Un blog Transilien pour Île-de-France Mobilités

Les incidents du mardi 16 février : l’information au cœur de vos réactions.

Logo Info

 

Comme je l’avais annoncé, après un compte-rendu un peu « brut » à la sortie des incidents du 16 février, je vous propose de revenir dessus plus en détail, et en particulier à partir des réactions et observations qu’ils ont suscités sur le blog de la ligne P et de la ligne E.

 

 

« Pourquoi des personnes arrivent à pénétrer sur les voies, pourquoi est-ce si long de les faire « déloger », pourquoi faut-il interrompre les circulations, pourquoi recevons nous autant d’informations contradictoires ?

«  C’est normal que les personnes descendent sur les voies ou tirent le signal d’alarme lorsque ça fait 1h qu’ils bloqués dans un train. D’autant qu’ils restent souvent sans informations où alors elles sont  contradictoires.  De toute façons cette excuse de personnes sur les voies c’est encore un prétexte.  Et si c’est vrai la SNCF ne fait rien pour empêcher que ça arrive où que ça recommence…

Dans le contexte actuel que nous connaissons: des perturbations quasi quotidiennes, des motifs divers et variés (souvent jugés incompréhensibles), des informations qui semblent contradictoires… tout est réuni pour que les premières explications soient reçues comme des (fausses) « excuses », des mensonges, ou encore une volonté de « faire porter la responsabilité » aux voyageurs.

Ce n’est pas du tout mon propos ici. Mon objectif lorsque je décide d’écrire un billet sur le blog c’est de vous aider à mieux comprendre la situation et ses contraintes.

Nous pouvons ainsi parler de la même chose et je peux donc recueillir vos observations mais surtout échanger avec vous pour cibler ce qui n’a pas fonctionné et ce qui peut être amélioré.

Un rappel rapide sur l’événement du 16 février

A 7h40,  ça a très mal commencé à Pantin, un train qui était heureusement à quai est tombé en panne, ce qui a bloqué la voie de circulation sur laquelle il se trouvait. Deux autres trains se sont donc retrouvés bloqués en pleine voie juste derrière lui.  J’insiste sur le fait que c’est cette panne qui a provoqué tout ce qui suit. S’il n’y a pas de panne, les voyageurs ne descendent pas dans les voies. Ça ne veut pas dire que je « justifie » la descente sur les voies, et certainement pas que « j’excuse » la panne.

Ce qu’il se passe avant tout, immédiatement après la panne, c’est que le conducteur tente de dépanner son train lui-même : ici, sans succès. Une équipe est alors envoyée à Pantin pour faire évacuer les voyageurs du train en panne, ainsi que ceux des 2 trains bloqués en pleine voie derrière lui

Parallèlement, une salle de crise est ouverte pour prendre des décisions au plus vite et coordonner les opérations liées , à la traction (les conducteurs), aux circulations, mais aussi à la prise en charge et à l’information des voyageurs. Ceci sans avoir encore une vue parfaite de la situation sur le terrain, ce qui veut donc dire que dans ce genre de cas, les adaptations décidées évoluent au fur et à mesure.

Il y a bien des « scénarios » pour essayer de résorber au plus vite les perturbations, mais des adaptations sont toujours nécessaires : aucun incident n’est exactement le même qu’un autre, même pour des agents expérimentés.

Au COT, la circulation des trains a donc été réorganisée pour faire passer sur la voie contiguë les trains pour lesquels c’était possible de le faire. En parallèle, tous les agents sont mobilisés pour informer et prendre en charge au mieux les voyageurs.

Le cas de l’information dans le train en panne et les trains en ligne

Je précise que j’évoque ci-dessous l’incident tel qu’il est généralement vécu car je n’ai pas reçu de témoignage direct de voyageurs qui étaient dans le train en panne hier – si c’est votre cas n’hésitez pas à le partager en commentaire.

Par définition une panne est un arrêt accidentel dont la cause est souvent fortuite : on ne sait pas tout de suite non seulement de quoi il s’agit, mais surtout quel va être le diagnostic et donc l’évolution de l’incident.

Dans les premiers moments après la panne, le conducteur, d’un côté, cherche encore à dépanner son train et, de l’autre, attend des informations sur la « suite des événements ». Par ailleurs, il est en contact avec les agents du poste d’aiguillage qui lui demandent eux-mêmes des informations sur son train, la panne, son dépannage en cours….

Il ne faut pas imaginer que dans la cabine de conduite, il y a un conducteur qui attend patiemment pendant que tout le monde derrière se demande ce qu’il se passe. Pendant toute cette première phase de l’incident, le conducteur n’a souvent pas autre chose à vous annoncer que : « nous sommes arrêtés en pleine voie pour une durée indéterminée, pour votre sécurité veuillez ne pas tenter d’ouvrir les portes et ne pas descendre sur les voies »

Il ne sait pas pour combien de temps il est arrêté et dans combien de temps il peut espérer repartir.

J’ai l’impression que ce qu’attendent finalement beaucoup de voyageurs qui contribuent sur le blog, c’est que malgré cela, il « raconte » un peu où il en est : nous sommes en panne, je suis en train tenter de  réparer mon train, bon finalement le train n’est pas réparable sur place, j’ai demandé de l’aide, il faut réorganiser les circulations, ça va prendre du temps mais je ne sais pas combien…

Est-ce que vous me le confirmez ? Cela pourrait nous aider à travailler les messages à diffuser avec nos conducteurs.

La gestion des personnes sur les voies

Alors qu’une « équipe mobile de ligne » (ce sont des agents itinérants) et un « Responsable Opérationnel » (formé spécifiquement pour évacuer les voyageurs d’un train bloqué en ligne) étaient envoyés à Pantin pour faire évacuer les voyageurs bloqués dans le train en panne et que les trains commençaient à repartir au fur et à mesure, une nouvelle alerte a été lancée.

Les voyageurs du train se trouvant juste derrière le train en panne et qui étaient très probablement excédés d’attendre ont fait le choix inconsidéré, au péril de leur vie, de descendre sur les voies pour rejoindre la gare.

« Inconsidéré », je ne le dis pas pour « rejeter la faute » ou même assigner une « faute » quelconque. Mais en mettant de côté l’incident un instant : il ne faut JAMAIS, descendre sur les voies. On ne le dira jamais assez. Je ne parle même pas ici de l’impact sur le trafic, mais uniquement de la sécurité : beaucoup de voyageurs, ne se rendent pas compte du risque, de la vitesse des trains, de la distance de freinage nécessaire….

Donc, pour des raisons évidentes de sécurité, s’il y des personnes sur les voies la règle est systématiquement la même : INTERRUPTION DES CIRCULATIONS  sur toutes les voies du secteur concerné.

La SUGE a été dépêchée sur place pour faire évacuer les voyageurs non plus du train, mais des voies.

Après un certain temps, lorsque qu’il n’y a plus eu de voyageurs dans le train en panne et sur les voies, la circulation a pu reprendre progressivement.

L’information qui change tout le temps

Si on récapitule voici les informations que vous pouvez voir ou entendre par ordre chronologique lors de ce type d’incidents :

– par mesure de sécurité le train est arrêté en pleine voie

– puis : un train en panne perturbe la circulation des trains

– puis : en raisons de personnes sur les voies, la circulation des trains est interrompue

– puis : en raison du respect des distances de sécurité la circulation des trains est ralentie

Ce qui signifie que l’information aura changé plusieurs fois pour un même incident et c’est souvent là que l’on lit des réactions énervées : il faudrait savoir ! C’est quoi le vrai motif ?! on nous balade !

Par ailleurs pour deux voyageurs qui ont vécu la même situation mais à deux moments différents les motifs ne sont pas les mêmes puisque la situation aura évolué et on a alors logiquement le même type de réaction : je ne comprends pas, j’ai pris le train ce matin à 07h45 et il était annoncé un train en panne, pas des personnes sur les voies ! on se moque clairement de nous !

Cela s’explique par le fait que nos agents font le maximum pour vous donner les informations qu’ils ont à leur disposition et ils les font évoluer en fonction de l’évolution de la situation. Ils font également des annonces synthétiques, tout ne peut pas être dit dans une annonce, qui doit être courte et efficace.

A froid, ici, je peux vous donner quelques précisions :

« Respect des distances de sécurité/trafic ralenti »:

Il faut comprendre : il y a un risque d’embouteillage ! Comme sur la route, lorsque incident survient, la circulation des trains est ralentie et il faut respecter les distances de sécurité entre 2 trains pour fluidifier le trafic. Donc on peut avoir un incident « terminé » sans avoir un trafic normal tout de suite.

« Des difficultés dans la préparation retardent le train de 8h00 » :

Comprenez : le train n’est « pas prêt », c’est-à-dire, bien souvent, dans ces situations perturbées, la rame n’est pas revenue là où il fallait pour « refaire » le train suivant.  Seconde explication possible  : il n’y a pas de conducteur car il a pu avoir lui-même des difficultés d’acheminement… Et, contrairement à ce qu’on pense, c’est très rarement parce que le conducteur n’est « pas là », mais, dans ces « grosses situations perturbées », c’est la plupart du temps le résultat d’un retard du train précédent qu’il conduisait.

Si vous le souhaitez, nous pourrions dans un futur billet discuter de ces annonces, en particulier s’il y en a que vous ne comprenez pas, qui vous agacent et réfléchir ensemble à la formulation qui vous semblerait la plus adaptée.

Je reviendrai vers vous très prochainement pour aborder le problème des intrusions dans les voies: leur conséquences , les sanctions et nos actions.

 

55 commentaires pour “Les incidents du mardi 16 février : l’information au cœur de vos réactions.”

  1. captainboeingPasser en mode normal dit :

    En tant qu’usager, ce que l’on vous reproche c’est de ne jamais nous donner une explication. Quand on est bloqué depuis 20 minutes sans bouger et qu’on entends « Votre train est bloqué en pleine voie, patati, patata », ça ne sert à rien de nous le dire, on le voit. La seule chose que j’aimerais connaitre c’est pourquoi on est bloqué ? Et c’est là que la rumeur prends forme dans le wagon, qu’on entends tout et n’importe quoi et que cela se termine toujours pas « à la SNCF, ce sont vraiment des incapables ».
    Le fait que se soit une voix enregistrée et non le conducteur qui parle, vous n’avez aucun impact. Il suffirait que le conducteur nous explique en 2 phrases où il en est, ce qu’il fait, ça passerait beaucoup mieux. Je suis bien conscient qu’en cas de panne, sa priorité est de résoudre le problème et de repartir le plus vite, il n’a pas forcément envie de prendre le micro. Et c’est pourtant ce que j’attends de lui.

  2. NINI dit :

    Je n’ai pas le temps ni le courage de lire ce long billet, mais à cette question, je réponds OUI, car à chaque fois que cela c’est fait, le côté anxiogène de la situation s’en est trouvée, amoindrie… :

    J’ai l’impression que ce qu’attendent finalement beaucoup de voyageurs qui contribuent sur le blog, c’est que malgré cela, il « raconte » un peu où il en est : nous sommes en panne, je suis en train tenter de réparer mon train, bon finalement le train n’est pas réparable sur place, j’ai demandé de l’aide, il faut réorganiser les circulations, ça va prendre du temps mais je ne sais pas combien…

  3. FLPasser au statut dit :

    « Inconsidéré », je ne le dis pas pour « rejeter la faute » ou même assigner une « faute » quelconque : et pourquoi on ne pourrait pas désigner des responsabilités ? En l’occurrence, les causes de cette matinée catastrophique remontent bien à une poignée de voyageurs irresponsables et égoïstes. Ce n’est pas parce qu’on est excédé qu’on doit embêter des milliers de gens. Je suis désolé, mais il y aurait dû y avoir une sanction pour ces personnes. On sanctionne la SNCF quand la ponctualité est mauvaise, les voyageurs qui ne paient pas, mais on excuse bien volontiers ceux qui descendent sur les voies parce qu’ils sont « excédés » ?

    Pour le reste, c’est peut être effectivement la communication qui est parfois défaillante. Mais c’est surtout une information incohérente entre les différents supports :

    – le conducteur nous dit parfois des choses mais…
    – il y aussi parfois des messages différents sur les quais (quand on arrive à entendre ce qui est dit… La qualité sonore est loin d’être parfaite)…
    – qui eux-mêmes sont parfois différents de ceux diffusé sur le fil Twitter…
    – qui eux-mêmes sont parfois différents des alertes qu’on reçoit par l’application portable (à condition qu’elle daigne envoyer des informations… Au passage, il faudrait aussi réfléchir à un moyen de filtrer les informations : le trafic à la Ferté-sous-Jouarre nous indiffère un peu quand on prend la ligne de la Ferté Milon… Et inversement !)

    Pour faire simple, on a parfois l’impression qu’il y a tout un tas de cellules différentes, qui diffusent chacune leurs propres informations. Dans l’idéal, l’information devrait provenir d’une source unique et être identique sur tous les canaux de diffusion. Commencer par ça, ce serait déjà un gros progrès.

  4. LcFr dit :

    Pour l’incident du 16 n’a pas commencé par un problème à pantin mais par un malaise voyageur qui a contraint le chateau thierry/paris de 7h04 a s’arrêter en gare de lagny vers 7h40. Nous n’avons appris le problème de voyageur qu’une bonne heure après une fois arrêtés à chelles. Où, comme je l’expliquais ailleurs, le bombardier s’est arrêté quelques instants, avant de repartir sans autre forme de procès quelques minutes plus tard, laissant les usagers sur le quai.
    Ce bombardier est allé jusqu’à noisy-le-sec pendant que le trafic était complètement arrêté en amont.

    Là niveau communication vous comprendrez qu’on se demande pourquoi le pilote annonce que le traffic est interrompu, nous suggère de descendre, et puis repart sans en informer les voyageurs descendus.
    Merci

  5. davv dit :

    J’appuie les propos de Laetitia et FL :
    OUI , il y a des règles à respecter quand on voyage avec le train

    Et OUI , il est IN-TER-DIT de descendre sur les voies sauf si c’est un agent qui vous l’autorise !
    Les voyageurs qui prennent l’avion les respectent : ne pas fumer , attacher leur ceinture ( pour leur sécurité) .

    Donc , ne pas descendre sur les voies , c’est d’abord pour la propre SECURITE des voyageurs : risque de chute (imaginez un enfant qui se trouve près d’une porte ouverte et qui chute !!)

    On a vu que dans ce cas , une évacuation des trains en pleine voie a été mise en place , mais pour que cela se fasse dans de bonnes conditions , il faut un peu de temps .

    Et enfin , OUI , il devrait y avoir une poursuite auprès des voyageurs qui descendent d’un train en pleine voie sans y être invité par un agent !

    • davv dit :

      Je rajoute aussi , hormis le risque de chute , le risque de se faire heurté/happé par un autre train !!!

  6. LcFr dit :

    On est tous d’accord pour dire qu’il ne faut pas descendre sur les voies.
    Il ne faut pas non plus créer de mouvements de foules en annonçant les trains au dernier moment ou en communiquant des informations hazardeuses.

  7. Jéré dit :

    Très bon billet Laetitia, merci pour ce bon résumé 😉

    Descendre sur les voies c’est se mettre en danger et retarder les autres.

    Vendredi dernier il y a eu un train en panne à Trilport, donc une affluence exceptionnelle sur le PICI départ 10h20 à Meaux du fait du retard indéterminé du PIMO. Il y a eu un signal d’alarme à Vaires pour un malaise, mais le train est reparti au bout de 5 minutes, il y a eu de la réactivité.

  8. Pilote dit :

    Dans la mesure où la SNCF mérite autant que certains usagers d’être sanctionnées, mettons la balle au centre. Si les trains fonctionnaient normalement, la sanction contre les usagers se comportant mal, dans de telles situations me paraîtraient évidentes, mais dans la gestion de ttes ces crises la SNCF est tellement à côté de la plaque, qu’il vaudrait peut être mieux que cette dernière soit d’abord irréprochable avant de vouloir sanctionner les autres pour les problèmes qu’elle a généré. En attendant, peut être, pour tirer la leçon de cet énième épisode, peut être serait il bon de rappeler les règles de sécurité sur vos sites internet et par des annonces dans les gares et dans les rencontres qui sont parfois organisées dans les gares.

  9. Pilote dit :

    J’ai d’ailleurs une question. Si quelqu’un durant l’une de ces pannes où l’on se retrouve bloqué pdt des heures dans un train faisait une crise cardiaque ou un AVC’ êtes vous en mesure de réagir plus vite, mais vraiment plus vite, pour lui sauver la vie ?

    • Wakkun dit :

      Oui, dans un cas pareil ce sont les pompiers qui sont mobilisés =) A mon avis ils peuvent, en cas d’urgence, mobiliser des moyens supplémentaires qui ne seraient pas déployés en temps normal =)

    • NINI dit :

      Laetitia,

      En cas d’urgence vitale, sur un train en panne, confirmez – vous, que la SNCF est en mesure de garantir en toute sécurité l’intervention des pompiers ? C’est vrai que ne pouvant descendre sans aide sur le ballast, lors de l’évacuation sur la ligne C l’année dernière, sans les nombreux gilets rouges mobilisés et une responsable qui avait avant cela répertorié à bord les personnes nécessitant une aide particulière, je ne sais pas comment j’y serais arrivée, et je leur en garde une réelle reconnaissance. Alors que se passe t-il si quelqu’un fait un malaise durant une panne et la préparation de l’évacuation ? Pour que les pompiers puissent intervenir, vous êtes alors obligés de tout bloquer sans délai ??? Merci

    • NINI dit :

      Laetitia votre silence est un aveu… Car sinon pourquoi ne pas répondre ?

    • Jéré dit :

      Là c’est différent, il est possible d’appeler le 3117 et de leur expliquer clairement ce qui se passe afin d’intervenir.

    • NINI dit :

      Merci Jéré pour ce numéro. Je vais le noter, pour le cas ou malheureusement un jour, je pourrais me trouver confronter à ce genre de situation. Même si j’espère que cela ne sera jamais le cas.

    • Jéré dit :

      De rien NINI, il est aussi utile en cas d’agression ou de perturbateurs dans les trains (fumeurs…), pour plus de discrétion, il y a la version SMS 31177.

  10. AlexisPasser en mode normal dit :

    C’est bien la communication du conducteur aux usagers qui est bien souvent demandé. 🙂

  11. KvnPasser en mode normal dit :

    Bonsoir,

    Tant avant je pouvais comprendre le fait que certains conducteurs ne pouvaient prendre la parole par diverses raisons (non formation à prendre la parole en public, crainte etc) tant je trouve que dans les circonstances actuelles cela n’est vraiment plus excusable. Je parle bien-sûr dans la mesure où un conducteur dispose d’informations suffisamment nécessaires pour être retransmises.
    J’ai beau prendre le métro tous les jours, et à chaque arrêt dépassant les 30 secondes, une annonce est faite, aussi simple et courte soit-elle, « nous sommes en attente pour régulation » « le train devant nous n’a pas quitté le quai »…. bref sur 9 incidents/10 dans le métro, une annonce est faite, en tout cas pour ma part.

    Je pense que les lignes de transilien ça doit être la même chose quand un arrêt dépasse les 5 minutes et que des infos sont à disposition et même au final quand il n’y en a pas, simplement par pure courtoisie envers non plus des usagers, mais des humains qui seront davantage compréhensifs par une marque de sympathie dans une annonce d’un conducteur que sans.
    Comme beaucoup le dise, si la communication avait au préalable été ajusté, la situation aurait moins empirée qu’elle ne l’a été. Bien-sûr ça ne justifie aucunement le fait de descendre sur les voies.

    cdt

  12. Bassevellois dit :

    Bonjour, Vous pouvez toujours polémiquer mais le fond du problème reste avant tout l’état du matériel et des infrastructures. La vérité est que la SNCF et le STIF n’ont plus les moyens de transporter les Franciliens. Avant de faire le Grand Paris et d’accueillir les Jeux Olympiques, il est primordial de remettre à niveau et rapidement infrastructures et matériels. Les choix en matière de renouvellement du matériel SNCF faits par le STIF qui se sont arrêtés sur les rames Bombardier de type boa qu’aucune autre région n’a retenues sont très discutables. En effet ses trains n’ont pas la capacité des rames à 2 niveaux, elles ne sont adaptées qu’à des trajets courts où l’on peut accepter d’être debout sans autre activité que d’envoyer des SMS où d’écouter de la musique.

  13. Julien Guy dit :

    Bonjour Laetitia,
    En relatant les faits le conducteur personnalise ou plutôt humanise la situation. Il nous permet de vivre l’événement et plus uniquement de le subir. Sa voix nous fait prendre conscience qu’il y a un pilote aux commandes qui « gère », avec le peu de moyens dont il dispose, la situation.
    A titre personnel, la phrase type « Merci de bien vouloir patienter », me stresse, alors qu’un conducteur qui annonce, avec ses mots (même maladroitement), la réalité de la situation me fait certes râler mais me permet surtout de gérer ma propre situation en avertissant mon patron, mon client, ma nounou ou ma femme du retard ou de l’absence que j’aurai.
    « Appeler un chat un chat est une condition nécessaire pour ne pas le traiter comme un chien » (J. ATTALI) : A atténuer ou dissimuler l’information, c’est de l’exaspération que vous créez, et par la même occasion l’alimentation des rumeurs persistantes sur les défauts et le je-m’en-foutisme de la SNCF.
    Assumer les retards, profitez de ces moments ou nous sommes bloqués pour faire de la pédagogie : Mms MMs le train est en panne, nous sommes tous bloqués. Le central vient de solliciter l’équipe d’intervention de secours qui devrait intervenir dans 1 heure (ils sont actuellement à …). Ne descendez pas du train, c’est extrêmement dangereux et pénaliserait l’intégralité du réseau. Un peu de patience, on s’active vraiment pour nous sortir de là…

  14. HERBERT dit :

    Eh oui : appelons un chat un chat !!! qu »on nous dise la vérité : des voyageurs dont le train esr en panne, sont descendus sur les voies et paralysent ainsi le trafic.
    C »est simple, clair et ils doivent être fermement sanctionnés.
    Et vendredi 20 : des fumeurs dans le train, l’attente de la Police, et le train supprimé NON MAIS JE REVE …. Comment pouvez vous supprimer un train de travailleurs rentrant chez eux (partie à 16h30 je suis arrivée à 20H chez moi !!!!). Pourquoi NOUS avons tant souffert ce soir là à cause de « clopeurs » (je suis moi même fumeuse) ???? Qui devait quitter ce train ; des centaines de voyageurs ou les 2 ou 3 fumeurs ?????

    • Grego1978Passer au statut dit :

      Bonjour,
      Ce qu’il faut comprendre c’est que les fumeurs étaient un prétexte, habituellement cela ne pose aucun problème à la SNCF de laisser le dernier wagon aux fumeurs mais là il fallait un prétexte qui les arrange et les fumeurs étaient les boucs émissaires parfaits. Alors que tout le monde sait bien qu’ils n’étaient aucunement responsables de la situation.

  15. popsim dit :

    Bonsoir. J’ai presque battu mon record ce vendredi… 3h de transport dont 1h30 due à la sncf.
    C’est vraiment pas de chance… Il y a encore une bande d’abrutis qui continue de fumer. On nous supprime le train pour cette raison ,?
    Ce qui est regrettable, cest que l’annonce de la suppression a été faire à peine 5 mn après le départ de l’omnibus… Manque de coordination.
    Mais ce qui est INADMISSIBLE c’est que les agents sensés renseigner les gens et écouter toutes les réclamations (sans insulte, je précise) partent au milieu de la conversation.
    Il était 17h12 environ, la jeune fille qui était dans le bureau des informations transilien s’est sauvée en me plantant au milieu de mes doléances. Nous avons tambouriné pour que quelqu’un réponde. Un homme aux cheveux grisonnants est venu prendre le relais (la tension commençait à monter) et lorsque nous lui avons suggéré de laisser à demeure un agent de la suge dans le train, il nous a dit en ricanant « faut voir ca avec Coppé » puis il est reparti.
    Un 3e a pris le relais (pendant que les 2 autres précédemment cités croisaient les bras un rictus aux lèvres, au fond du bureau et regardaient les pauvres usagers que nous sommes) puis à écouté patiemment, sans quasi rien dire.

    Puis ensuite, train de 21, que Simone nous annonçait régulièrement avec 10mn de retard… finalement ce fut 22mn. Mais ce soir, exception notable, nous avions du chauffage… Trop même pour la quantité de monde dans le train.
    Il est vraiment malheureux que ces agents qui dégradent l’image de la SNCF soient indéboulonnables et même non Sanctionnables. J’ai trouvé ca tellement honteux que j’ai pris les coordonnés d’un témoin. A votre disposition pour en discuter.
    Est ce que c’est le navigo a 70 euros le responsable de cette dégradation du service ?

  16. popsim dit :

    Laetitia, êtes vous là ???
    Je veux bien une réponse, à cet incident qui m’a rendue hors de moi. Le mépris avec lequel nous avons été traités par ces agents m’a profondément choquée…
    (voir incident ci-dessus)

  17. épuisée dit :

    17 février Paris Est- Meaux train de 17h16 : le train ne part pas car pas assez de personnel pour le faire partir !!!!!!!!! vous vous foutez vraiment de nous !!!! et bien sûr, on l’apprend 10 minutes après ! Quelle communication :! et bien sur pas de commentaire sur cet incident ! subissez bande d’idiots !

    • épuisée dit :

      allô laetitia ?? encore aux abonnées absentes ??? à quoi sert ce blog en fait ?

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @épuisé, je n’ai pas identifié de question dans votre commentaire, mais je peux toutefois vous apporter quelques explications.
      L’information qui vous a été donnée le 17/02 est exacte. Effectivement, il n’y avait pas de conducteur pour ce train. Comme je l’explique dans ce billet, en général ce n’est pas parce que le conducteur « n’est pas là » mais parce qu’il a pu lui même ne pas se présenter car le train précédent qu’il conduisait avait du retard. Si l’information vous a été donnée 10 minutes après, c’est parce que pendant ces 10 minutes, nous avons tenté de trouver un conducteur pouvant assurer le départ de ce train.
      Je comprend votre mécontentement face à cette situation mais je ne peux pas revenir sur chaque retard de train… le blog n’étant pas un service de question/réponses. Le blog sert à échanger de manière constructive autour des articles publiés, il se démarque donc du registre de la « réclamation ».

    • Grego1978Passer au statut dit :

      Ce qui témoigne d’une organisation sans faille, je vais essayer avec mon chef demain pour voir sa réaction

    • z20900 dit :

      Il y aurait des conducteurs de réserve en nombre suffisant, cela arriverait moins souvent.

      Oui mais voilà la réserve coûte cher.

      Sans compter qu’il n’est pas possible d’avoir de conducteurs saisonniers, contrairement à d’autre métiers, afin de pouvoir gérer les périodes difficiles.

      Enfin de compte, trop de communication tue la communication, car s’il y a 3 motifs différents en 20mn, parce que la situation se précise, les agents passent pour des menteurs.
      Donc en gros entre garder un motif généraliste (incident d’exploitation, toutes les conditions ne sont pas réunit pour le départ du train) ou donner 3 motifs précis qui ont un lien ( intervention de la police suite à des fumeurs, retard du train, suppression au final), l’équilibre est difficile à trouver

    • épuisée dit :

      mince c’est vrai j’ai oublié le point d’interrogation … vous vous oubliez de mettre un conducteur dans un train c’est presque pareil … et vous vous en rendez compte à 17h16 lorsque le train doit partir. vous ne cherchiez pas du tt un conducteur sachant que le train suivant partait 15 minutes après ! arrêtez de nous prendre pour des idiots, je vous en supplie !
      Quelle discussion constructive peut on avoir avec des gens sans aucune considération envers ses clients en face ? qui prennent des décisions assis dans un fauteuil moelleux sans se soucier de ce qu’on subit véritablement chaque jour ?
      et ce retard aurait pu etre mentionné sur le site transilien dans info trafic non ?? si on en croit ce que vous essayez de nous vendre ?
      vous remarquerez les points d’interrogation, j’attends donc une réponse.

  18. NINI dit :

    A rien… Sauf à s’auto congratuler… 😉

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @NINI, je ne vois pas dans cet article où est-ce qu’on s’auto-congratule, ni même dans la discussion qui en est issue.
      Le contexte de la ligne P est difficile pour tous les voyageurs en ce moment, si en plus on ajoute mauvaise foi et récriminations gratuites sur le blog, on va avoir du mal à avoir des discussions constructives…
      Par ailleurs, je vous rappelle que le blog n’est pas le bon endroit pour trouver l’information trafic en temps réel.

    • NINI dit :

      Faudrait-il la trouver ailleurs cette information… Elle ne figure pas même sur Transilien. Je vous rappelle Laetitia que votre mission, est une mission de Service Public. Mes « récriminations » porte sur ce contexte difficile, et même insupportable que nous subissons quotidiennement. Aujourd’hui, ne vous en déplaise, tout ce que nous attendons de ce blog, c’est qu’il nous permette d’avoir des informations utiles, sinon, faisons en l’économie, car il ne nous sert à rien, à nous les usagers. Si un jour, le trafic redevient normal, peut être pourrons nous trouver un intérêt à vos dossiers, ce n’est pas le cas actuellement. Et sinon, alors que le site Transilien, au lieu de tenter de mettre sous le tapis, les trains « portés disparus », fasse en sorte de nous communiquer publiquement les informations. … et enfin, rien n’est gratuit, puisque nous payons le service du blog, de transilien… De la SNCF…. C’est votre manque de respect à notre égard, qui finit par nous agacer. Car pour qu’il y ait « discussions constructives », encore faudrait-il que vous nous répondiez sur les sujets qui nous intéressent.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Lorsque je regarde sur le site Transilien, je vois les prochains départs, il y a aussi un onglet Info Trafic où vous avez la possibilité de demander une alerte en cas de situation perturbée sur votre trajet habituel: https://www.transilien.com/horaires
      Ces « Infos trafic » sont envoyées directement sur votre téléphone ou sur votre adresse mail sous certaines conditions c’est ce que j’explique dans cet article: http://malignep.transilien.com/2015/10/22/le-poste-de-coordination-de-linformation-voyageurs/
      Maintenant en situation perturbée, il arrive que l’information ne soit pas transmise correctement. Nous travaillons quotidiennement à l’amélioration de l’information voyageurs et les remontées sur le blog nous aident particulièrement à identifier les problèmes. Néanmoins pour cela il faut des remontées factuelles. Vous indiquez que vous ne trouvez pas l’information, que des trains sont « portés disparus »sur le site Transilien pouvez-vous me donner un cas précis: à quelle date, pour quel train, au départ de quelle gare?
      Je regrette que vous n’ayez pas pu trouver au travers des articles de ce blog des informations utiles, ils contiennent pourtant des explications permettant de mieux comprendre « nos coulisses », nos contraintes, et encore une fois l’objectif est bien d’ouvrir une discussion sur ce qui fonctionne bien et ce qui nécessite d’être amélioré, ce qui est nettement plus constructif qu’un simple défouloir…

    • NINI dit :

      Bonjour Laetitia,

      Vous en avez de la chance de voir… sur le site de Transilien, parce que trop souvent et comme par le plus grand des hasards, les 3/4 des trains supprimés ou retardés, ne soient pas annoncés ou au mieux annoncés lorsque la situation perdure plusieurs heures. Compte tenu de la situation catastrophique actuelle, tous les moyens de com dont la SNCF dispose devraient aujourd’hui être réquisitionnés pour nous informés à la minute, de l’évolution de la situation.

      Vos dossiers sont peut être très intéressants, mais pour le moment, en se levant tous les jours à 5 heures du matin, pour tenter de ne pas être en retard au travail et ne rentrant jamais au mieux avant 19 heures, si ça roule côté train, ils ne sont vraiment pas ma priorité (ni celle je pense de la majorité des usagers). Tout ce travail, n’aura d’intérêt que lorsqu’on aura du temps à lui consacrer, ce n’est malheureusement pas le cas en ce moment.

      Les trains « portés disparus » sont tous ceux que vous annulez à la dernière minute sous divers prétextes. Il devrait exister un service d’astreinte en gare de l’Est, à Meaux et à Tournan, afin de disposer en cas de « manque de personnel », de cheminots pouvant assurer le service. L’essentiel étant que les cheminots disposent d’une salle de repos, s’ils n’en ont pas déjà une, et puisse ainsi être disponible, afin d’assurer un remplacement si besoin, sans problème d’acheminement.

    • z20900 dit :

      S’il vous plaît ne créez pas un poste de cadre supplémentaire !

      Les réserves conducteurs sont censées déjà exister et c’est le COT qui est en relation avec les conducteurs.

    • NINI dit :

      Mais s’il existe, pourquoi ne répond-t-il pas alors aux impératifs des heures de pointe ?

    • z20900 dit :

      Parce que soit les journées de réserve ne sont pas tenues, soit elles sont déjà utilisées.

      Il y en a au moins 1 en continue à Paris est, 1 le matin à longueville et 1 le matin au technicentre de Noisy.

    • NINI dit :

      Compte tenu du nombre de trains qui doivent circuler, n’est pas un peu trop peu…

  19. NINI dit :

    Remarqué « épuisée » que si Laetitia voulait que ce blog soit utile, si des trains doivent être supprimés par manque de personnel ce soir, le planning existant, elle devrait nous les annoncer dès maintenant. Hier, c’est sur place et sans aucune annonce, y compris sur le site transilien que le 17h16 a été supprimé pour ce motif…

  20. Grego1978Passer au statut dit :

    « mauvaise foi et récriminations gratuites sur le blog » J’espère que vous parlez de vos services, nous ne demandons qu’une chose c’est que le service pour lequel nous payons soit correct!!
    Maintenant je me demande : vais-je être censuré ou mes propos sont soit disant violent??? Lorsque vos collaborateurs me parle de face à face cela ne pose pas de pb mais lorsque j’en parle cela pose problème et modération : je ne comprends plus : une explication?
    La mauvaise foi c’est surtout de votre côté où en moins de 20mn, on nous annonce 3 causes différentes ou rien du tout en nous disant juste que notre train est supprimé (fumeurs, ah non pb technique, des exemples parmi tant d’autre)

  21. railtonyPasser au statut dit :

    Bonsoir tout le monde, à tous les voyageurs et les agents de la ligne P,
    ATTENTION EDITION SPECIALE
    En ce mois de février 2016 alors que c’est mon porte bonheur, je suis apparu dans le journal Transilien des lignes H et K qui s’appelle « AU COEUR DE NOS LIGNES » du n°3 de février 2016.
    Indices : à la page 6 du journal Transilien des lignes H et K « AU COEUR DE NOS LIGNES » du n°3 de février 2016, vous allez découvrir mon portrait qui s’appelle « LE TRAIN COTE AGENT & CLIENT – PORTRAITS CROISES ».
    Dans mon portrait, il y a la mention en bas de la photo qui s’appelle « TONY LUONG, CLIENT, PASSIONNE DE SNCF ».
    Dans ce cas, il faut lire attentivement la phrase et le texte de mon portrait du voyageur à laquelle où je suis passionné de la SNCF (voir passionné des transports) alors que je suis l’un des meilleurs clients/voyageurs et que je vous rappelle que je suis l’un des meilleurs passionnés des transports le plus connu, le plus reconnu et le plus populaire de la SNCF de tous les lieux SNCF confondus aussi.
    NB : rendez-vous sur http://maligneh.transilien.com/2016/02/22/au-coeur-de-nos-lignes-n3-le-journal-hk/
    Surtout, cliquez sur la mention « Au cœur de nos Lignes H&K – numéro 3 » pour télécharger ce magazine SNCF Transilien des lignes H/K et c’est à découvrir d’urgence.
    Bon courage, bonne chance et bonne lecture à toutes et à tous !

  22. Pilote dit :

    Tony Luong, le Troll de service ?

    • Ad' dit :

      Tous les blog…. Tous ! Il les a fait tous !

    • railtonyPasser au statut dit :

      Bonsoir tout le monde,
      Pour Pilote, je ne suis pas le troll de service alors que je suis gentil au lieu d’être méchant avec tout le monde.
      Ad’, oui effectivement, mon commentaire, je l’ai fait tous les blogs mais sauf les TER, les Intercités et les TGV.
      LcFr, je vous demande de vous éviter que vous soyez méchant avec moi s’il vous plaît. Ah, non, il ne faut pas m’ignorer alors que je suis l’un des meilleurs clients/voyaguers et l’un des meilleurs passionnés des transports le plus connu, le plus reconnu et le plus populaire de la SNCF.
      NINI, je ne suis pas censuré mais je connais bien la SNCF.
      Ne vous en faites pas, mon commentaire sur tous les blogs de lignes SNCF Transilien, c’est fait express car je suis utilisateur de toutes les lignes SNCF confondues alors que c’est une promotion.
      Cependant, mon visage dans le magazine des lignes H/K, c’est fait express car il ne me connaissent pas mon identité alors que je ne suis pas méchant, ni l’ennemi public numéro 1 et ni l’ennemi SNCF numéro 1.
      Chers voyageurs et blogueurs, je veux que vous évitiez que vous soyez méchants avec moi s’il vous plaît, merci.
      Bonne soirée.

    • Ad' dit :

      Une promotion… Une promotion…

    • railtonyPasser au statut dit :

      Oui bien sur Ad’ que c’est une promotion alors que je préviens tout le monde et que je suis utilisateur de toutes les lignes SNCF confondues.
      Et oui, les trains, c’est ma passion des transports et que je ne me permets pas d’être méchant avec tout le monde alors que je suis là pour discuter, échanger et partager mes idées sur les blogs de lignes SNCF.
      En plus, je me mets à distance des méchants blogueurs qui m’embêtent alors que je suis gentil, poli, calme, respectueux et correct avec tout le monde.
      Bonne soirée

    • Ad' dit :

      Non mais je sais que votre souhait c’est d’intégrer la SNCF… Mais montrer que vous êtes un passionné fou de chemin de fer créer un obstacle pour une embauche…

  23. LcFr dit :

    Délirant. J’ignorais qu’on pouvait se déclarer « meilleur client voyageur et meilleur passionné des transports le plus connu ».
    Customer of the year!

  24. NINI dit :

    C’est étrange que le Troll de service ne soit lui pas censuré 😉

  25. Pilote dit :

    Comment dire…le point sort un nouvel article où l’on apprend qu’aucun travaux n’a été entrepris à Bretigny et où rien, mais absolument rien ne sera fait… Avant 2019. Autant dire que pour le tunnel d’Armentieres ou Noisy le sec, je me sens en total confiance ???

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Pilote, en ce qui concerne les travaux du tunnel d’Armentières voici les informations qui m’ont été communiquées par le service de l’Infrastructure:
      Des désordres structurels d’origine géologique et hydrogéologique affectent actuellement l’ouvrage.
      Dès la détection de ces désordres, des investigations et expertises ont été réalisées sur l’ouvrage, afin d’en déterminer les causes et définir la nature et méthodologie de travaux de remise en état.
      Pour garantir la sécurité des circulations et des voyageurs, l’ouvrage fait l’objet d’une surveillance permanente 7/7 grâce à des appareils de mesure spécifiques permettant de suivre en temps réel l’évolution de différents paramètres structurels, et un ralentissement à 40 KM/H a été mis en œuvre au passage dans ce tunnel.
      Les travaux qui vont être réalisés consistent au confortement structurel de l’ouvrage par injection de béton. Pour limiter les conséquences sur vos déplacements ils seront réalisés le week-end et l’ensemble des zones du tunnel affectées par les désordres seront traitées (soit au total 100m de tunnel)

  26. Pilote dit :

    Comment pourrait’on encore faire confiance à la SNCF à la lecture de cet article du Point ? Se dire que pas 1 seul instant la valeur de ces vies humaines brisées en toute conscience par les dirigeants de la SNCF, n’a jamais sembler compter. Mais Laetitia, puisque vos dirigeants vous soufflent les réponses, qu’ont ils à nous dire sur ce mepris absolu pour tous ceux, et j’en fais partie qui régulièrement tant sur Limoges que sur la ligne P, doivent emprunter ces lignes à leurs risques et périls ? Les propos révélés par cet article sont tout simplement révoltant ? Me censurer ne servirait à rien, car l’article du point est public. J’aimerais comprendre comment aucune sanction n’est prononcé contre de tels irresponsables qui décident de continuer dans leurs choix de ne rien faire ?

  27. popsim dit :

    Bonjour à tous…
    Sur la ligne Meaux-Paris (avec les directs) nous aurons eu deux jours d’accalmie… Deux jours à l’heure, avec chauffage et train long… Même celui qui vient de la Ferté ! 🙂
    Mais ce matin, ça recommence. « Difficultés de circulation »…
    Je suis désespérée. Que de temps perdu et gâché !

    Bonne journée à vous

  28. popsim dit :

    Je viens de regarder sur le site Transilien, « bulletin de retard » et le train de 7h56, en provenance de la Ferté-Milon est annoncé comme ayant eu 5 mn de retard, alors qu’il est parti à 8h12 de Meaux (ce qui si je compte bien fait 16 mn)… C’est sûr que vu comme ça, les pourcentages de trains à l’heure sont un peu faussés… ET les patrons qui vérifient si leurs employés disent bien la vérité, que finissent-ils par penser ?

    Il faut appeler un retard « un retard » et assumer…

Les commentaires sont fermés.

L'info trafic sur Twitter

🚆#LigneP

La composition de vos trains de demain en pointe de matinée est en ligne sur le blog 👇
https://malignep.transilien.com/composition-des-trains-ligne-p/.

⚠️ Mouvement social national interprofessionnel – Mardi 07/02

Le trafic de la #LigneP sera fortement perturbé. Prévoir en moyenne 2 trains sur 5 sur l'ensemble de la ligne.

Retrouvez les horaires des trains qui circuleront la veille dès 17h sur ⬇️

🕘 Il est 22h, c'est la fin de cette session.

Jean vous retrouve demain à 10h pour une nouvelle journée dédiée à l'#InfoTrafic.

Passez une bonne soirée 😴

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R
prochains départs