MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur les incidents de la journée du 31 mai

11
Publié le 31/05/2016
Capture

Bonjour à tous,

Je reviens vous donner des informations car plusieurs incidents sont venus perturber la circulation des trains aujourd’hui.

Des cumuls importants de précipitations ces derniers jours ont provoqué localement, des inondations.

Ces inondations ont touché l’ensemble de l’Ile de France qui est placée en Vigilance Orange par Météo France. D’ailleurs, une grande partie des lignes Transilien ont été perturbées par ces intempéries exceptionnelles.

Sur la ligne P et sur la ligne du RER E ces fortes pluies ont eu pour conséquences d’immerger totalement des portions de voies. Par conséquent, la circulation des trains a dû être réorganisée pour faire circuler au fur et à mesure les trains  en marche lente.

  • Entre Les Yvris et Emerainville, l’eau étant au dessus de la traverse, les trains de TOURNAN, COULOMMIERS, PROVINS ont donc dû circuler avec une vitesse limitée à 10KM/H
YVRIS 1
  • Entre la gare de Ozoir La Ferrière et Emerainville Pontault Combault, une seule une voie était praticable.  Pour maintenir malgré tout la circulation une circulation en « IPCS » a été mise en place c’est-à-dire que tous les trains, des deux sens de circulations, on emprunté, chacun leur tour, le même tronçon de voie. Ce qui a permis de faire circuler les trains malgré tout même si leur nombre était inévitablement réduit.
OZOIR 2

Entre Ozoir La Ferrière et Emerainville Pontault Combault,

Mortcerf 3
  • A Mortcerf, une installation électrique a été immergée, les trains ont donc été rendus terminus en gare de Marles en Brie jusqu’à la reprise des circulations.

Nous sommes conscients, que vous devez voyager dans des conditions dégradées, j’ai donc souhaité vous donner des explications et des réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Que ce passe t’il lorsque les voies sont inondées?

Dans cette situation, des prescriptions techniques sont appliquées. Elles permettent de déterminer les mesures à prendre, selon le niveau d’eau vis-à-vis du rail et des traverses.

Schéma innondation voie férrée

Concrètement, si l’eau se trouve au niveau du ballast il est possible de circuler à la vitesse normale maximale.

Si l’eau se trouve au niveau de la traverse, la vitesse maximale est de 40KM/H

Si l’eau est au dessus de la de la traverse, la vitesse maximale est de 10KM/H

Si l’eau dépasse le rail, il faut stopper la circulation des trains.

Quel est le risque majeur, des inondations sur les infrastructures ferroviaires ?

Des ralentissements de vitesse sont imposés car le principal risque c’est la déformation de la voie ou la fragilisation la structure des voies  en elle-même  qui est concernée car en cas d’affaissement de terrain, c’est toute la stabilité de la plateforme qui est remise en question.

Il y a également des conséquences sur les installations électriques situées sur les voies ou aux abords des voies, qui ne peuvent plus fonctionner ce qui provoque des difficultés supplémentaires pour faire circuler les trains.

Au niveau des trains, il y a également une perte d’adhérence.

Pourquoi ne pas drainer?

Parce-que ce n’est pas possible! il faudrait reverser l’eau ailleurs, il faut donc attendre que l’eau baisse. Entre la matinée et la soirée aujourd’hui, l’eau a d’ailleurs baissé à certains endroits.

Dans cette situation pourquoi ne pas substituer les trains avec des bus? 

Lorsque c’est possible, des compagnies autocaristes sont sollicitées, néanmoins en période de pointe,  il faut en trouver suffisamment pour prendre en charge tous les voyageurs et prévoir ensuite un délai d’acheminement de leur dépôts jusqu’aux gares.
Par ailleurs, de nombreuses routes étaient coupées, toujours en raisons des inondations, empêchant la circulation des bus.

Seule une amélioration des conditions climatiques dans les prochains jours permettra, de circuler à nouveau de manière optimale.

En attendant n’hésitez pas à me faire part des difficultés que vous avez rencontrées.

11 commentaires pour “Retour sur les incidents de la journée du 31 mai”

  1. Turlan dit :

    Bravo au conducteur du train de ce matin (10h45 à Pommeuse) qui pendant ce long trajet, a gardé sa bonne humeur, à chaque arrêt nous a expliqué ce qui se passait.Cela a détendu la plupart des passagers malgré ce long trajet (Pommeuse-Paris:2h30).Pourtant des gens ont raté un train, d’autres étaient en retard pour le travail. Et oui, comprendre c’est excuser. Et c’est bien! 😉

  2. ML2 dit :

    Par contre le Paris Provins ce soir de 18h15 arrivait difficilement à Roissy en brie a 19h46 avec un strict minimum d’infos après un temps de trajet multiplie par au moins 3 et deja 1h30 de trajet sans même être arrivé à Verneuil juste un laconique : »en raison d’inondation sûre les voies des retards sont à prévoir ».
    En effet et grève demain alors qu’on est déjà sous l’eau depuis 15 jours !

  3. AlexisPasser en mode normal dit :

    Bravo aux équipes parce que ça a été bien géré. 🙂

  4. captainboeingPasser en mode normal dit :

    Bonjour Laetitia,

    Avez-vous une idée des conditions de trafic pour jeudi et vendredi ?
    Entre les grèves et les intempéries.

    Je vous remercie.
    Nicolas

  5. AULPPPasser au statut dit :

    Dommage que le trafic des trains de la ligne p ne soit pas mis en oeuvre avec autant de bonnes volontés que ces explications. Il est scandaleux de maintenir un mouvement de grève lorsque la circulation est impacte par d’autres raisons. Cela rend les transports comme l’enfer. Scandaleux et inadmissible.!!!

  6. Nous dit :

    environ 15% de grévistes et voilà en resultat un traffic quasi nul. Continuez vous allez dans le mur et surtout ne comptez pas sur nous les usagers pour vous soutenir. Lorsque la SNCF sera ouverte à la concurrence nous pourrons espérer que mieux !
    UN GRAND MERCI À LA CGT/SUD organisations syndicales destructrices d’emplois

  7. MAnu177 dit :

    Bonsoir Laëtitia,
    J’ai publié le post suivant dans votre rubrique « suggestion » et je n’ai pas eu de retour. Par défaut je vous le reproduis ci-dessous :

    Bonsoir Laetitia,
    Je suis un usager de la ligne P Provins/Paris depuis 2 ans.
    Je vous partage l’aventure qui m’est arrivée le 31/05/2016 : arrivé Gare de Paris Est à 16h50 j’apprends que le train que je prends habituellement (17h16) est supprimé. Voyant que le train suivant (17h46) est à quai sur sa voie habituelle, je m’y suis installé comme une très grande majorité des autres usagers (le train était d’ailleurs bondé et des gens étaient debout, forcément étant donné le double de voyageurs habituels). A noter que les éclairages intérieurs ainsi que la ventilation étaient allumés Cinq minutes avant le départ, un autre train est arrivé sur une autre voie et tous les passagers sont naturellement partis vers ce train. Je n’ai pas pu monter dedans…
    Je suis allé à l’accueil où l’on m’a répondu que c’était de ma faute car je n’avais pas à monter dans un train dont la voie n’était pas annoncé et qu’aucun train n’avait une voie habituelle de départ (ce que je constate pourtant depuis 2 ans).
    J’ai donc plusieurs sujets à vous exposer :
    1/ Pourquoi la voie d’un train est annoncée sur les panneaux d’affichage si tardivement ? Il est de coutume que les voyageurs montent dans le train bien avant son affichage pour être sûr (et c’est légitime) de pouvoir s’asseoir et ainsi voyager dans des conditions acceptables après une journée de dur labeur.
    2/ L’annonce « sonore » de la voie du train est effectuée en général 3 à 5 minutes avant le départ ce qui veut dire que les personnes non-voyantes (dont je ne fais pas partie) voyageront forcément debout s’il s attendent cette annonce…
    3/ l’application Transilien mobi donne systématiquement comme voie de départ la voie « BL » ce qui veut dire ???
    4/ Vous (la SNCF) n’êtes pas sans savoir que la ligne Provins/Nangis est ultra surchargée et que les clients voyagent souvent dans des conditions exécrables.
    Je ne parlerai pas ici des grèves et de la gestion des intempéries même si pour info j’ai mis 5 heures pour rentrer chez moi ce 31 mai et que depuis j’épuise mes congés d’été ne pouvant me rendre à mon travail.
    Je souhaite simplement obtenir des réponses à mes interrogations sur mon quotidien et surtout des solutions car au 21è siècle, à l’ère du numérique il est impensable qu’un train supprimé puisse être annoncé 25 minutes avant son départ et que par contre le train qui roule ait sa voie annoncée si peu de temps avant son départ.
    Ne voyez aucune haine dans ce post, je voudrais simplement pouvoir considérer mes trajets comme une formalité et non comme une mésaventure quasi quotidienne.
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma requête et du travail que vous effectuez au sein de ce blog.
    Cordialement
    MAnu177

  8. aurelie dit :

    Merci Laetitia.et on peut avoir un retour sur la journée du 2 juin et prévoir un retour sur la journée du 3 juin?

Les commentaires sont fermés.