs, mais d’un autre lorsqu’il y a des travaux sur les infrastructures il faut mettre en place des mesures d’abaissement de vitesse le temps de stabiliser la voie… Pourtant ces mesures de sécurité sont indispensables.
    A la lecture de vos commentaires, je comprends que la soirée d’hier a été très pénible et que vous auriez certainement souhaité des d’informations plus en amont. Les mesures liées aux fortes chaleurs dépendent de deux paramètres : les prévisions Météo France ET la mesure régulière de la température du rail. Il est donc très difficile d’anticiper mais je fais remonter vos témoignages, pour que nous puissions améliorer la communication sur la mise en place de ces mesures.

    Pour mieux comprendre l’impact des fortes chaleurs sur les infrastructures ferroviaires, vous trouverez de plus amples explications dans un article que j’avais rédigé à ce sujet :
    http://malignep.transilien.com/2015/06/26/fortes-chaleurs-des-explications-a-vos-questions/

    • sylvain 77 dit :

      prenez l exemple dans les regions du sud il roule bien par chaleurs soit en idf on a des voies pourries soit y a un souci …..

    • regis dit :

      Quelle honte! 2 jours de chaleur et tout est perturbé! Ce serait à mourir de rire si l’agacement et l’exaspération n’avaient pas pris le dessus…….

    • Baradat dit :

      C est pas plutôt des soucis avec les rails qui commencent à être en mauvais état. ..

  22. Chrm dit :

    Bonjour,
    Oui merci, c’est bien mais on connaît cette excuse concernant l’impact des « fortes » chaleurs (ou pour le reste aussi d’ailleurs).
    En réalité, en tant que clients ça ne nous intéresse pas vraiment…
    Ce qui nous intéresserait ce serait plutôt de savoir pourquoi ce n’est pas toujours réglé et quand ça le sera.
    Bien que ce soit un problème récent ça fait quand même quelques années que ça dure, et -a moins que je ne sois pas sur la bonne planète- l’été arrive une fois par an, donc ce n’est pas une surprise..
    Nous payons pour un service, il doit être rendu, les problèmes techniques sont VOS problèmes et pas les nôtres.
    Nous ne pouvons pas nous contenter de messages sur un écran, il faut arrêter de nous prendre pour des bisounours.
    Vous vous voyez dire à votre patron que vous ne pouvez pas rendre vos dossiers car votre stylo marche mal ? Il vous répondra qu’il ne vous paye pas pour rien, que les problèmes de stylos ne l’intéressent pas et qu’il faut vous débrouiller pour faire le boulot.
    Ici c’est pareil.
    Merci d’arrêter avec les excuses, de régler rapidement les problèmes et de fournir le service chèrement payé.

  23. Petit retour sur le train de 8h21 au départ de Nanteuil Saacy le vendredi 24 juin. Pas de chaleur insupportable, mais un retard de 35 minutes.
    Petit retour sur un incident sans impact le samedi soir. Le Paris – ChThierry est annoncé voie 16, hors la voie 16 était occupée par un train flambant neuf, rien à voir avec nos vieux trains malades. Quelque-uns ont espéré un miracle et on cru voyager dans un train propre et climatisé. Le plus grand nombre habitué aux trains bleus ont attendu sagement que la SNCF s’aperçoive de son erreur. Changement de voie après 5 mn d’attente. Incident sans conséquence, mais qui en dit long sur les difficultés de la SNCF.

    • Z20900 dit :

      Pourtant les Francilien sur l’axe de Chateau Thierry font loin de faire l’unanimité sur ce blog.
      C’est dommage que la ventilation réfrigérée n’est pas été installée lors de la rénovation des rames Z2n (trains bleus)

  24. captainboeingPasser en mode normal dit :

    Oyé oyé !!!

    Pour bien commencer la semaine…:
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/27/97002-20160627FILWWW00073-les-tarifs-du-pass-navigo-vont-repartir-a-la-hausse.php

    Si ça pouvait servir à climatiser les rails ^^…

  25. Pascale1957 dit :

    lamentable

  26. Z20900 dit :

    Bonjour Laetitia,

    Après avoir étudié l’état du parc en Ile de France, le STIF a reconnu que les Z2n ont très mal vieillit et que la rénovation a été ratée.
    Il paraîtrait qu’une rénovation pourrait être envisagée concernant les les Z2n de la ligne P, avez vous des informations?

    Merci

    • JerePasser en mode normal dit :

      J’ai aussi eu cette info, ça devrait être étudié. Mais ça me parait une peu inutile car je trouve les Z2N bleues en bon état. Et cette rénovation est très récente, surtout pour les 6 rames ex Z92050 Nord Pas de Calais qui sont sorties de rénovation depuis un peu moins d’un an.

    • Z20900 dit :

      Les premières Z2n ont vraiment mal vieillit , et les couleurs sont vraiment pas terrible. Sans compter qu’avec une ventilation réfrigérée, les Z2n seraient parfaitement adaptées sur chateau Thierry

    • KvnPasser en mode normal dit :

      Bonjour,

      Pour avoir assisté au comité inter-ligne du mois d’Avril du RER E et de la ligne P, il est en effet question de rénover une seconde fois les rames Z2N pour qu’elles repartent jusqu’en 2030/2035. Elle devrait intervenir autour de 2018 à 2020 dans le cadre du plan des 700 rames du STIF.

      Les rames Z2N ont en effet mal vieillit (sans parler des couleurs incroyablement laides à l’intérieur) et son très très mal entretenues, il suffit de voir le nombre d’avarie matériel qu’elles rencontrent. Toutefois ça reste effectivement absurde dans la mesure où 6 rames rénovées du NPDC ont été mises en circulation l’an passé. Nous devrions être le dernier axe avec le RER C et la ligne U après 2030 a posséder ce matériel.
      Nous avons demandé si la possibilité du Régio2n était d’actualité sur notre axe, le STIF a répondu que non pour des contraintes d’infras, et que ces rames sont moins capacitaires que les Z2N. Le prochain matériel sur Paris-Château sera donc lancé lors d’un appel d’offre futur, la priorité étant donnée au RER2NG

    • JerePasser en mode normal dit :

      Les autres Z2N de la ligne ont été rénovées entre 2009 et 2012, il faudrait plutôt éventuellement rénover les MI2N de la ligne E qui arrivent à mi vie et n’ont eu aucune rénovation. Et il y a également la rénovation de 54 Z20900 livrées entre 2001 et 2004 du RER C entre 2018 et 2020.
      D’ailleurs y a il des informations concernant une étude pour l’OPMV des Z22500 du RER E?

    • Z20900 dit :

      Les Z2n version Carmillon on l’air de mieux tenir.

      Pour l’instant, les Z2n est le matériel le plus adapté pour Paris Chateau Thierry, 2 portes par voiture sont largement suffisantes, le nombre de place assise est très élevée. Ce qu’il manque c’est un chauffage qui fonctionne, des sièges plus confortable, une ventilation réfrigérée et virer cette voiture fumeur. Les couleurs sont également très laides.

      Pour les mi2n SNCF, tout dépendra de savoir si l’on veut que du matériel neuf pour le prolongement vers l’ouest ou si l’on veut mixer le parc actuel avec rénovation et le compléter par du matériel neuf. A priori on se dirige vers la première option.

      Lors de la rénovation des mi2n, la question de l’installation de la ventilation réfrigérée ne rencontrera pas de difficultés techniques, les emplacements pour des groupes clims sont déjà présents, les gaines de ventilations sont déjà sur la. Il n’y aura pas la question de supprimer des places assises comme sur les Z2n. Le plus gros problème sera surtout une question de coût.

    • FLPasser au statut dit :

      Pour quelques jours de grosses chaleurs par an, je ne comprends toujours pas l’intérêt de dépenser de l’argent dans la climatisation. On manque d’argent, il y a une multitude de choses à améliorer et on veut avoir de l’air frais 1 mois par an ? Le corps humain supporte, à de rares exceptions près, la chaleur. Sans parler du fait que ça consomme forcément plus d’énergie : a-t-on encore les moyens de consommer autant d’énergie pour un peu de confort totalement superflu ?

      Les transports en commun, ça devrait être le plus écologique possible, point barre. Le reste, c’est du caprice de citoyens irresponsables.

Les commentaires sont fermés.