MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur l’incident du 4 janvier: Arbre sur la voie entre  La Ferté sous Jouarre et Château Thierry 

6
Publié le 5/01/2018

Suite à la tempête Eléanor et aux fortes pluies et de ces dernières semaines, les sols et les arbres sont fragilisés. Nous avons eu à déplorer hier après-midi la chute d’un arbre au niveau de Nanteuil Sââcy.

Je viens donc vous expliquer plus en détail le déroulé de cet incident :

A 15h20 : le conducteur d’un TER  a émis une alerte radio. Il s’est trouvé arrêté juste avant le tunnel de Nanteuil Sââcy suite à un heurt avec un arbre. L’alerte radio a  impliqué un arrêt des circulations immédiat entre La Ferté sous Jouarre et Château-Thierry sur les deux voies.

Toutes les circulations vers Château Thierry, Meaux<> La Ferté Millon ont été interrompues, seuls les trains vers Meaux ont pu circuler.

Deux trains  étaient arrêtés « hors quai » : le TER qui a heurté l’arbre mais également le train PIMO de15H20 au départ de Château Thierry et à destination de Paris Est.  Un transbordement a été organisé pour les passagers de ces trains et ils ont été pris en charge par bus.

Dès 15h30 : Une commande de bus a été  effectuée pour  effectuer une substitution routière entre Meaux et Château-Thierry  et entre Meaux et La Ferté Million.

16h30 : des agents caténaires étaient sur les lieux de l’incident pour évaluer la situation, et organiser les opérations pour dégager l’arbre.

16h45 :  11 bus ont pu commencer des rotations  entre Meaux et Château  Thierry et 2 bus  entre Meaux et la Ferté Milon .

Deux bus supplémentaires sont venus compléter ce dispositif à 17H45. Au total 17 bus étaient en rotation.

Pendant ce temps le tronçonnage de l’arbre a été engagé. Un second  arbre jugé instable par l’Office National des Forêts a également été tronçonné.

Ce type d’incident ne se règle malheureusement pas aussi vite que nous pourrions tous l’espérer, il faut du temps pour que les équipes puissent venir sur les lieux, que toutes les protections de sécurité soient mises en place pour intervenir et dégager l’arbre.

L’heure de reprise des circulations a été régulièrement décalée car elle dépendait de  l’intervention sur le dégagement de l’arbre. Pour effectuer ces opérations, il  faut faire intervenir des entreprises spécialisées avec bûcherons qui interviennent avec du matériel et des engins adaptés. En effet, nos équipes ne peuvent pas intervenir sur certains arbres, par exemple lorsqu’ils sont trop grands ou trop gros. Il faut en moyenne 1 heure par arbre, mais cette estimation dépend de la taille de l’arbre, du lieu…

Dans les périodes d’intempéries, comme cette semaine en vigilance orange ces entreprises, comme nos équipes, sont très sollicitées, leurs interventions peuvent donc prendre plus de temps.

J’ai pu lire également dans vos tweets votre colère concernant les bus de substitution, insuffisants, la gare de Meaux engorgée par le flux de voyageurs…

Je comprends sincèrement votre agacement face à cette situation particulièrement difficile.  Toutes les compagnies autocaristes ont été sollicitées. Toutefois, nous avons rencontré une grande difficulté à mobiliser des bus déjà engagés à cette heure-là sur leurs missions régulières.

Néanmoins, il est impossible de trouver un nombre suffisant de bus  pour substituer plusieurs trains. Nous avons pleinement conscience que c’est pénible mais les substitutions routières impliquent inévitablement des rotations et donc de l’attente.

Vous indiquez que les flux ont été mal gérés en gare de Meaux particulièrement parce-que que la direction des bus n’était pas clairement identifiée. Avez-vous  des précisions ? Il n’y avait pas d’affichettes sur le pare-brise des bus?  Les agents présents n’ont pas pu vous renseigner ?

Dès le début et pendant toute la durée de l’incident, 13 notifications  « Infotrafic » ont été publiées, sur twitter, sur le site Transilien et sur l’appli SNCF pour indiquer l’interruption du trafic puis à chaque fois que l’heure de reprise estimée était repoussée. Ces informations ont également été relayées sur les écrans en gare. Cependant, j’ai eu peu de retours sur l’information que vous avez pu recevoir de nos agents ou via annonces. A chaque incident, un point est organisé pour analyser l’ensemble des points à améliorer. Vos témoignages sont donc très importants, particulièrement lorsqu’ils sont précis (gare, heure, trajet effectué…)

Cet incident, a généré d’importantes difficultés dans vos déplacements, nous en sommes sincèrement désolés et je tenais à vous assurer que les équipes accentuent les contrôles et l’élagage. Je rencontre d’ailleurs prochainement la responsable de la maîtrise de la végétation, je reviendrais donc vers vous pour vous faire part de l’ensemble des opérations qui sont engagées avec la collaboration de l’Office National des Forêts.

A lire également: Comment maîtriser la végétation aux abords des voies? 

6 commentaires pour “Retour sur l’incident du 4 janvier: Arbre sur la voie entre  La Ferté sous Jouarre et Château Thierry ”

  1. ViviPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Ma belle-mère, âgée de plus de 70 ans, et qui n’habite pas dans le secteur a souhaité nous rendre visite à Trilport en train le 4 au soir. Elle n’a pas pu prendre le train de 15h51 pour Château Thierry au départ de Paris Est, et s’est rabattue sur un train terminus Meaux. Une fois à Meaux, elle a bien été orientée vers les bus de substitution, où on l’a assurée que les bus s’arrêtaient à toutes les gares. Elle a donc embarqué dans l’un de ces bus plus d’une heure après être arrivée à Meaux. Le bus en question ne s’est pas arrêté à Trilport, comme on le lui avait affirmé, et elle s’est retrouvée à la Ferte sous jouarre à 19h00. Elle y a été orientée vers d’autres bus à destination de Meaux, où on l’a à nouveau assurée qu’ils s’arreteraient à Trilport. Pendant ce temps, j’ai pour ma part pris le train de 18h21, qui était le premier à se rendre jusqu’à la Ferte sous Jouarre. Ayant été informée de sa situation, j’ai conseillé à ma belle-mère de ne pas prendre le car, mais le train qui venait de me déposer à Trilport, et se rendait à la Ferte. Sauf que les personnes en gare là bas n’étaient pas informées de l’arrivée de ce train, et l’ont renvoyée vers les bus. C’est finalement lorsqu’elle a vu le train arriver qu’elle a décidé de descendre du bus pour aller le prendre. Elle est finalement arrivée à 20h00 à la maison, épuisée. Je confirme donc des dysfonctionnements dans la prise en charge des passagers, particulièrement les plus vulnérables. Elle nous a également raconté avoir vu à Meaux une personne handicapée, en fauteuil roulant, qui n’a pas pu embarquer dans les bus… À quand une prise en charge adaptée aux différentes situations, et aux personnes à mobilité réduite ?

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @vivi, je vous remercie pour votre témoignage. La situation que vous décrivez est en effet très regrettable et j’en suis sincèrement désolée. J’ai transmis aux équipes concernées. Notre priorité étant d’améliorer significativement vos conditions de voyage, soyez assurée que toutes nos actions sont entreprises en ce sens.

  2. captainboeingPasser en mode normal dit :

    Bonjour à toutes et tous,

    Ne sachant pas où poster mon commentaire, je squatte ici..

    Bonne et heureuse année à tous les utilisateurs de ce blog, les usagers, les amis des usagers, la famille des usagers et en particulier à Laetitia !

    nicolas

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Captainboeing, de nombreuses réunions, m’ont éloignée du blog la semaine dernière ce qui explique le retard de ma réponse… Je vous remercie sincèrement pour votre message et à mon tour je vous souhaite une excellente année 2018!

  3. JerePasser en mode normal dit :

    Bonne année à Laetitia et aux agents et blogueurs clients 🙂

Laisser un commentaire