MaligneP.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Un point sur la grève et les inondations.

36
Publié le 7/06/2016
Photo inondation Ozoir

Sur la ligne P et le RER E les inondations ont touché les voies dans les secteurs d’Emerainville, d’Ozoir La Ferrière, des Yvris, de Marles en brie et de Mortcerf ainsi qu’entre Esbly et Crecy-la-Chapelle.

Je viens vous faire un point sur la circulation des trains actuellement sur la ligne P et le RER E.

 

 

Hier après-midi sur l’axe Tournan-CoulommiersAxe Tournan-Coulommiers

 

Actuellement, l’eau sur les voies s’évacue tout doucement mais comme je vous l’ai expliqué dans un précédent article, lorsque les voies sont inondées, des limitations de vitesse doivent être observées.

Sch&

Si l’eau se trouve au niveau du ballast il est possible de circuler à la vitesse normale maximale.

Si l’eau se trouve au niveau de la traverse, la vitesse maximale est de 40KM/H

Si l’eau est au dessus de la de la traverse, la vitesse maximale est de 10KM/H

Si l’eau dépasse le rail, il faut stopper la circulation des trains.

Après une première période de limitation de vitesse à 40 Km/heure,  des premières vérifications ont été effectuées sur les portions de voies qui ont été inondées. Ces vérifications ont permis de remonter la limite de vitesse à 100km/heure à certains endroits. 

Limitations à 100

La reprise normale des circulations sera très progressive, vers la fin de semaine, si les conditions météo le permettent et si l’eau sur les voies s’est bien évacuée. 

En effet pour une reprise normale en toute sécurité, il faudra effectuer plusieurs vérifications pour s’assurer que les trains peuvent circuler en toute sécurité.

  • Une seconde période de vérifications sera donc nécessaire pour s’assurer de la stabilité des sols et le la géométrie des rails
  • Il faut par ailleurs vérifier tous les ouvrages d’art (ponts, tunnels…) et ‘assurer de leur bonne tenue sur le talus.
  • Enfin, il faut s’assurer que la signalisation fonctionne correctement.

Un point sur la grève: 

Depuis ce lundi, la grève est reconduite sur l’ensemble des lignes Transilien.

Néanmoins, les inondations n’auraient pas permis de faire circuler davantage de trains.

Il y a eu ces derniers jours de nombreux commentaires et questions sur la grève nationale en cours.

Je ne peux rentrer dans les débats sur la grève : le blog que je tiens est un site SNCF, je dois garder une certaine distance vis-à-vis de ce sujet interne.

Néanmoins, j’ai recensé les questions et les incompréhensions qui ont été posées sur ce blog et auxquelles je peux vous répondre.

Depuis hier, il y a en moyenne 1 train sur 2 sur la ligne P et le RER E contre 1 train sur 3 la semaine dernière, donc même si ça ne vous parait pas très perceptible, le nombre de trains mis en circulation progresse.

Cette estimation est totalement fantaisiste, il y a souvent beaucoup mois de trains que ce qui est annoncé! 

Les programmes de circulation des trains pour une grève sont des scénarios types pré-établis annuellement. Les critères de choix dépendent souvent du taux de remplissage des trains. Il faut faire un choix en fonction du nombre voyageurs « montants » indiqués dans les comptages.
Ces scénarios s’appliquent dès que nous avons connaissance des intentions de grève. Chaque scénario correspond à un prorata du nombre de trains qui circulera par rapport au plan de transport normal : 1 train /3, 2 trains/4 ect…
C’est donc la moyenne du nombre de trains sur l’ensemble de la journée. Cela veut dire qu’à certains moments de la journée, il y a moins de trains mais le pourcentage chute davantage en heure de pointe, par rapport au temps normal où beaucoup de trains circulent.

S’ il y a par exemple un RER tous les quart d’heure toute la journée sur l’axe Haussmann Chelles Gournay, ça fait 50 % de trains en heure de pointe, mais 100 % en heure creuse, par rapport à la « normale » (et environ 85 % sur la journée)

Vendredi, il n’y avait plus que 10% de grévistes et pourtant, la circulations de trains ne s’améliore pas !

Le taux annoncé est un taux national, il comprend l’ensemble des agents, de tous les métiers de SNCF (Conducteurs, Agents Accueils, Maintenance Réseau et Matériel,…). Concernant l’Ile-de-France, le nombre de conducteurs ayant repris le travail n’est  cependant pas suffisant pour assurer un service plus important. Le taux de gréviste chez les conducteurs reste bien supérieur à 10%.

Entre la grève et les inondations, nos déplacements sont très compliqués, un dédommagement est-il prévu? 

Dans le cadre du contrat signé avec le STIF, en cas de situation perturbée, SNCF Transilien doit déjà automatiquement s’acquitter du paiement d’un malus. De plus, lors de situations perturbées, des moyens supplémentaires sont engagés (travaux sur les voies inondées actuellement) .

Les opérations de dédommagement ne représentent pas des sommes très importantes pour les usagers mais coûtent très cher au système ferroviaire. C’est autant d’argent qui n’est pas mis dans l’amélioration des transports en Ile de France  Il est  donc jugé plus efficace d’investir dans ces solutions pour améliorer à moyen terme vos conditions de transport (achat de nouvelles rames par exemple).

Encore des trains courts même pendant la grève et il n’y a même pas de climatisation ! 

Toujours en raison de la grève et des inondations, actuellement, les trains « rentrent » avec parcimonie au Technicentre.  Le programme de maintenance, en plus de la maintenance quotidienne (climatisation par exemple), est donc inévitablement retardé.

 

Je profite également de ce billet, pour rappeler qu’un effort est tout de même demandé à tous les contributeurs du blog pour essayer d’éviter les débats et accusations stériles de type « pour ou contre la grève ». Un climat de ce type s’était instauré sur le dernier billet, et ce n’est jamais productif. Je ne dis pas que ce débat sur le fond des revendications et du principe même de cette grève n’a pas de sens, simplement que je ne peux le tenir ici.

 

On se retrouve avec querelles entre commentateurs qui empêchent d’avoir une discussion utile pour l’ensemble des lecteurs qui viennent chercher des informations, et partager des remontées permettant d’améliorer le service existant, même en temps de grève (meilleure indication d’un arrêt de bus de substitution, affiches info trafic à améliorer etc.).

 

Je sais que je me répète un peu ces derniers temps, mais essayons de maintenir des fils de discussion productifs, à la fois pour les lecteurs, et pour les équipes de la ligne.

 

 

36 commentaires pour “Un point sur la grève et les inondations.”

  1. Aurore H dit :

    Bonjour LAETITIA.

    Vendredi 3 juin, sur la ligne coulommiers tournan il n’y avait pas de train suite aux intempéries. Ma direction me demande un justificatif. Avec la grève je n’ai pas la possibilité d’aller voir en agence si un tel justificatif peut m’être fourni. Pouvez – vous me dire si je peux faire cette demande par internet?
    Merci.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour, normalement vous pouvez éditer votre billet de retard sur le site Transilien http://bulletinsretard.transilien.com/ le lendemain de l’incident et pendant 48H. Ce délai étant dépassé, vous n’avez plus la possibilité de le faire. Pour vous aider, j’ai demandé les infos, est-que je peux ensuite vous envoyer un mail où je justifie personnellement la situation? Pensez-vous que ce sera suffisant?

    • Aurore H dit :

      Laetitia,
      Oui je pense qu’un mail serait suffisant.

  2. captainboeingPasser en mode normal dit :

    En gros, on peut parler de la pluie, du beau temps, des petits papillons qui gazouillent mais pas de sujet non corporate ou qui pourraient égratigner le blog et la SNCF ?

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Ce n’est pas du tout ce que j’ai dit. J’explique simplement que le blog n’est pas le lieu pour ce type des débats qui « polluent » le fil discussion et empêche d’avoir une discussion utile…

    • captainboeingPasser en mode normal dit :

      Relisez votre avant-avant dernier paragraphe. J’apprécie aussi le fait de « polluer » votre blog…

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Oui et je précise : Je ne dis pas que ce débat sur le fond des revendications et du principe même de cette grève n’a pas de sens, simplement que je ne peux le tenir ici. Le terme « polluer » n’est pas très élégant, je vous l’accorde… Je souhaitais simplement signifier que ce débat « dégrade » les échanges. Au-delà de la sémantique, je pense néanmoins que vous avez bien saisi le sens de mon propos.

  3. MLH dit :

    Bonjour Laetitia,

    Merci de nous sermonner comme des garnements qui ne savent pas se tenir en société, j’adore ! C’est tout à fait le discours qu’il faut tenir dans cette ambiance si conviviale et amicale générée par la SNCF.
    Ayant maitenant atteint un âge respectable (mais plus du tout respecté) j’apprécie à sa juste valeur !
    J’en profite pour vous féliciter pour « Les opérations de dédommagement ne représentent pas des sommes très importantes pour les usagers mais coûtent très cher au système ferroviaire. C’est autant d’argent qui n’est pas mis dans l’amélioration des transports en Ile de France Il est donc jugé plus efficace d’investir dans ces solutions pour améliorer à moyen terme vos conditions de transport (achat de nouvelles rames par exemple) ». On pourra je pense en reparler dans un autre vie, pour l’amélioration des transports à long terme….. long long long terme !

  4. MLH dit :

    Mais vous avez raison en fait, aucune discussion n’est possible et surtout cela ne sert strictement à rien, on ne peut même pas espérer avoir un peu d’écoute, pouvoir partager nos joies et nos peines entre « usagers bons à jeter ». Je pense en effet qu’il vaut mieux arrêter de converser dans ces lieux, inutile et mauvais pour ma santé.
    Salutations

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Ne faisons pas de généralités non plus, au contraire je me suis appuyée sur les commentaires pour faire ce billet (et j’en enlève très, très peu !).
      J’évoquais simplement les commentaires qui, sur un billet précédent, s’opposaient de manière assez agressive sur les modalités de la grève, les syndicats, les cheminots etc..
      Je ne les ai d’ailleurs pas enlevé, j’ai préféré à ce stade en parler dans mon billet, justement parce que je considère que chacun peut se comporter de manière adulte, y compris sur un blog SNCF en temps de grève… même si ça semble parfois une gageure!
      Cela me paraît important parce que les commentaires, autant parfois qu’un de mes billets, peuvent être utiles aux autres lecteurs.

  5. Sebastien B dit :

    @Laetitia : #1. »essayons de maintenir des fils de discussion **productifs** ». –> C’est, à destination de gens que vous (la SNCF) empêchez de se rendre au travail, user d’un mot fort peu judicieux. En outre, les commentateurs bénévoles que nous sommes ici ne sommes pas astreints à une quelconque **productivité**, si vous l’êtes.
    #2. »Les opérations de dédommagement ne représentent pas des sommes très importantes pour les usagers » –> les plus modestes d’entre nous apprécieront de savoir que vous êtes bien payés et qu’un prélèvement Navigo représente finalement peu de choses. Sous-entendez-vous qu’il faudrait payer « plein pot », même pour rien, quelque soit la (l’absence de) contrepartie de service ? Une sorte d’impôt SNCF ?! Les plus riches d’entre nous qui ont vu leur IR « exploser » ces dernières années, pour rembourser la dette (?), apprécieront.
    #3.De manière générale, vos explications ne semblent que très peu tenir compte de l’expérience assez lamentable que vivent au quotidien vos clients. Pas seulement depuis un peu moins d’un mois… Depuis la première grande vague de travaux (avec les résultats perceptibles que l’on connaît). Un esprit moins compréhensif y verrait sans doute un travers très « administratif » à voir ses clients comme des usagers (voir des contribuables). C’est une sinistre perspective pour votre entreprise à la veille de sa mise en concurrence. Quand « Coca », « McDo » et « Nike » vont vous lâcher leurs CM’s (des pros) sur le dos, vous allez à mon humble avis vous faire tailler des croupières au quotidien.

  6. Pas contente non plus dit :

    Le nombre de trains mis en circulation progresse ….
    Arrêtez de nous prendre pour des c… Ça fait plus d’un mois qu’en plus des conditions déplorables de trajet en heure de pointe, je dois me rendre en début de soirée en voiture à Tournan ou Esbly car aucun train ne circule entre 20:00 et 22:00 en direction de Coulommiers pour aller chercher ma fille. Mais ça, vous vous en foutez vu que nos abonnements eux sont bien prélevés. Dommage que nous ne puissions pas avoir les mêmes horaires de travail , je ferai des économies d’essence et de fatigue…

    • Pas contente non plus dit :

      Quand je dis nous, je parle bien évidemment de ma fille et moi.

  7. Aurélien Gâteau dit :

    Merci pour ces informations qui permettent de mieux comprendre les conséquences des inondations sur la circulations des trains.

  8. MAnu177 dit :

    Bonsoir Laëtitia,
    Justement, pour ne pas parler que des grèves et des inondations je vous renouvelle ci-dessous mon post resté sans réaction depuis plus d’une semaine…
    J’aimerais vraiment avoir un retour de votre part concernant les problèmes récurrents évoqués :

    Bonsoir Laetitia,
    Je suis un usager de la ligne P Provins/Paris depuis 2 ans.
    Je vous partage l’aventure qui m’est arrivée le 31/05/2016 : arrivé Gare de Paris Est à 16h50 j’apprends que le train que je prends habituellement (17h16) est supprimé. Voyant que le train suivant (17h46) est à quai sur sa voie habituelle, je m’y suis installé comme une très grande majorité des autres usagers (le train était d’ailleurs bondé et des gens étaient debout, forcément étant donné le double de voyageurs habituels). A noter que les éclairages intérieurs ainsi que la ventilation étaient allumés Cinq minutes avant le départ, un autre train est arrivé sur une autre voie et tous les passagers sont naturellement partis vers ce train. Je n’ai pas pu monter dedans…
    Je suis allé à l’accueil où l’on m’a répondu que c’était de ma faute car je n’avais pas à monter dans un train dont la voie n’était pas annoncée et qu’aucun train n’avait une voie habituelle de départ (ce que je constate pourtant depuis 2 ans).
    J’ai donc plusieurs sujets à vous exposer :
    1/ Pourquoi la voie d’un train est annoncée sur les panneaux d’affichage si tardivement ? Il est de coutume que les voyageurs montent dans le train bien avant son affichage pour être sûr (et c’est légitime) de pouvoir s’asseoir et ainsi voyager dans des conditions acceptables après une journée de dur labeur.
    2/ L’annonce « sonore » de la voie du train est effectuée en général 3 à 5 minutes avant le départ ce qui veut dire que les personnes non-voyantes (dont je ne fais pas partie) voyageront forcément debout s’il s attendent cette annonce…
    3/ l’application Transilien mobi donne systématiquement comme voie de départ la voie « BL » ce qui veut dire ???
    4/ Vous (la SNCF) n’êtes pas sans savoir que la ligne Provins/Nangis est ultra surchargée et que les clients voyagent souvent dans des conditions exécrables.
    Je ne parlerai pas ici des grèves et de la gestion des intempéries même si pour info j’ai mis 5 heures pour rentrer chez moi ce 31 mai et que depuis j’épuise mes congés d’été ne pouvant me rendre à mon travail.
    Je souhaite simplement obtenir des réponses à mes interrogations sur mon quotidien et surtout des solutions car au 21è siècle, à l’ère du numérique il est impensable qu’un train supprimé puisse être annoncé 25 minutes avant son départ et que par contre le train qui roule ait sa voie annoncée si peu de temps avant son départ.
    Ne voyez aucune haine dans ce post, je voudrais simplement pouvoir considérer mes trajets comme une formalité et non comme une mésaventure quasi quotidienne.
    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma requête et du travail que vous effectuez au sein de ce blog.
    Cordialement
    MAnu177

    • z20900 dit :

      Bonsoir,

      Je me permets d’apporter une réponse , qui ne remplace naturellement pas celle de Laetitia.

      1)La règle c’est d’afficher le train 10mn avant le départ. Plus tard, c’est un affichage tardive, plutôt, c’est possible, uniquement lorsque toutes les conditions sont réunies :
      – composition conforme
      – manœuvres terminées
      – nettoyage terminée
      -train en place …
      une des spécificités de la Gare de l’Est est que les lignes sont à fréquences faibles, les parcours durent longtemps, et que plus qu’ailleurs, les voyageurs ont « leur train habituel », parfois même « leur voiture » habituelle et quelques voyageurs « leur place » habituelle.
      Rajoutons à ce la que chaque ligne à son matériel dédié (pour l’instant), la plupart du temps les habitués n’attendent pas l’affichage du quai pour monter à bord.
      Mais c’est une pratique risquée :
      – vous n’êtes pas couvert en cas de problème
      – une partie du train peut rester à quai (modification de composition)
      – le nettoyage peut être interrompu
      – le train peu partir d’une autre voie
      – le train à quai peut être acheminé au garage, la liste n’étant pas exhaustive

      2)l’annonce est tardive, une 2e annonce mise tôt pourrait être envisagée, mais trop d’annonce tue les annonces
      Les personnes mal voyantes ont des places prioritaires (bien que pour moi toute personne quelque soit sa place devrait la lui céder )

      3) BL signifie départ des voies banlieues (zone sous portillon)

      4) si aucune solution n’est possible pour éviter la suppression du train, autant prevenir les voyageurs des que possible, plutôt que de le dire au dernier moment.

      Bonne soirée

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @MAnu177, la réponse de Z20900 est tout à fait exacte et complète! 🙂 En complément voici un article que j’avais rédigé et qui permet de mieux comprendre le fonctionnement du COE (Centre Opérationnel Escale de Paris Est) où sont gérées les annonces et l’affichage des trains sur les écrans en gare: http://malignep.transilien.com/2015/09/29/le-centre-operationnel-escale-de-la-gare-de-paris-est/

  9. Frank Zhou dit :

    Bonjour,

    Une estimation de normalité pour ce weekend entre gréve et inondation (le soleil revient !) ? 😀

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Frank Zhou, Je n’ai pas encore les infos pour ce week-end, elle me sont communiquées la veille.

  10. zazou77 dit :

    Bonjour Laetitia
    Je souhaite faire une petite suggestion sur ce blog. Serait-il possible de rajouter, pour chaque mois (des statistiques que vous devez avoir par ailleurs) le nombre de jours de grèves sur la ligne P (quelle que soit la catégorie du personnel) ayant eu un impact sur la circulation des trains.
    Si ces données sont disponibles par ailleurs merci de nous préciser où trouver l’info.
    Cdt

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @zazou77, pourriez-vous me preciser en quoi cette information pourrait vous être utile?

    • Fred77 dit :

      Moi, elle me serait utile… Juste afin de pouvoir estimer le degré de fiabilité (sic) du moyen de transport sur rail pour lequel je débourse 70€/mois. La SNCF se regorge de ce genre de stat, quand cela l’arrange…
      Demandez à vos équipes de Data Mining de St Denis, elle sont bien là pour ça…

    • Zazou77 dit :

      Au même titre que la ponctualité. C’est un indicateur d’amélioration ou de dégradation du « service ». C’est vrai que depuis le mois d’avril on est servi. Mais pourquoi répondre à une question par une autre question. C’est la réaction typique de celui qui ne veut pas répondre.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Zazou77, à ce jour il s’agit du 9ème jour de la grève nationale reconductible. Il y a eu par ailleurs sur la ligne P: 10 jours en mai, et 5 jours en avril.

  11. Baradat dit :

    Bonjour

    Un rapport faisait état de graves problèmes de sécurité sur les voies à Noisy-le-Sec
    A quand les travaux?

  12. Lancelot dit :

    Bonjour

    Vous avez notre argent, donnez nous le service attendu.
    Je reviens sur votre refus de dédommagés vos respectables clients, sous prétexte que vous payer déjà un malus au STIF. Formidable !

    Ce n’est pas le Stif qui part en ce moment une demi heure plus tot et rentre une demi heure plus tard (1 h de plus de transport par jour en plus)
    Ce n’est pas le Stif qui doit s’organiser car la ligne est totalement supprimée
    Ce n’est pas le stif qui doit prendre une voiture (frais supplémentaires) car nous ne savons plus si nous pourrons rentrer le soir !

    Alors je trouve votre phrase « Les opérations de dédommagement ne représentent pas des sommes très importantes pour les usagers mais coûtent très cher au système ferroviaire » très méprisante, car oui nous prenons le train pour des raisons économiques et que aujourd’hui, on paye le train plus des moyens de substitution. Votre indemnisation serait donc la bienvenue.

    Lorsqu’on prend un abonnement Navigo, comme tout autre abonnement, on espère avoir un service en échange (dans notre cas des trains) et en ce moment vous n’assurez pas ce service. Qu’en pense les associations de consommateurs ?

  13. Bisou oursPasser au statut dit :

    Bonjour,
    je trouve Madame vos propos insoutenables voir inadmissibles.
    Quand on voit les dégradations de transports je ne vois pas pourquoi nous sommes pas indemnisé.
    Je rappel que la gréve SNCF ne porte pas sur la loi travail mais sur votre organisation. Les usagers n’ont pas à supporter vos reformes?

    Quand des entreprises se modernisent elles ne font pas payés les utilisateurs par des gréves non justifiées.
    Merci de bien vouloir nous présenter un plan d’indemnisation. Nous sommes pas dans un monde de « bisounours ». En plus des gréves vous continuer à engranger notre argent puisque nous devons valider notre titre de transports.
    Si vous animer un blog merci de considérer les usagers comme des personnes responsables et adultes. De plus si la SNCF ne sait pas gérer( logistique, travaux, calendrier etc.) Merci de faire appel à de vrai professionnels.
    Merci
    Bien à vous.
    Les Bisounours

  14. Fred77 dit :

    16h17, ça y est, mon petit courriel quotidien de la SNCF sur la prévision de trafic du lendemain… Réglé comme du papier à musique… Dites-donc, ça ne vous lasse pas, avec le temps ? Parceque moi, si ! Vivement qu’un autre Service Public puisse autant vous pourrir la vie que vous vous me la pourrissez !!!!!!!

  15. denver77Passer au statut dit :

    bonjour,
    je ne peux rien ajouter de plus par rapport aux post précédents de mes « compagnons de galère » car ils ont pleinement retranscris ce que je ressens à la lecture de votre billet ! merci donc Bisounours, MLH, captainboeing … et les autres de mettre des mots sur nos maux quotidiens.
    Encore une précision : oui, nous aimerions avoir un affichage des trains qui nous permettrait de ne pas attendre debout dans ce petit hall BL (j’ai bien retenu !) après une journée qui a débuté à l’aube pour arriver à l’heure au boulot ou alors que la SNCF nous installe des sièges confortables et en nombre suffisant !
    cordialement (malgré tout)

  16. Roxanne dit :

    Bonjour Laetitia,
    Ce malus que la SNCF doit verser au STIF, à quoi sert-il ? Ne devrait-il pas servir à dédommager les clients impactés par ces problèmes de retard/grèves, ou à améliorer les lignes qui causent des retards, en toute logique ?
    Merci d’avance de votre réponse !

  17. CDoudoune dit :

    Début de la grève 18 mai !!!! A quand la fin ??? ras-le-bol. Ma fille a normalement deux heures pour aller à son lycée. Elle est en plein bac, là, c’est trois heures si on veut être sûr qu’elle soit à l’heure. Vous ne trouvez pas que vous exagérez. Déjà que les conditions de transport, en tant normal, se dégradent de plus en plus, mais là, je trouve que les usagers sont patients. Jusqu’à quand, là c’est encore à voir. Et je ne parle pas de ceux qui vont perdre leur travail. Je ne conteste pas la grève, mais pourquoi que sur les usagers ? pourquoi pas sur la SNCF : exemple distribution des tickets de transports gratuite ???

Les commentaires sont fermés.