MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur l’incident du jeudi 4 avril

1
Publié le 5/04/2019

Après-midi difficile hier sur nos lignes avec l’interruption de la circulation des trains à Gare de l’Est : que s’est-il passé ?

Une panne informatique perturbe le trafic

À 13h16, une panne informatique a eu lieu dans le poste d’aiguillage, à la sortie de la Gare de l’Est. Ce poste gère la circulation de tous les trains au départ et à l’arrivée de Gare de l’Est, ainsi que les trains du RER E, jusqu’à la sortie de Paris.

 

 

Conséquence : pendant plusieurs heures, aucun train n’a pu arriver ou partir de la gare de l’Est. Cela concernait aussi bien les trains Transilien que les trains Grandes Lignes (TGV, TER, Ouigo).

Les trains du RER E et de la ligne P en circulation vers la Gare de l’Est n’ont pas pu terminer leur trajet.

Face à cette situation, nous avons pu faire circuler ces trains sur les tronçons non impactés :

  • Sur la ligne P, des trains ont circulé entre Vaires et Meaux, entre Lagny et Chateau-Thierry, entre Tournan et Coulommiers et entre Gretz et Provins.
  • Sur le RER E, des trains ont circulé entre Val-de-Fontenay et Tournan.

L’origine de la panne a été identifiée peu après 17h. Après sa réparation, le trafic a pu reprendre progressivement à partir de 18h30. « Progressivement », parce que tous les trains bloqués à Gare de l’Est et dans les autres gares ont dû repartir un par un. C’est pourquoi vos trains ont ainsi été affichés et annoncés au compte-goutte : dès qu’un train était prêt pour le prochain départ, il était annoncé.

 

« Les difficultés que j’ai pu constater en gare » 

Vous êtes plusieurs à vous être agacés, sur Twitter notamment, que l’heure de reprise estimée a été décalée plusieurs fois : 14h30, 15h… jusqu’à fin de service. Ce décalage est du aux diverses tentatives de résoudre la panne informatique, qui, avant celles de 17h, n’ont pas été concluantes.

J’étais en gare, parmi les « gilets rouges » que vous avez pu croiser si vous étiez en Gare de l’Est, à partir de 16h et jusqu’à 20h30. Nous avons donné les informations et répondu à vos questions en fonction de l’évolution de la situation : attendre les prochains et/ou vous orienter massivement vers les solutions alternatives, et en particulier le RER A. La RATP a d’ailleurs été avisée pour pouvoir anticiper au mieux les flux.

Autour de 18h/18h30, nous donnions les 2 solutions, en raison du manque de certitude sur l’heure et les conditions de reprise (quelle heure, quelle voie, quelle desserte, quelle charge dans les trains) : attendre que les trains repartent, ou prendre un autre itinéraire.

En cas d’incident, vous pouvez retrouver les itinéraires alternatifs sur la page de votre ligne sur transilien.com ou utiliser l’option « contourner l’itinéraire » sur l’appli SNCF.

Pourquoi n’y a-t-il pas eu de bus de substitution ?
Au début de l’incident, les prévisions initiales de reprises du trafic ne nécessitaient pas de commander des bus de substitution. Ensuite, le délai a été si court entre l’annonce initiale d’interruption jusqu’à fin de service et la résolution de la panne qu’il n’y a pas eu lieu de commander des bus puisque les trains allaient reprendre.

Je sais que la journée d’hier a été pénible pour beaucoup d’entre vous qui ont mis plusieurs heures à rentrer chez eux. Les équipes ont fait le maximum pour mettre en place le plus de circulations possibles en attendant la résolution de la panne, et pour vous orienter sur le terrain vers la meilleure solution pour vous. Nous serons bien sûr attentifs dans les prochains jours aux retours que vous pourrez nous faire sur ce point dans les commentaires.

Un commentaire pour “Retour sur l’incident du jeudi 4 avril”

  1. Geoffroy77Passer au statut dit :

    Bonjour,
    Il faut vraiment arreter avec les solutions alternatives que vous proposez. Car dans 99% des cas, elles sont pire que d’attendre…

    Ensuite, si je comprends que vous fassiez reprendre les trains un par un, ne pas savoir quand le prochain train devrait partir est une abérration (Je parle quand le traffic à repris). Vous devez être en mesure de faire des prévisionnels ! Un train part pour Meaux à 18h16. Quand est le suivant ? Aucune idée. Ah ? 10 minutes ? 1 heure ? 2 heures ?
    A vous de garder une marge d’erreur. Mais communiquer que vous ne savez pas n’est pas entendable, Sauf a admettre votre ignorance sur ou sont vos trains…
    Et pour revenir sur vos solutions alternatives, sans

Laisser un commentaire