MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Les publications reprendront le 19 août.
Contribuer

Jeudi 31 août, sur le RER E et la Ligne P : retour sur une journée noire

3
Publié le 1/09/2017

D'astreinte cette semaine, je n'ai pas pu écrire avant sur le blog, mais je tenais à vous faire un retour sur la journée d’hier.

En effet, un cumul exceptionnel d’incidents tout au long de la journée a fortement perturbé le trafic.

Les incidents ont débuté vers 8h00 avec une suspicion de heurt d’une personne dans les voies au Raincy-Villemomble. C’est finalement une personne qui pour échapper  à une opération de contrôle a eu la mauvaise idée de descendre sur les voies…au risque d’être percutée par un train! Cette situation entraîne obligatoirement un arrêt d’urgence des trains.

La circulation des trains du RER E a donc été interrompue de 8h05 à 8h20 .

A  9h14, deux personnes n’ont pas prêté attention aux annonces et à l’affichage en gare ainsi qu’aux annonces à bord. Elles sont ainsi montées dans un train alors que les lumières étaient éteintes et lorsqu’elles se sont aperçues que le train était vide, elles ont  actionné  le signal d’alarme dans le tunnel de Magenta…Comme pour l’incident précédent un signal d’alarme déclenche une alerte radio et donc un arrêt des trains.

La circulation a donc été interrompue entre  la gare de Magenta et la gare d’Haussmann St-Lazare avec le report de l’ensemble des trains du RER E en gare de Paris-Est entre 09h00 et 10h00 .

Malheureusement ces incidents de la matinée ont été le début d’une longue série sur le RER E et la ligne P…

La présence d’enfants sur les voies en amont de la gare de l’Est a obligé à nouveau à interrompre la circulation des trains du RER E de 16h30 à 16h45.

A 19h36 nouvelle interruption du trafic en raison d’une personne suicidaire dans les voies en gare d’Emerainville Pontault Combault.  

Malheureusement cette « série noire » d’incidents va se terminer par un accident de personne  à 21h20 en gare de Roissy en Brie. La circulation des train a pu reprendre à 00h15

L’ensemble des équipes se sont mobilisées pour vous informer au fur et à mesure de l’évolution de ces incidents qui dépend de l’intervention de la SUGE, de la police ou des services compétents dans le cas de l’accident de personne.

Tous ces incidents imposent des consignes de sécurité strictes. Ensuite même lorsque l’incident est terminé, la reprise des circulations est progressive car les trains stoppés repartent au fur et à mesure.

Tous nos prestataires autocaristes ont été sollicités pour vous proposer des substitutions routières.

Enfin, l’objectif après le dernier incident hier soir était de rétablir au plus vite le plan de transport dans la nuit et ainsi d’assurer un service normal ce matin.

 

Vous avez été quelques-uns à exprimer vos interrogations et parfois même votre mécontentement en particulier sur Twitter sur l’intrusion d’individus sur les voies.

Je vous propose donc de relire  le billet que j’avais rédigé à ce sujet : Comment une seule personne sur les voies suffit à paralyser tout le trafic? 

Je réponds dans cet article à vos interrogations :

Qu’est-ce qu’une alerte radio et ses conséquences sur le trafic ?  Comment se fait-il que des personnes parviennent à s’introduire sur les voies?   Quelles sont les actions mises en œuvre face au problème des personnes sur les voies?…

Nous avons bien conscience que ces incidents ont été particulièrement pénibles, qu’ils ont eu des incidences importantes sur vos trajets et nous en sommes sincèrement désolés.

N’hésitez pas à me faire part en commentaire de vos témoignages suite à cet incident.

 

A lire également: La gestion d’un accident de personne.

3 commentaires pour “Jeudi 31 août, sur le RER E et la Ligne P : retour sur une journée noire”

  1. corail77Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour ces précisions.
    J’aimerais cependant avoir des précisions sur la raison du stationnement prolongé du train à destination de la Ferté-Milon dont le départ était prévu à 17h05, parti à 17h35 et qui a stationné pendant 20 bonnes minutes tandis que passaient à côté les autres circulations.
    L’agent commercial train nous a d’abord indiqué un défaut de la motrice, puis les difficultés de circulation (nous nous sommes d’ailleurs arrêtés plus loin pendant 5′ en pleine voie). Le train est ensuite reparti à bonne allure vers Meaux et La Ferté-Milon.
    Les nombreuses circulations nous ayant dépassées me font donc me poser la question suivante : la motrice a-t-elle réellement eu un défaut, ou bien la SNCF a-t-elle sciemment sacrifié notre train qui était déjà bien « coulé » pour limiter les retards (et donc les pénalités du STIF). Il est tout de même malheureux que la SNCF soit, dans ce cas, obligé de dénigrer la fiabilité de ses motrices BB67400 et la compétence des agents chargés de son entretien pour de simples raisons commerciales.
    Bien cordialement.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Corail77, dans le rapport dont je dispose, il est indiqué que ce train a subi un allongement du temps de parcours ou d’attente en raison de personnes sur les voies à Paris. Cela coincide effectivement avec la présence d’enfants sur les voies en amont de la gare de l’Est ce qui a obligé à interrompre la circulation des trains du RER E de 16h30 à 16h45. Dans ce cas même si l’incident est terminé, un arrêt des circulations provoque une sorte de « bouchon ». Il faut donc faire repartir les trains au fur et à mesure.

      Le choix d’ordre de passage des trains s’effectue dans le respect de toutes les procédures de sécurité et en évitant les conflits de circulation, mais surtout : la priorité de passage est donnée aux trains qui sont à l’heure !

  2. corail77Passer au statut dit :

    [Precision : les retards des autres circulations]

Laisser un commentaire

Les publications reprendront le 19 août.