MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur les incidents qui ont émaillé vos déplacements la semaine dernière.

6
Publié le 26/02/2018

La semaine a été marquée par plusieurs incidents : voici des explications dans ce billet.

Nous avons pleinement conscience des conditions de transport dont vous souffrez actuellement et plus particulièrement depuis l’épisode neigeux. Nous en connaissons les causes racines : petit parc AGC avec très peu de marge de manœuvre en cas de problèmes, fiabilité d’un réseau en cours de modernisation et donc en travaux, malveillances, et faits externes car nous subissons une nouvelle vague d’accidents de personne depuis une semaine.

Nous partageons ces causes régulièrement sur les réseaux sociaux et nous nous attachons à traiter celles dont les leviers sont entre nos mains. Pour chacune d’elles, des plans d’actions sont activés.

Depuis le 29 janvier, les deux AGC Grand Est sont en circulation, ce qui nous permet de disposer d’un parc AGC plus large. Cependant, l’épisode neigeux a directement perturbé les circulations entre le 7 et le 9 février, mais il a aussi mis à mal l’ensemble du matériel et notamment le parc AGC. Plusieurs rames AGC ont été abîmées et d’autres n’ont pas pu être traitées en opérations de maintenance conformément au planning industriel initial.

 

La période des vacances scolaires, synonyme de baisse de trafic, devait rendre acceptable la réduction des compositions de certains trains pour accélérer la maintenance et les réparations. Mais dès le début de la semaine dernière plusieurs incidents sont survenus et ont fortement perturbé vos voyages :

  • Lundi matin, une voiture est passée en chicane devant le train Provins > Paris Est de 5h16 au passage à niveau de Nangis. En application du principe de précaution et de priorité absolue à la sécurité, la circulation des trains du secteur a dû être totalement stoppée. Les vérifications obligatoires pour lever le doute d’un raté d’ouverture du passage à niveau ont été effectuées et le bon fonctionnement du passage à niveau a été confirmé. Cependant, le temps d’effectuer cette vérification de sécurité, cet acte de malveillance, infraction grave au code de la route, a impacté 11 trains Transilien et 6 TER avec finalement 245 minutes de retard au cumul pour tous ces trains.

Malheureusement pour la pointe de soirée de lundi, à la suite d’un accident de personne au Ch »nay Gagny survenu à 15h45, le trafic a d’abord été suspendu puis très ralenti avec de nombreuses suppressions et un retour à la normale sur les axes nord seulement dans la soirée. Les trains de la branche nord de la ligne P ont dû être retenus en gare de Paris Est provoquant par effet de contagion d’importants retards en cascade sur la branche sud.

En effet, le train Paris > Provins de 17h16 a été supprimé car le conducteur prévu pour ce train était le conducteur du train impliqué dans l’accident de personne. Ensuite, le train suivant, celui de 17h46, est parti avec un retard de 20 minutes puisque son conducteur s’est retrouvé bloqué à Vaires dans un train à destination de Paris Est. D’ailleurs, ce conducteur a été rapatrié en taxi sur Paris Est afin de minimiser le retard du train de 17h46 de l’axe Provins.

 

  • La journée du mardi n’a pas été épargnée par la « loi des séries » avec un rail cassé entre Verneuil et Gretz causant des retards sur 8 trains Transilien et 8 TER en pointe de matinée.

Un autre incident s’est ajouté à ce début de matinée compliqué : l’arrêt en ligne d’un train travaux au niveau de Rosa Parks obligeant faire circuler les trains du RER E sur une autre voie ce qui a impliqué des perturbations pour les trains de la ligne P.

 

  • Mercredi, à l’occasion de travaux, des câbles Télécom endommagés ont nécessité une limitation de vitesse sur la voie 2 au niveau d’Esbly.

 

  • Jeudi, ce sont des câbles de signalisation qui étaient endommagés entre Lagny et Meaux, obligeant également à réduire la vitesse des trains.

 

  • Vendredi matin,  à 05h30 un accident de personne est survenu en gare de Bondy, ce qui a également impacté le trafic sur la ligne P jusqu’à 08h30. 

La navette Esbly-Crécy a également dû être interrompue à deux reprises (de mardi 15h20 à mercredi 12h00, et dimanche après-midi) en raison d’un incident affectant le poste de gestion du trafic de Meaux qui supervise la ligne. Des bus de substitution ont été mis en place.

 

  • Enfin le samedi midi et durant environ 2 heures, un convoi de marchandises, immobilisé en gare de Meaux suite au déclenchement d’une alarme de sécurité sur le train, a bloqué la circulation.

 

En outre, la semaine dernière, le plan de transport a également dû être légèrement modifié en raison d’un mouvement social local.

 

Quotidiennement, les équipes restent mobilisées pour faire face à ces situations, avec les moyens dont elles disposent. De son côté, le Centre Opérationnel Transilien gère le trafic et les aléas d’exploitation avec comme seul objectif : minimiser l’impact client des suppressions et retards. Néanmoins, nous sommes conscients que, globalement, quasiment toute la semaine passée a été très difficile pour vos conditions de transport et nous en sommes sincèrement désolés.

6 commentaires pour “Retour sur les incidents qui ont émaillé vos déplacements la semaine dernière.”

  1. Geoffroy77Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Concernant les bus de substitution, merci de prévoir une communication des horaires en ligne !
    Il est inadmissible de dire d’aller voir en gare, surtout quand vous placer un bus par heure ou moins !
    Nous avons besoin de nous organiser, et je préfère rester 30 minutes au chaud au bureau plutôt que de passer 30 minutes dans le froid en espérant avoir un bus (qui souvent ne respecte pas les horaires en partant plus tôt – constaté 2 fois – ou plus tard).

    Cdt

  2. yoyo99Passer au statut dit :

    Bonsoir,
    Merci pour ce retour détaillé mais je m’aperçois que les bulletins de retards du sitre Transilien.com ne fonctionne pas correcte ment ou n’a pas la bonne remontée d’information.

    Mon exemple :
    hier le 26/02, j’ai pris le train de 18h29 de Paris-Est à Coulommiers.
    il était prévus d’arriver à 19h35 et est arrivé à 19h50.
    Pourtant voici ce que dit la page des Bulletins de retards :
    « Tous les trains au départ de la gare de Paris Est et devant arriver à la gare de Coulommiers entre 18h29 et 18h59 le 26/02/2018 sont arrivés à l’heure.
    Date d’édition : 27/02/2018 à 17h47 »
    Il faut dépasser le 1/4 d’heure pour être en « retard » ?
    Par avance merci de votre réponse
    Cordialement

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Yoyo, normalement vous pouvez obtenir un bulletin de retard pour tout retard à partir de 5 minutes. J’ai donc transmis votre remarque à l’équipe du site. Si j’ai un retour, je ne manquerai pas de vous en faire part.

    • yoyo99Passer au statut dit :

      Bonsoir @Lætitia,
      J’ai vérifié le 28/02 et les bulletins de retards étaient mis à jour pour ma demande.
      Dommage que ce ne soit pas du temps réel pour les personnes qui en ont besoin pour se justifier.

      Cordialement

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @yoyo99, effectivement après vérification, il faut 24h pour obtenir un bulletin de retard, hors en faisant votre demande à 17h47 pour un train normalement prévu à 18h29, le bulletin ne peut pas être délivré.
      Cependant de nombreux clients déplorent effectivement de ne pas pourvoir obtenir immédiatement un bulletin de retard, des études sont donc menées pour faire évoluer ce service.

  3. MimicracraPasser au statut dit :

    Bonjour, consciente que ce n’est pas facile de revoir le plan de transport en cas d’accident ou autre mais il serait tout de même judicieux de prévoir plus de pour celles et ceux qui passent par val d’Europe quand il n’y plus de train qui circule à gare de l’est. Les joutes verbales et l’anarchie sont courantes quand il n’y qu’un bus de 30 personnes toutes les 30 minutes

Laisser un commentaire