MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Concours « Paris Vélotour « , les réponses aux questions sur la sécurité aux passages à niveau et dans les emprises ferroviaires.

22
Publié le 6/06/2017

Le concours vous permettant de participer gratuitement au "Paris Vélotour" est désormais terminé.

Je viens donc vous livrer les réponses du quizz !

 

1- Tous les passages à niveaux sont équipés de barrières : FAUX

Plus de 60% des passages à niveau du réseau ferré national sont équipés de dispositifs automatiques (feux et/ou barrières). Cela représente près de 450 000 fermetures permettant le passage d’un train.
En France, comme dans de nombreux pays européens, le passage à niveau se ferme en moyenne 25 à 40 secondes avant le passage du train, et sa fermeture n’excède jamais quelques minutes.

 

2- Combien y a t-il de passages à niveau en France ? 15 000

Les passages à niveau se situent sur différents types de routes :

  • Routes nationales : 1 %
  • Routes départementales : 32%
  • Voies communales : 67%

Les passages à niveau en France sont traversés chaque jour par 16 millions de véhicules.

 

 3- Il est interdit d’enfoncer la barrière du passage à niveau : FAUX 

Les barrières sont sécables, c’est-à-dire qu’elles se cassent facilement. Si une voiture se trouve coincée au milieu des voies, elle peut les enfoncer pour se dégager.

 

4- Quel pourcentage des accidents aux passages à niveaux sont dus au non-respect du code de la route : 99%

Contrairement aux idées reçues, la majorité des accidents aux passages à niveau concerne les trajets habituels et touche souvent les personnes résidant à proximité.

La routine engendre trop souvent une baisse de vigilance ou une prise de risque, qui peut se révéler fatale :

  • non-respect de la signalisation,
  • tentative de traversée en force ou passage en chicane.

Dans 98% des cas, l’accident est dû au comportement des usagers :

  • impatience
  • habitude entraînant une baisse de vigilance
  • non-respect du code de la route (vitesse excessive, passage en chicane, non-arrêt au Stop)

Selon une étude menée en 2015 par TNS SOFRES près de 20% des personnes interrogées déclarent avoir déjà pris un risque au moins une fois lors du franchissement d’un passage à niveau.

En complément : pour tout savoir sur les passages à niveau, les règles de sécurité et les actions de sécurisation et de prévention de SNCF Réseau, rendez-vous sur securite-passageaniveau.fr/

 

5- Il n’y a aucun risque à marcher au bord du quai : FAUX

Le principal risque consiste à se faire happer par un train… et c’est encore plus vrai lors du passage d’un train sans arrêt. On ne l’entend pas toujours arriver et la vitesse provoque un dangereux effet de souffle.

Il faut donc respecter la « distance de sécurité » sur le quai. Cette distance se situe entre 1.5 mètres et 2 mètres de la bordure du quai.

En avançant, le train déplace un grand volume d’air autour de lui et crée un mouvement d’aspiration. Le mouvement d’air généré par l’effet de souffle aspire ce qui se trouve sur son passage et peut conduire à un accident mortel.

 

6- Il peut y avoir de l’électricité dans le rail : VRAI

L’électricité dans le rail sert à la signalisation. En effet, le « courant » dans dans le rail permet de « détecter » le train.

 

7- Il est possible de se faire électriser par une caténaire même sans la toucher : VRAI

Les caténaires (câbles suspendus au-dessus des voies ferrées) sont traversées en permanence par un courant électrique de 25000 volts. S’en approcher à moins de 3 mètres présente un risque d’électrocution, sans même qu’il y ait un contact avec celles-ci. C’est ce que l’on appelle le phénomène d’arc électrique.

 

8- A 300 km/h quelle distance parcourt un TGV avant de pouvoir s’arrêter ? 1 km

À 100km/h, un train parcourt 1 km avant de s’arrêter contre 100 m pour une voiture.

 

Merci à l’ensemble des participants qui vont recevoir directement par mail un code, pour participer gratuitement à l’événement insolite « Paris Vélotour » organisé par SNCF Réseau le 11 juin prochain !

22 commentaires pour “Concours « Paris Vélotour « , les réponses aux questions sur la sécurité aux passages à niveau et dans les emprises ferroviaires.”

  1. AureliePasser en mode normal dit :

    Bonsoir Laetitia je ne sais pas où signaler ça. Et si il est nécessaire de le signaler.
    Avec les orages entre Morcerf Guerard et Faremoutiers beaucoup de branchages gênent le train.
    Merci

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Aurélie, merci pour votre signalement, je l’ai fait remonter à la personne qui est en charge des actions de maîtrise de la végétation.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      @Aurélie, j’ai reçu une réponse de notre correspondante de la maîtrise de la végétation.
      Il est prévu semaine 28 (entre le 10 et le 14/07) une opération d’abattages et d’élagage en gare de Guérard . Cette opération sera réalisée par l’ONF (Office National des Forêts).

      Puis un travail d’élagage et de débroussaillage sera également mené dans ce secteur en semaine 34 (du 21 au au 25/08) et en semaine 36 (du 4 au 8 septembre).

      Pouvez-vous néanmoins me dire si les branches que vous avez constaté touchent les trains lors de leur passage ou si elles sont sur la voie? Merci

  2. AureliePasser en mode normal dit :

    Merci Laetitia de toutes ces réponses c est top.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Je vous en prie! Tous les participants ont pu gagner la possibilité de participer gratuitement au « Paris Vélotour » mais finalement peu ont eu 100% de bonnes réponses!
      A part part pour la question: « Il n’y a aucun risque à marcher au bord du quai » où il n’y a eu que des réponses exactes, pour toutes les autres questions il y a eu beaucoup de réponses inexactes 🙂
      Ce quizz ayant pour thème la sécurité aux passages à niveau et dans les emprises ferroviaires, il était donc important de vous donner toutes les bonnes réponses avec quelques explications.
      J’envisage d’ailleurs d’approfondir certaines de ces questions dans un billet dédié sur le blog.

  3. AureliePasser en mode normal dit :

    Bonsoir Laetitia.
    Est ce possible d avoir le nombre de bris de barriere sur 2016 et le nombre depuis le début d année sur l axe Coulommiers /Paris?
    Merci

  4. NadegePasser en mode normal dit :

    Bonsoir Laetitia
    je viens de découvrir votre blog
    Je suis surprise du nombre de PN accidenté sur notre axe il est infiniment minime même si un est toujours de trop
    Puis je vous demandez si c’est une donnée approximative.
    Merci à vous

    • AureliePasser en mode normal dit :

      Bonjour Jere
      Sauf que ce que je ne comprends pas c est que ce jour là le motif etait un bris de barriere…et j avais même posté ici meme.
      Oui j ai bien vu dans le billet bien détaillé de Laetitia qu il y a 99% de bris de barriere et 1% due à un problème sur le PN

  5. AureliePasser en mode normal dit :

    Bonjour Laetitia.
    Je suis très dubitative sur vos chiffres.
    Ne serait ce que sur 2017.le PN de Gretz c etzit toutes les semaines.
    J ai meme posté un post ici même le 19/04 à 19h53 où je vous demandais un post dedié aux PN car on en a eu 5 en 1 semaine il y avzit dedans Gretz et Roissy
    Pourquoi au moins ces 2 cas ne remontent paf dans vos chiffres de 2017?

  6. AureliePasser en mode normal dit :

    Re bonjour Laetitia.
    J ai fait un petit sondage autour de moi et effectivement les passagers sont très inquièts les branches touchent le train.
    Il y a même un conducteur qui nous a expliqué avoir remonté l info qu en gare de Guerard les branches sont trop proches des catenaires et ça risque de faire des dégâts prochainement.
    Et ce n est pas pour nous rassurer.
    Par contre si je rapproche ce que dit le conducteur et votre réponse,le témoignage de ce conducteur n a pas été pris en compte?parce que je comprend qu il ai remonté un degré d urgence mais que vous me repondez un elagage en juillet.
    Vous me confirmez que c est prévu rapidement sur Guerard ?avez vous une date?
    Merci

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Aurélie,
      Je vous remercie pour votre signalement que j’ai transmis au service concerné.
      La maîtrise de la végétation s’inscrit dans un programme annuel avec un budget dédié.
      Un programme annuel ciblant les priorités est réalisé en début d’année et il est très compliqué de le modifier. En effet, pour effectuer ces opérations d’élagage et de débroussaillage il y a un impératif important : il ne faut plus aucun train en circulation.
      Ces opérations sont donc réalisées de nuit et, très souvent, nous profitons de travaux sur les voies pour les réaliser, puisque ces travaux interrompent tout ou partie du trafic .
      Plusieurs conditions doivent être remplies en prenant en compte les contraintes : d’infrastructure (gestion du trafic, des voies, des travaux), de sécurité (du chantier et des personnes) mais aussi de disponibilités du matériel (débroussailleuse), des agents de l’infrastructure et de l’ONF qui peuvent intervenir sur ces opérations.
      D’ailleurs à partir de 2018 un partenariat spécifique avec l’ONF (Office National des Forêts) va permettre le recensement de la végétation pour affiner et optimiser le plan d’action pluriannuel de maîtrise de la végétation.

    • AureliePasser en mode normal dit :

      Merci Laetitia de ce retour. Je comprend bien qu il faille organiser tout ça en fonction des paramètres mais si il y a urgence pas le choix que d attendre juillet?on fait pas de demande d intervention d urgence?

  7. captainboeingPasser en mode normal dit :

    Je confirme et j’appuie les propos d’Aurélie, dans le sens Coulommiers-Paris, les branchages en sortie de la gare de Guérard ( environ 5-600 mètre après ) et dans le S qui précède l’entrée à Tournan frottent vraiment très fort, d’autant plus lorsqu’ils sont mouillés après les bonnes averses que nous avons eu ces derniers jours. Ce n’est vraiment pas rassurant.

    • AureliePasser en mode normal dit :

      Bonjour Laetitia.
      Je suis assez agacée j avoue.je vous raconte la mesaventure du 7h12 coulommiers PE.
      Il y a eu bcp de vent et d orage cette nuit. Au passage entre Guerard et Morcerf un gros boum avec des étincelles (pile a l endroit indiqué par le conducteur qui avait levé l alerte).nous avons eu tres peur.les voyageurs de la 2eme rame ont même tiré la signal d alarme. Le train a été ralenti jusqu Morcerf et le conducteur a du vérifier sa rame. RAS pour cette fois. QUID des autres trains?devons nous attendre une catastrophe pour qu un elagage d urgence soit fait?j ai pas pour habitude de m agacer mais là..les voyageurs le signalent un conducteur signale le risque et on laisse…#Bretigny ?

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      @Aurélie, je comprend votre agacement. J’ai transmis votre témoignage ainsi que celui de @Captainboeing.

  8. captainboeingPasser en mode normal dit :

    Bonjour Laetitia,

    Je m’estime chanceux car notre train précédent, le 6h42 départ Coulommiers, a fortement raclé un arbre peu avant le viaduc de Pommeuse, 1ère angoisse dans la rame. 2ème très grosse angoisse à la sortie de la gare de Guérard, nous avons tapé plusieurs branches alourdies par l’eau posée sur les feuilles, plusieurs personnes ont eu peur. Et là j’apprends que le train de 7h12, le suivant du notre est en carafe au même endroit, il a fini par disjoncter. On en parle depuis plusieurs semaines que la végétation est envahissante, ici sur ce blog et sur le groupe ligne P FB. Des conducteurs remontent les mêmes infos en disant qu’il va y avoir un incident et ça ne loupe pas. Qu’est-ce qu’attendent les équipes ? Vous n’imaginez pas comment les arbres envahissent vos installations.

Laisser un commentaire